Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 13 Déc 2017 14:16

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 10:03 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respectés par leur tribu

Saviez-vous qu’il existait dans la plupart des tribus amérindiennes 5 genres différents ? En effet, en plus des identités masculines et féminines, certaines personnes pouvaient s’identifier comme étant homme – femme, femme – homme et transgenres. On vous explique cette tradition ancestrale méconnue !

S’il est vrai qu’il reste peu de traces des différentes cultures amérindiennes, l’une qui reste conservée dans les mémoires des descendants des tribus amérindiennes est celle des Deux Esprits : la bispiritualité. Avant l’arrivée des colons européens, il était de coutume dans la majorité des tribus amérindiennes de laisser les personnes s’identifier selon « un code » à cinq genres.

Ainsi, toute personne pouvait s’identifier comme une femme, un homme, un « Deux Esprits » femme, un « Deux Esprits » homme ou enfin se considérer comme transgenre. Le terme de Deux Esprits reste cependant un terme universel choisi pour « conserver la tradition ». En effet, chaque tribu avait son propre terme et sa propre explication à ce phénomène identitaire. Les Navajos les appelaient Nádleehí (“ celui/celle qui est transformé(e) ”), chez les Lakotas, le terme de Winkté était utilisé ( » l’homme ressentant le besoin d’être une femme « ) et les Cheyennes disaient Hemaneh ( » mi-homme, mi-femme « ).

AVANT L’ARRIVÉE DES COLONS, LES AMÉRINDIENS POUVAIENT S’IDENTIFIER SELON UN CODE DE CINQ GENRES


LES DEUX ESPRITS



La Princesse Zuni


UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION DU MONDE : À TRAVERS LES YEUX D’UN HOMME ET D’UNE FEMME EM MÊME TEMPS

En plus de la différence de langue, ces différents termes soulignaient donc une différence d’interprétation, ce qui est sûr pour autant, c’est qu’il était communément accepté d’avoir au sein de sa tribu des personnes transgenres. Plus encore, ces personnes étaient particulièrement respectées pour leur place au sein de la tribu. Dans ces sociétés aux rôles plutôt figés (les hommes à la chasse et les femmes à la cueillette), les Deux Esprits occupaient des places à part et pouvaient faire toutes les activités d’ordinaire réservées uniquement à l’un des deux sexes.


Osh-Tisch

Non seulement, ils pouvaient échanger les rôles, les femmes pouvaient ainsi combattre et participer aux grandes batailles, mais ils étaient aussi souvent médecins, chamanes, donneurs de noms aux nouveau-nés (un rôle important puisque le nom fait partie intégrante de l’identité d’une personne chez les amérindiens), et occupaient parfois les postes de conseillers matrimoniaux ou de thérapeutes de couples.

Cette place particulièrement honorifique était due au fait que l’on pensait que cela permettait d’avoir une meilleure compréhension du monde par le fait de le voir à travers les yeux d’un homme et d’une femme en même temps. Ce rôle reste encore difficile à cerner pour les cultures occidentales. L’un des meilleurs exemples de méconnaissance sur le sujet fut l’accueil réservé à la princesse Zuni, invitée à Washington en 1886 comme représentante de son clan. L’affaire fait scandale lorsque les médias réalisent qu’il s’agit d’une personne née homme.


LE TERME DE « DEUX ESPRITS » EST ENCORE UTILISÉ PAR LES INDIENS D’AMÉRIQUE DU NORD, REFUSANT LE TERME « LGBT »

Chef des Plaines d’Ojibwa par George Catlin

Par ailleurs, leur vie n’était pas moins épanouie puisque les Deux Esprits avaient la possibilité d’adopter et de s’unir avec les personnes de leur choix. De plus, aucune pression n’était mise sur qui que ce soit, puisque durant l’enfance, de nombreuses tribus avaient pour habitude d’habiller les enfants avec des vêtements neutres et de les laisser choisir avec l’âge le genre qu’ils souhaitaient obtenir. Cette décision était en général suivie de cérémonies qui célébraient leur choix. Aujourd’hui encore, le terme de Deux Esprits est encore utilisé par les amérindiens d’Amérique du Nord, refusant les termes LGBT puisqu’ils définissent les personnes en fonction de leur sexualité et non en fonction de leur spiritualité ou de leur identité.


