Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 20 Avr 2018 01:46

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: News
Message non luPosté: 10 Déc 2017 07:46 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Coucou
Aujourd'hui est un jour spécial pour moi.
Je fête mon 5eme mois postop...je ne parlerais des galères...on les connaît toutes...je n avais perçu qu' il y aurait tant de choses à réapprendre
On est finalement jamais totalement prête
Je suis bien est heureuse c est l essentiel
Bise and love for
Steffie

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 10 Déc 2017 13:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2016 22:25
Messages: 144
Localisation: Essonne
Félicitations Mme !

Pour ma part je ne serais pas contre des retours post-op : Je procrastine à mort sur la SRS et si ça continue dans dix ans j'y serai pas encore passée :-D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 10 Déc 2017 17:35 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1066
Localisation: lyon 69006
Pour beaucoup nous avons partager nos expériences post op . Que ce soit sur le plan chirurgical, les soins post op . Et ensuite nos degrés de satisfaction sur le plan esthétique et sensation. Mais c est a suivre dans différents post de ci de la


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 11 Déc 2017 13:41 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Merci claire
Comme le dit Nathasha il y a des sujets ici et la mais je ne sais jamais vraiment ou ...;)
Bref sur un autre post je me suis rendue compte que mon expérience n était pas systématique pour toute et cela m à troublée.
Aussi je n irait pas dans le détail en post général.
Je me rends compte que j ai peu de choses à dire
Pas de galères post op si ce n est quelques fièvres duent a une faiblesse immunitaire mais probleme rapidement solutionne. Bon le premier mois n est pas tout rose mais il n a pas été affreux non plus je m amuse de ces petits rien qui me faisaient pleurer comme de pas réussir à faire pipi correctement lol
Niveau esthétique cela va bien au de la de tous les rêves !!
Niveau sensations la plus extraordinaire est sans doute celle de l esprit, j ai ressenti ça juste après l opération et cela ne change pas. Mon esprit se focalise sur cette zone c est très agréable (pas du plaisir juste une sensation de bien être ). J ai des sensations avec les lèvres mais incomparables avec le clitoris (logique )
Pas purement de jouissance de type orgasme mais un plaisir long et continu mais ç est évolutif et non systématique. J ai eu mon premier rapport il y a un mois environs et j ai une vie sexuelle quotidienne depuis. Je fais attention à choisir mes partenaires (niveau longueur ) et quand je sors je mets un tampon très dissuasif la ficelle pour un homme et je reviens aux anciennes pratiques (astuce donnée par une copine puis je dire bio ?) Seuls soucis si ç est ok il faut vite l enlever discrètement et cela s assurer de la lubrification mais aujourd'hui c est facile ...
Voilà j en est déjà bcp dit
Bises

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: news
Message non luPosté: 11 Déc 2017 19:41 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 261
Comment tu as fait pour faire remonter ton système immunitaire ?

E
t tu t'es faite opérer chez qui (désolée si tu l'as déjà dit je me souviens plus) ?

E
n tout cas je suis super-contente pour toi !
J'i
magine un peu ce que tu ressens dans la zone car un jour j'ai vécu quelquechose qui m'a fait entrevoir ce que ça serait... Depuis ce jour je sais que je dois le faire et que je regretterai rien d'avant. Tes mots me parlent : 'pas plaisir mais bientre'. J'espère que ce moment viendra bientôt.

_________________
http://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 12 Déc 2017 05:32 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Bonjour plume,
Le système imunitaire est autonome tu n aide en te reposant et avec un hygiène de vie parfaite puis tu soigne bien tous les petits tracas genre coup de froid.
J avais choisi suporn mais j ai eu le choix de mon ange et je me suis tournée vers les states (Philadelphie ). Je ne m étendrait pas trop car il est question d argent et je regrette tant que nous n avons pas toutes cette possibilité de choisir son ange....
Si cela est ton choix alors ton tour viendra plume je te le souhaites de tout mon coeur.
Bises

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 12 Déc 2017 15:02 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1066
Localisation: lyon 69006
Perso je n'ai pas eu de soucis . Mon chir m avait super bien briefe. Comme j ai repris le boulot a J +20 j ai pris pas mal de vitamine et aussi j ai prolonger les antibiotiques avec l aval du chir . Pour les dilatation au boulot impossible donc NMJ ma fait acheter un dilatateurs ultra souple a garder en position assise ( Idéal au bureau) 1 h a la pause pour remplacer la dilatation de mi journée et le soir et le matin je garder le plus gros 30 mn pour compenser. Sinon question esthétique comme je l ai déjà dit c est superbe. Et sensation c est pas ma du tout . Uniquement clitoridienne mais c est normal aucun chir n a réussi a reconnecté des nerf niveau vaginal. Les soucis c est oui la lubrification mais ça c est pas un soucis question de préparation. Et ensuite hygiène intime c est une habitude a prendre . Ne pas hésiter a avoir recours aux gélules vaginal pour rétablir la Flore en cas de rinçage trop fréquent