L’ARRIVÉE DES COLONS EUROPÉENS

Lorsque les européens arrivèrent en Amérique du Nord, l’observation de ces coutumes choque. Des jésuites décrivent des Amérindiens « ayant succombé au péché ». George Catlin, peintre ayant réalisé beaucoup pour la conservation des cultures amérindiennes raconte pourtant que la tradition des Deux Esprits doit « être neutralisée avant qu’elle ne soit sauvegardée dans les mémoires ». L’explorateur espagnol Cabeza de Vaca rapporte en 1530 avoir observé sur les côtes de Floride des hommes amérindiens « faibles » qui s’habillaient et travaillaient comme des femmes.



George Catlin semblait préférer peindre les chefs amérindiens plutôt que les cérémonies d’hommages aux Deux Esprits


POUR LES COLONS, LES AMÉRINDIENS AVAIENT SUCCOMBÉ AU PÉCHÉ

Avant le 20e siècle, le terme employé par les colons pour définir les Deux Esprits est celui de « Berdache », un mot français désuet qui signifie un homme qui se prostitue pour des hommes. Pourtant, cette spécificité amérindienne a apporté bien des avantages avant de disparaître sous l’impulsion des colons européens. Par exemple, le Colonel Barnwell raconte l’histoire d’une bataille le 11 février 1712 face aux guerriers Tuscarora. En effet, les combattants les plus coriaces qui donnèrent du fil à retordre aux soldats britanniques étaient toutes des femmes. Il était de coutume chez les iroquois de mettre les Deux Esprits au premier rang de la bataille afin d’effrayer l’ennemi.


OSH-TISCH, LE DERNIER « BADÉ »


Les chefs de tribu Crow


LES AUTORITÉS OBLIGÈRENT LES DEUX ESPRITS DU VILLAGE À S’HABILLER EN HOMMES ET À SE COUPER LES CHEVEUX

Les amérindiens se souviennent encore d’Osh-Tisch, certainement l’un des derniers Deux Esprits ayant vécu à la fin du 19e siècle. Ce Deux Esprits (appelé Badé chez la tribu Crow à laquelle il appartenait), s’était illustré dans de nombreuses batailles et les Deux Esprits nés hommes mais s’identifiant femmes le respectaient particulièrement et le suivaient comme un guide.

Osh-Tisch et « ses sœurs » vivaient dans une zone particulière du village et se firent donc remarquer lorsque les américains prirent possession de ces terres. Les autorités américaines obligèrent les Deux Esprits du village à s’habiller en hommes et à se couper les cheveux mais les membres du village s’y opposèrent violemment, jugeant injuste de les obliger à aller contre leur nature.




Avec l’arrivée de missionnaires dans la région, la situation pour les Badés s’aggrava avec le temps, les punitions devenant de plus en plus lourdes. Les pratiques d’Osh-Tisch furent condamnées jusqu’à la fin de sa vie, c’est sûrement la raison pour laquelle après sa mort, plus personne ne prit le rôle de Badé.




Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 10:07 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
OOPS ...Source Soocurious...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 13:24 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
c'est horrible ,la ségrégation des genres ,imposer par les colonialistes au nom de moral religieuses :twisted:
c'est toujours horrible de nous jours ,ses différents gouvernements sois disant démocratiques
cette démocratie patriarcal ,dominante , sexiste, misogyne...tc
enfin bref soyons pecheresses,sorcieres,diablesses,... mais soyon dignes et fiéres (tette haute et téton altier ) :mrgreen:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 21:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5581
Localisation: pres de Jyon Grrrr
"Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respecté(e?)s par leur tribu"

Cela mériterait d'être un exemple suivi ici et maintenant aussi

Et si j'ai bien lu, pas d'obligation à se couper ni meme les ... cheveux leur était faite pour ce respect.

Mais peut-être que, si la tribu (les cisgenres donc) les acceptait et même les défendait, les deux esprits et les transgenres (catégories 3,4,5) entre eux/elles se traitaient les unes les autres pour se taxer d'être "jenesaisquoi" ou autres gracieusetés? Impensable il me semble.

On régresse à tous les niveaux, surtout quand on voit qui "déplore" cet autrefois ou cet ailleurs si mieux.

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 21:49 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
jamgie a écrit:
"Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respecté(e?)s par leur tribu"

Cela mériterait d'être un exemple suivi ici et maintenant aussi

Et si j'ai bien lu, pas d'obligation à se couper ni meme les ... cheveux leur était faite pour ce respect.

Mais peut-être que, si la tribu (les cisgenres donc) les acceptait et même les défendait, les deux esprits et les transgenres (catégories 3,4,5) entre eux/elles se traitaient les unes les autres pour se taxer d'être "jenesaisquoi" ou autres gracieusetés? Impensable il me semble.

On régresse à tous les niveaux, surtout quand on voit qui "déplore" cet autrefois ou cet ailleurs si mieux.


Ils n'avaient la technologie.... Il y aurait eu des opérations, ce n'est pas la peine d'essayer de faire du magouillage qui vous arrange, ou de la transposition vaseuse.. :idea:

Le plus important, ce n'est pas 12345 ... Mais, le fait de l'acceptation par la société amérindienne. :idea:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 22:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Les inuites(?) aussi était trés ouvert d espri. La mordernitée anéanti l humanitée des etres. On évolu régrécivement.
En meme temps les amerindien étaient trés respectueux des choses de la vie. Il y a klk temps gt tombée sur un pdf intérésent qui parlé des trans a travers le temps . Avec de bon exemple de veritable vècu. Jva esayer de retrouver ça.

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 23:04 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 927
Localisation: lyon 69006
jamgie a écrit:
"Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respecté(e?)s par leur tribu"

Cela mériterait d'être un exemple suivi ici et maintenant aussi

Et si j'ai bien lu, pas d'obligation à se couper ni meme les ... cheveux leur était faite pour ce respect.

Mais peut-être que, si la tribu (les cisgenres donc) les acceptait et même les défendait, les deux esprits et les transgenres (catégories 3,4,5) entre eux/elles se traitaient les unes les autres pour se taxer d'être "jenesaisquoi" ou autres gracieusetés? Impensable il me semble.

On régresse à tous les niveaux, surtout quand on voit qui "déplore" cet autrefois ou cet ailleurs si mieux.

+1


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 16 Mar 2017 23:25 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
http://caphi.over-blog.fr/article-24333368.html

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 17 Mar 2017 21:06 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Nathanaelle12 a écrit:
http://caphi.over-blog.fr/article-24333368.html

elle as de très bons documents,information..tc

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 17 Mar 2017 23:26 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
En cherchent bien on peu trouver mieu et plus complet. Chui sur que si les hommes préhistorique savé écrire , ont aurai retrouvé des doc parlant des personne trans de leur époque ... :wink:

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 01:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
En tapant dans le moteur de recherche google:
les cahiers de la transidentité 2012 pdf
vous tomberai sur
[pdf ] cahiers de la transidentité n°1 Assmciation Beaumont...mise en page isa@agenceisa.fr 2012 septembre.
Vu que c un pdf g pas mieu comme info pour le trouver , mais il est fortement intérésent pour la part historique.

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 19:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
nathasha69 a écrit:
jamgie a écrit:
"Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respecté(e?)s par leur tribu"

Cela mériterait d'être un exemple suivi ici et maintenant aussi

Et si j'ai bien lu, pas d'obligation à se couper ni meme les ... cheveux leur était faite pour ce respect.

Mais peut-être que, si la tribu (les cisgenres donc) les acceptait et même les défendait, les deux esprits et les transgenres (catégories 3,4,5) entre eux/elles se traitaient les unes les autres pour se taxer d'être "jenesaisquoi" ou autres gracieusetés? Impensable il me semble.

On régresse à tous les niveaux, surtout quand on voit qui "déplore" cet autrefois ou cet ailleurs si mieux.

+1

encore??
pipi caca boudin pour toute les deux ???? :roll: folish
vraiment frustrés ses deux là mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 22:14 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 927
Localisation: lyon 69006
Frustré non . Certainement pas . Manque d info la copine a Staline . De plus par une si belle journée. Non aucune frustration. Dans ton cas j ose même pas parler de frustration. Mais plus de desilution tout ça pour ça .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 22:19 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
La na se i de chez sion est encore là folish .... Fichtre... :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 22:59 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
nathasha69 a écrit:
Frustré non . Certainement pas . Manque d info la copine a Staline . De plus par une si belle journée. Non aucune frustration. Dans ton cas j ose même pas parler de frustration. Mais plus de desilution tout ça pour ça .

gnagnagnagna folish mdr
frustration quand tu nous tiens :D

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 23:01 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
jamgie a écrit:
"Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respecté(e?)s par leur tribu"

Cela mériterait d'être un exemple suivi ici et maintenant aussi

Et si j'ai bien lu, pas d'obligation à se couper ni meme les ... cheveux leur était faite pour ce respect.