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 13 Déc 2017 05:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Cc je te rejoins Nathasha
Hygiène avant tout, les premières semaines et les suivantes !!!
Pour la lubrification ç est plus de la logistique mais pas très compliquée
Tu as été courageuse de reprendre le taf à +20 !!
Pour les sensations ç est vrai qu' il n y a pas de "plaisir" mais ce n est pas le grand vide non plus la sensation de pénétration est bien la après comme bon nombre de femmes bio la stimulation clitoridienne pendant le rapport fait le reste si la recherche est là jouissance mais le désir et l excitation sont indispensables.
La perception du plaisir n est pas dépendante pour moi de l opération mais de l évolution psychique du ths. Après l opération l écart de fait dans la permanence de la sensation la sensation vient sans contact et j ai la sensation que mon sexe réagit à toutes les émotions du quotidien même non sexuelles
Il est beaucoup plus présent qu' avant ç est certain

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 13 Déc 2017 11:50 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5137
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Felicitation Steffie

Oui la vie est a réapprendre
C'est sympa de se payer une seconde puberté , les boutions d'acné en moins :D
Par contre je p^rofite de l'occasion pour déposer une plainte aupres des instance habilitées
C’était mieux quand je pouvais faire pipi debout, surtout en garrigue ventée* !
Bon il parait que certaine nanas y arrivent avec de l'entrainement

ps: Je fais de la rando avec mon ami chien en garrigue
quand il veut faire pipi no problemo il leve la patte
moi faut m'accroupir en essayant de pas mouiller mes chaussure si le vent est fort
MAIS le big problème c'est que c'est a ce moment que le chien ( 35 kg) pensant que je veux m'amuser me saute dessus quand je suis accroupie Donc roulé boulé dans le chêne Kernés ( ca pique )

Les transphobes et autre sexistes n'ont pas idée de la difficulté d’être une meuf

C'est pour cela qu'on est plus intelligente ... :D

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
Courage is contagious [ WikiLeaks ]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 04:22 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Coucou nadya
Merci !! ;)
Ton message m a fait rire ...un peu taquine ?
J ai vraiment galéré avec cette histoire de pipi pas pour une histoire de position mais de maîtrise et contrôle
Mais tout est rentré dans l ordre ...ouf j ai échappé aux couches mdrrr
J apprends que tu as un loulou ç est un point qui nous rapproche ç est mon cas aussi d ailleurs c est peut être lui qui a le plus changé de mon changement il s affirme comme le mâle de la maison lol je le trouve plus protecteur mais après comme je trouves que tout change ...bises

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 08:01 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 244
Bonjour,

Une femme trans opérée a souvent essentiellement un orgasme clitoridien de par le montage chirurgical lui même : le néo-clitoris est réalisé à partir du tissu érectile pénien donc le néo-clitoris garde la même capacité érectile que les corps caverneux d'origine.

Pour l'orgasme vaginal, c'est là que ça se complique :

- dans une vagino classique (greffon cutané : quelque soit l'origine : peau pénienne, peau de l'aisne, peau du scrotum...), la peau est certes innervée mais ne dispose pas d'innervation suffisante pour permettre un orgasme vaginal comme pour une femme cis. De plus, du fait de l'absence de capacité contractile (le néo-vagin est un manchon cutané dénué de toute structure musculaire), il est clair que la taille du pénis du partenaire entre en ligne de compte... Et comme il s'agit de peau, il n'y a pas de lubrification naturelle

- dans une vagino sigmoïdienne : le greffon sigmoïdien dispose d'un canal néo-vaginal avec en plus une structure musculaire circonférentielle ce qui permet la contraction musculaire réflexe au moment de la pénétration ce qui permet une sensation augmentée proche de l'orgasme vaginal d'une femme cis. La technique sigmoïdienne a aussi l'avantage de permettre une lubrification naturelle puisque le colon sigmoïde secrète de façon naturelle un liquide lubrifiant (qui lubrifie la paroi intestinale interne). Le dernier avantage est de pouvoir s'affranchir de la longueur de pénétration puisque la profondeur en sigmoïdien est souvent plus importante qu'en mode cutané.