Mais peut-être que, si la tribu (les cisgenres donc) les acceptait et même les défendait, les deux esprits et les transgenres (catégories 3,4,5) entre eux/elles se traitaient les unes les autres pour se taxer d'être "jenesaisquoi" ou autres gracieusetés? Impensable il me semble.

On régresse à tous les niveaux, surtout quand on voit qui "déplore" cet autrefois ou cet ailleurs si mieux.

ça craint tes parênteses ,en meme temps riens de nouveaux de ta part folish

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 23:23 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 927
Localisation: lyon 69006
Purée fait un effort merde . Même dans un traducteur c est impossible a lire . Et pour faire de l esprit faut il encore en avoir ! Allez si moi suis nazi ou de sion toi t es quoi question colonialisme tes ancêtre ont de l avance sur moi et question dictateurs vous avez garder le votre un moment. Batista démocrate progressiste. Alors si mes ancêtre ont du sang sur les mains les tiens c est le ponpon . Colonialiste et assassin en tout genre . Comment faire la différence entre ceux qui ont migrer du Portugal pour échapper a la misère et ceux pour leurs crimes en Angola . Et il y en a même qui te feront croire au ils aimais l Afrique et que les africains manger a leurs tables . Un colonialiste reste un colonialiste un criminel reste un criminel . Qu en dirait le copain de castro .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 23:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
nathasha69 a écrit:
Purée fait un effort merde . Même dans un traducteur c est impossible a lire . Et pour faire de l esprit faut il encore en avoir ! Allez si moi suis nazi ou de sion toi t es quoi question colonialisme tes ancêtre ont de l avance sur moi et question dictateurs vous avez garder le votre un moment. Batista démocrate progressiste. Alors si mes ancêtre ont du sang sur les mains les tiens c est le ponpon . Colonialiste et assassin en tout genre . Comment faire la différence entre ceux qui ont migrer du Portugal pour échapper a la misère et ceux pour leurs crimes en Angola . Et il y en a même qui te feront croire au ils aimais l Afrique et que les africains manger a leurs tables . Un colonialiste reste un colonialiste un criminel reste un criminel . Qu en dirait le copain de castro .

on me la déjà faite celle là une certaine delgado :lol:

on ne choisie pas le lieux ou on est née ou nous ancêtres cocote
parcontre on choisie de voter pour des fachos ou pas n'est pas ???
mais bon chasser le naturel et le charretier de lyon viens au galop en mode perroquet :lol:
passe une bonne nuit chewrie et t'enerve pas sa te rends encore plus frustrée tu le sais en plus :wink:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 23:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
ah oui je voulais te dire aussi c'est pas parce que tu mets des . par tout dans tes phrases que tu maîtrise la syntaxe ou l’écriture du français hein :roll: mdr
mais bon pour qui se fait passer pour danseuse classique ,sa m’étonne pas qu'un de ses quatre tu vienne nous dire que t'est prof de french a l'universsité ,biens sur mdr mdr mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 18 Mar 2017 23:45 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Josyane a écrit:
[color=#0000FF]Chez les Amérindiens, les transgenres étaient particulièrement respectés par leur tribu[/color]

Saviez-vous qu’il existait dans la plupart des tribus amérindiennes 5 genres différents ? En effet, en plus des identités masculines et féminines, certaines personnes pouvaient s’identifier comme étant homme – femme, femme – homme et transgenres. On vous explique cette tradition ancestrale méconnue !

S’il est vrai qu’il reste peu de traces des différentes cultures amérindiennes, l’une qui reste conservée dans les mémoires des descendants des tribus amérindiennes est celle des Deux Esprits : la bispiritualité. Avant l’arrivée des colons européens, il était de coutume dans la majorité des tribus amérindiennes de laisser les personnes s’identifier selon « un code » à cinq genres.

Ainsi, toute personne pouvait s’identifier comme une femme, un homme, un « Deux Esprits » femme, un « Deux Esprits » homme ou enfin se considérer comme transgenre. Le terme de Deux Esprits reste cependant un terme universel choisi pour « conserver la tradition ». En effet, chaque tribu avait son propre terme et sa propre explication à ce phénomène identitaire. Les Navajos les appelaient Nádleehí (“ celui/celle qui est transformé(e) ”), chez les Lakotas, le terme de Winkté était utilisé ( » l’homme ressentant le besoin d’être une femme « ) et les Cheyennes disaient Hemaneh ( » mi-homme, mi-femme « ).

AVANT L’ARRIVÉE DES COLONS, LES AMÉRINDIENS POUVAIENT S’IDENTIFIER SELON UN CODE DE CINQ GENRES


LES DEUX ESPRITS



La Princesse Zuni


UNE MEILLEURE COMPRÉHENSION DU MONDE : À TRAVERS LES YEUX D’UN HOMME ET D’UNE FEMME EM MÊME TEMPS

En plus de la différence de langue, ces différents termes soulignaient donc une différence d’interprétation, ce qui est sûr pour autant, c’est qu’il était communément accepté d’avoir au sein de sa tribu des personnes transgenres. Plus encore, ces personnes étaient particulièrement respectées pour leur place au sein de la tribu. Dans ces sociétés aux rôles plutôt figés (les hommes à la chasse et les femmes à la cueillette), les Deux Esprits occupaient des places à part et pouvaient faire toutes les activités d’ordinaire réservées uniquement à l’un des deux sexes.


Osh-Tisch

Non seulement, ils pouvaient échanger les rôles, les femmes pouvaient ainsi combattre et participer aux grandes batailles, mais ils étaient aussi souvent médecins, chamanes, donneurs de noms aux nouveau-nés (un rôle important puisque le nom fait partie intégrante de l’identité d’une personne chez les amérindiens), et occupaient parfois les postes de conseillers matrimoniaux ou de thérapeutes de couples.

Cette place particulièrement honorifique était due au fait que l’on pensait que cela permettait d’avoir une meilleure compréhension du monde par le fait de le voir à travers les yeux d’un homme et d’une femme en même temps. Ce rôle reste encore difficile à cerner pour les cultures occidentales. L’un des meilleurs exemples de méconnaissance sur le sujet fut l’accueil réservé à la princesse Zuni, invitée à Washington en 1886 comme représentante de son clan. L’affaire fait scandale lorsque les médias réalisent qu’il s’agit d’une personne née homme.


LE TERME DE « DEUX ESPRITS » EST ENCORE UTILISÉ PAR LES INDIENS D’AMÉRIQUE DU NORD, REFUSANT LE TERME « LGBT »

Chef des Plaines d’Ojibwa par George Catlin

Par ailleurs, leur vie n’était pas moins épanouie puisque les Deux Esprits avaient la possibilité d’adopter et de s’unir avec les personnes de leur choix. De plus, aucune pression n’était mise sur qui que ce soit, puisque durant l’enfance, de nombreuses tribus avaient pour habitude d’habiller les enfants avec des vêtements neutres et de les laisser choisir avec l’âge le genre qu’ils souhaitaient obtenir. Cette décision était en général suivie de cérémonies qui célébraient leur choix. Aujourd’hui encore, le terme de Deux Esprits est encore utilisé par les amérindiens d’Amérique du Nord, refusant les termes LGBT puisqu’ils définissent les personnes en fonction de leur sexualité et non en fonction de leur spiritualité ou de leur identité.


L’ARRIVÉE DES COLONS EUROPÉENS

Lorsque les européens arrivèrent en Amérique du Nord, l’observation de ces coutumes choque. Des jésuites décrivent des Amérindiens « ayant succombé au péché ». George Catlin, peintre ayant réalisé beaucoup pour la conservation des cultures amérindiennes raconte pourtant que la tradition des Deux Esprits doit « être neutralisée avant qu’elle ne soit sauvegardée dans les mémoires ». L’explorateur espagnol Cabeza de Vaca rapporte en 1530 avoir observé sur les côtes de Floride des hommes amérindiens « faibles » qui s’habillaient et travaillaient comme des femmes.