En bref, il est clair qu'au vu des sensations procurées (au moins sur un plan théorique je précise), la vagino sigmoïdienne est mieux (structure musculaire et lubrification naturelle). MAIS elle a l'inconvénient majeur d'être une technique opératoire lourde source de complications post-op car on sectionne un morceau de tube digestif, on remet en place les 2 extrémités... donc on a une double zone de cicatrisation : la sphère génitale et la sphère digestive... ce qui double le risque de complications infectieuses (de par l'effraction digestive chirurgicale)

En terme chirurgical, il faut savoir que l'indication de la vagino sigmoïdienne est rarement de première intention donc survient quasi-exclusivement dans le cadre d'un échec opératoire d'une vagino cutanée.

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 11:30 

Inscription: 22 Juil 2016 21:47
Messages: 232
Localisation: Paris
Merci Rania pour ce petit brief fort instructif.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 13:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2016 22:25
Messages: 144
Localisation: Essonne
J'ai eu un retour intéressant sur la vagino sigmoïde (Témoignage de seconde main provenant de nanas trans en Thaïlande) : Le liquide lubrifiant étant produit en continu, elles sont "condamnées" à porter des protège slip en permanence.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 16:36 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2069
Claire.c.clair a écrit:
J'ai eu un retour intéressant sur la vagino sigmoïde (Témoignage de seconde main provenant de nanas trans en Thaïlande) : Le liquide lubrifiant étant produit en continu, elles sont "condamnées" à porter des protège slip en permanence.

Il s'agit du mucus rectal, à propos duquel il est très difficile d'obtenir des informations sur les sites français en dehors de la proctite et de nombres d'affections du rectum. Alors que :

Qu’est-ce que le liquide rectal?

Le liquide rectal est le mucus qui recouvre les parois du rectum. Le mucus est une sécrétion visqueuse produite par des membranes corporelles appelées muqueuses. Ces membranes se trouvent à l’entrée des orifices du corps et tapissent les passages internes de nombreux organes, y compris le tractus gastro-intestinal (bouche, intestins et rectum), le vagin et le col utérin, le prépuce et l’urètre.

Le mucus exerce plusieurs fonctions, dont l’une des plus importantes consiste à protéger les muqueuses contre les germes (bactéries et virus). Pour accomplir cette fonction, le mucus « attrape » les germes et les empêche d’entrer en contact avec les muqueuses. Le mucus contient aussi des substances qui peuvent – dans une certaine mesure – tuer les germes.

Le mucus sert aussi de lubrifiant à certaines muqueuses, de sorte qu’il prévient la friction et le déchirement des tissus de celles-ci lorsque des objets passent par l’orifice en question. À titre d’exemple, mentionnons que le mucus vaginal réduit la friction pendant la pénétration sexuelle, tandis que le mucus du tractus gastro-intestinal (qui comprend le rectum) facilite le transit de la nourriture et des matières fécales. Le mucus rectal aide aussi à réduire la friction lors des relations sexuelles anales.


http://www.catie.ca/fr/pdm/automne-2014 ... d-question


Il serait intéressant de savoir ce qu'il en est au sujet de la vaginoplastie sigmoidienne et du pourquoi certaines patientes ayant subi cette opération se plaignent de l'odeur, en plus des suintements.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 19:04 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 08 Jan 2010 18:24
Messages: 67
Localisation: Reunion
Pourquoi toujours rentrer dans un déballage scientifique d une simple discussion d expérience personnelle ? Il va falloir inventer wikitrans....
Pour faire simple je mouille pas donc je lubrifie, mon partenaire le fait jouir avec mon clitoris et pas par mon vagin mais j adore le sentir en moi ça m excite et ce qui contribue à mon orgasme clitoridien.
Pratiquement je gardes du gel lubrifiant dans mon sac pour être toujours prêtes. ...voilà rien de plus
Et ç est le genre d info simple de notre quotidien sans vouloir en faire une revue scientifique effrayante dont je ne comprends rien

_________________
Le plus beau voyage est celui qu' on a pas encore fait... (Loïc perron) ....heureux qui comme Ulysse a fait un beau voyage


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 14 Déc 2017 22:53 

Inscription: 13 Déc 2017 00:32
Messages: 6
:P kikou les réponses scientifiques moi aussi je ne comprend pas hihi
Avec mon mec , je ne m'est pas de lubrifiant car je mouille rapidement
le seule endroit ou je mes du lubrifiant c'est mon anus quand il a envie
que du bonheur ...hihi


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 00:01 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1066
Localisation: lyon 69006
steffie74 a écrit:
Pourquoi toujours rentrer dans un déballage scientifique d une simple discussion d expérience personnelle ? Il va falloir inventer wikitrans....
Pour faire simple je mouille pas donc je lubrifie, mon partenaire le fait jouir avec mon clitoris et pas par mon vagin mais j adore le sentir en moi ça m excite et ce qui contribue à mon orgasme clitoridien.
Pratiquement je gardes du gel lubrifiant dans mon sac pour être toujours prêtes. ...voilà rien de plus
Et ç est le genre d info simple de notre quotidien sans vouloir en faire une revue scientifique effrayante dont je ne comprends rien

Heu j ai connu des fille op en Thaïlande qui elle mouiller ( ptdr) mais bon la Thaïlande c est mieux que le reste tout le monde le sait ( la je fais de l humour ou presque car sérieusement je l ai entendu) et même du " t es op en France ! Ma pauvre et tu souffre pas trop ? . Pour en revenir a l essentiel non on ne mouille pas! On lubrifies. On ressent l excitation par afflux de sang dans les lèvres et le clito et sérieusement oui c est assez intense pour parler de jouissance. Il y a tellement de légende urbaine sur la sexualité trans . Personnellement aucun regret


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 08:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 244
Bonjour,

Pourquoi rentrer dans un débat scientifique?

Tout simplement parce que :

1/ certaines non op sur le forum sont intéressées de l'aspect scientifique avant d'envisager la vagino ne serait-ce que pour comprendre ce qu'on va leur faire : les chirurgiens sont parfois (pas toujours je précise) avares d'informations... Donc il est peut être bon de savoir dans quoi on met les pieds avant de se lancer dans une vagino qui n'a rien à voir avec une petite appendicite...!

2/ celles qui ne sont pas intéressées n'ont qu'à ne pas lire les posts scientifiques

3/ là où ça devient paradoxal, c'est que certaines ne veulent avoir aucune information scientifique... pourquoi pas? Alors contre-question : pourquoi y a-t-il un nombre impressionnant de topics concernant le THS avec des questions récurrentes ou redondantes? Tout simplement parce que l'information scientifique apportée par le monde médical est insuffisante en soi et que l'on cherche la vérité ailleurs (rien à voir avec X-files... quoique...). Ceci explique le nombre impressionnant réalisées par des personnes trans non médecins qui véhiculent des contre-vérités...

4/ donc sur un forum comme celui ci, on ne peut pas prétendre d'un côté, à vouloir avoir des informations sur le THS et de l'autre côté, affirmer haut et fort ne pas vouloir d'informations scientifiques.

5/ pour les op : ce n'est pas parce que pour vous, la transition est achevée que cela signifie que les non op n'ont pas besoin d'infos scientifiques sur le sujet. Certes je ne suis pas chirurgienne mais en tant que médecin, je peux vulgariser des données médicales.

6/ les retours d'expériences, c'est bien joli : mais aucun vécu médical (pour le THS) ou chirugical (vagino) n'est transposable d'une personne à une autre. Or le souci est que ce sont des données médicales donc des données scientifiques patient-dépendantes. Cela veut dire que chaque individu est spécifique et ce n'est pas parce que pour vous la vagino s'est bien passée qu'il en sera ainsi pour une autre. De même pour le THS; ce n'est pas parce que pour vous, tel THS vous convient qu'il conviendra à une autre.

7/ les retours d'expérience étant des éléments individuels, ce qui manque c'est justement la base médicale qui permet (souvent) d'expliquer bon nombre d'effets indésirables (que ce soit en THS ou en chirurgie). Et c'est cette base que j'apporte

@Cheyenne :

L'odeur vient de 2 éléments : le greffon colique sigmoïdien comporte de la muqueuse intestinale donc :
- la muqueuse colique contient des replis appelés cryptes de Lieberkühn. Ce sont des invaginations. Or le colon contient la flore bactérienne la plus riche. Certes le greffon est nettoyé en per-opératoire. Puis tu as les bains de Betadine lors des soins post-op. Mais malgré tous ces traitements antibactériens, du fait des invaginations de la muqueuse du néo-vagin, il risque de rester des bactéries coliques qui sont des bactéries dites fermentantes qui fabriquent des composés volatiles malodorants CQFD
- lors des rapports sexuels, une femme trans peut contracter des infections sexuellement transmissibles comme une bactérie nommée Gardnarella vaginalis responsable de mauvaise odeur (typiquement odeur de poisson pourri décrit dans les manuels de médecine, que je confirme pour avoir pratiqué des prélèvements vaginaux!). Dans le cas d'un néo-vagin cutané, la peau est une barrière où Gardnarella ne peut pas proliférer facilement. A l'inverse, dans le cas d'un néo-vagin colique, la muqueuse est plus fragile que la peau (à l'instar de la muqueuse vaginale cis) et Gardnarella va proliférer aisément.