George Catlin semblait préférer peindre les chefs amérindiens plutôt que les cérémonies d’hommages aux Deux Esprits


POUR LES COLONS, LES AMÉRINDIENS AVAIENT SUCCOMBÉ AU PÉCHÉ

Avant le 20e siècle, le terme employé par les colons pour définir les Deux Esprits est celui de « Berdache », un mot français désuet qui signifie un homme qui se prostitue pour des hommes. Pourtant, cette spécificité amérindienne a apporté bien des avantages avant de disparaître sous l’impulsion des colons européens. Par exemple, le Colonel Barnwell raconte l’histoire d’une bataille le 11 février 1712 face aux guerriers Tuscarora. En effet, les combattants les plus coriaces qui donnèrent du fil à retordre aux soldats britanniques étaient toutes des femmes. Il était de coutume chez les iroquois de mettre les Deux Esprits au premier rang de la bataille afin d’effrayer l’ennemi.


OSH-TISCH, LE DERNIER « BADÉ »


Les chefs de tribu Crow


LES AUTORITÉS OBLIGÈRENT LES DEUX ESPRITS DU VILLAGE À S’HABILLER EN HOMMES ET À SE COUPER LES CHEVEUX

Les amérindiens se souviennent encore d’Osh-Tisch, certainement l’un des derniers Deux Esprits ayant vécu à la fin du 19e siècle. Ce Deux Esprits (appelé Badé chez la tribu Crow à laquelle il appartenait), s’était illustré dans de nombreuses batailles et les Deux Esprits nés hommes mais s’identifiant femmes le respectaient particulièrement et le suivaient comme un guide.

Osh-Tisch et « ses sœurs » vivaient dans une zone particulière du village et se firent donc remarquer lorsque les américains prirent possession de ces terres. Les autorités américaines obligèrent les Deux Esprits du village à s’habiller en hommes et à se couper les cheveux mais les membres du village s’y opposèrent violemment, jugeant injuste de les obliger à aller contre leur nature.




Avec l’arrivée de missionnaires dans la région, la situation pour les Badés s’aggrava avec le temps, les punitions devenant de plus en plus lourdes. Les pratiques d’Osh-Tisch furent condamnées jusqu’à la fin de sa vie, c’est sûrement la raison pour laquelle après sa mort, plus personne ne prit le rôle de Badé.



_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 19 Mar 2017 00:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Nathanaelle12 a écrit:
En cherchent bien on peu trouver mieu et plus complet. Chui sur que si les hommes préhistorique savé écrire , ont aurai retrouvé des doc parlant des personne trans de leur époque ... :wink:

mais ....mais c'est que il y on as :wink:

Les transgenres existaient déjà à la préhistoire

TRANSGENRE - Les hommes préhistoriques étaient déjà transgenres. Oui, vous avez bien lu. Alors qu'on ne cesse de marteler que le transsexualisme est contemporain et que le genre est une théorie, une étude ethnographique montre que dans les sociétés ancestrales, non seulement les personnes transgenres existaient déjà, mais en plus qu'elles étaient tout à fait acceptées.
http://www.huffingtonpost.fr/2013/10/10 ... 36596.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 19 Mar 2017 08:49 
Hors ligne

Inscription: 11 Oct 2011 17:32
Messages: 3552
nathasha69 a écrit:
Purée fait un effort merde . Même dans un traducteur c est impossible a lire . Et pour faire de l esprit faut il encore en avoir ! Allez si moi suis nazi ou de sion toi t es quoi question colonialisme tes ancêtre ont de l avance sur moi et question dictateurs vous avez garder le votre un moment. Batista démocrate progressiste. Alors si mes ancêtre ont du sang sur les mains les tiens c est le ponpon .Colonialiste et assassin en tout genre . Comment faire la différence entre ceux qui ont migrer du Portugal pour échapper a la misère et ceux pour leurs crimes en Angola . Et il y en a même qui te feront croire au ils aimais l Afrique et que les africains manger a leurs tables . Un colonialiste reste un colonialiste un criminel reste un criminel . Qu en dirait le copain de castro .


Et que fait le peuple juif en Palestine...;(qui va au marché perd sa place....) ce n'est pas du colonialisme ????Et ne font-ils pas subir des représailles de ce qu'ils ont vécu en Allemagne au Palestiniens ???? Est-ce cela un peuple juste ???? folish


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 19 Mar 2017 14:02 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Josyane a écrit:
nathasha69 a écrit:
Purée fait un effort merde . Même dans un traducteur c est impossible a lire . Et pour faire de l esprit faut il encore en avoir ! Allez si moi suis nazi ou de sion toi t es quoi question colonialisme tes ancêtre ont de l avance sur moi et question dictateurs vous avez garder le votre un moment. Batista démocrate progressiste. Alors si mes ancêtre ont du sang sur les mains les tiens c est le ponpon .Colonialiste et assassin en tout genre . Comment faire la différence entre ceux qui ont migrer du Portugal pour échapper a la misère et ceux pour leurs crimes en Angola . Et il y en a même qui te feront croire au ils aimais l Afrique et que les africains manger a leurs tables . Un colonialiste reste un colonialiste un criminel reste un criminel . Qu en dirait le copain de castro .


Et que fait le peuple juif en Palestine...;(qui va au marché perd sa place....) ce n'est pas du colonialisme ????Et ne font-ils pas subir des représailles de ce qu'ils ont vécu en Allemagne au Palestiniens ???? Est-ce cela un peuple juste ???? folish

bof mdr
elle est juste bette ignare et aigrie la frustré crois encore que je suis migrée ou que je vais porter sur mon dos le passé colonialisateur ou ditactures folish
frustration quand tu nous tiens :D

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 20 Mar 2017 13:20 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 927
Localisation: lyon 69006
Josyane a écrit:
nathasha69 a écrit:
Purée fait un effort merde . Même dans un traducteur c est impossible a lire . Et pour faire de l esprit faut il encore en avoir ! Allez si moi suis nazi ou de sion toi t es quoi question colonialisme tes ancêtre ont de l avance sur moi et question dictateurs vous avez garder le votre un moment. Batista démocrate progressiste. Alors si mes ancêtre ont du sang sur les mains les tiens c est le ponpon .Colonialiste et assassin en tout genre . Comment faire la différence entre ceux qui ont migrer du Portugal pour échapper a la misère et ceux pour leurs crimes en Angola . Et il y en a même qui te feront croire au ils aimais l Afrique et que les africains manger a leurs tables . Un colonialiste reste un colonialiste un criminel reste un criminel . Qu en dirait le copain de castro .


Et que fait le peuple juif en Palestine...;(qui va au marché perd sa place....) ce n'est pas du colonialisme ????Et ne font-ils pas subir des représailles de ce qu'ils ont vécu en Allemagne au Palestiniens ???? Est-ce cela un peuple juste ???? folish

Le peuple Juif ? Non les israélien! Tout les juif et les gens d'origine juive ne sont pas sioniste . Ni impliqué dans la guerre en Cisjordanie. C est comme dire tout les musulmans sont des terroriste . C est fou comme d un camp a l autre ca change . Utiliser les mêmes propos avec une autre religion ( car oui juif c est une religion pas une nationalité) j ose même pas imaginer le résultat. C est l'éviction du forum . Interdiction de taper sur le musulman mais sur le juif c est open bar . Alors moi de confession hébraïque et d origine germanique c est carton plein. Comme j ai déjà expliquer je vie en France , et ce que font les palestinien et les israélien ne m intéresse pas je ne suis pas pro likud ni pro hamas Hezbollah ce sont des criminels point barre . Je m aperçoit que l antisémitisme avec l amalgames peuple juif passe nickel ici . Essayer de dire que le peuple musulmans massacre vous allez voir. Le résultat


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Chez les Amérindiens...
Message non luPosté: 20 Mar 2017 13:37 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 927
Localisation: lyon 69006
Et Alexia. Question frustration tu va avoir l occasion d y être dès la fin avril . Tu va savoir ce que veut dire frustration. Et en juin pour les législatives ce sera re frustration. Alors oui grace a toi j ai réviser ma position, comme quoi c est utile je ne voterai pas blanc a la présidentiel pour le premier tour, même si je ne suis pas convaincu par Fillion j irai voter pour lui pour ne pas faire monter la gauche et le FN . Et si il passe pour le deuxième pareil . Et pour les législatives ce sera en cas de duel tout sauf Mélenchon et FN , merci de m avoir fait comprendre au il faut lutter contre l extrême gauche comme on lutte contre l extrême droite. Notre prochain gouvernement devra interdire et réprimer les groupuscules de ses deux extrême.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 77 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com