Pour le mucus rectal, la quantité est dépendante uniquement de la personne : certaines sont des fortes secrétrices et d'autres non. Donc tu as une grande variabilité individuelle.

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 12:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 07 Juil 2015 11:24
Messages: 243
personnellement je suis op depuis début décembre et ce que j'ai toujours detester ici, c'est le déballage scientifique dans un post simple ou alors la dérive du post

_________________
La vierge combattante


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 16:30 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2069
rania-m a écrit:

@Cheyenne :

L'odeur vient de 2 éléments : le greffon colique sigmoïdien comporte de la muqueuse intestinale donc :
- la muqueuse colique contient des replis appelés cryptes de Lieberkühn. Ce sont des invaginations. Or le colon contient la flore bactérienne la plus riche. Certes le greffon est nettoyé en per-opératoire. Puis tu as les bains de Betadine lors des soins post-op. Mais malgré tous ces traitements antibactériens, du fait des invaginations de la muqueuse du néo-vagin, il risque de rester des bactéries coliques qui sont des bactéries dites fermentantes qui fabriquent des composés volatiles malodorants CQFD
- lors des rapports sexuels, une femme trans peut contracter des infections sexuellement transmissibles comme une bactérie nommée Gardnarella vaginalis responsable de mauvaise odeur (typiquement odeur de poisson pourri décrit dans les manuels de médecine, que je confirme pour avoir pratiqué des prélèvements vaginaux!). Dans le cas d'un néo-vagin cutané, la peau est une barrière où Gardnarella ne peut pas proliférer facilement. A l'inverse, dans le cas d'un néo-vagin colique, la muqueuse est plus fragile que la peau (à l'instar de la muqueuse vaginale cis) et Gardnarella va proliférer aisément.

Pour le mucus rectal, la quantité est dépendante uniquement de la personne : certaines sont des fortes secrétrices et d'autres non. Donc tu as une grande variabilité individuelle.

Rania


Merci Rania pour ces précisions.
Il semble donc que ce mucus rectal (ou dénommé comme tel) soit la source de lubrification lors d'une vaginoplastie sigmoïdienne et que, le segment de colon préalablement "nettoyé" comporte toujours (comme les autres muqueuses) cette propension à fabriquer cette mucosité propre à l'intestin, même après l'opération. D'où la gêne provoquée en cas de surabondance de ce mucus suivant la personne. C'est bien ça ?


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 18:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 244
Bonsoir Cheyenne,

C'est exactement ça : le greffon sigmoïdien est préparé juste sur le plan bactériologique pour éviter une greffe de bactéries coliques au niveau du néo-vagin.

Cela implique que toutes les capacités sécrétoires de la muqueuse colique sont conservées, d'où cet espèce de mucus qui lubrifie la paroi intestinale.

Là où ça se complique dans la vagino sigmoïdienne, c'est que ce liquide est secrété de façon permanente et il n'existe pas de contrôle neurologique sur ce phénomène, à l'inverse du vagin d'une femme cis qui se lubrifie par effet neurologique réflexe lors d'une stimulation sexuelle.

Il est donc clair que tout va dépendre de la quantité de liquide sécrété qui peut aller d'une faible quantité à une quantité abondante, sachant qu'à ce jour, il n'existe aucun moyen diagnostic (biologie ou imagerie) pour prédire le niveau de sécrétion.

A savoir toutefois que sur un plan pharmacologique purement théorique (aucune étude ne l'a prouvé), les anti-diarrhéiques anti-sécrétoires tels que le racécadrotil (Tiorfan) peuvent marcher. En effet ce dernier prolonge l'effet des enképhalines qui s'opposent à l'hypersécrétion d'eau au niveau de la muqueuse intestinale, donc par effet collatéral, cela permettrait de diminuer l'hypersécrétion d'eau. TOUTEFOIS, comme ce médicament va agir sur l'ensemble de la muqueuse colique, on risque un effet de constipation au niveau de la muqueuse colique normale, tout en sachant que ce traitement ne doit pas être utilisé au-delà des 7 jours (données VIDAL)

En bref, oui la vagino sigmoïdienne expose au risque d'hypersécrétion néo-vaginale pouvant être inconfortable voire invalidant au long cours, et non il n'y aucune solution pour y remédier...

Rania


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 15 Déc 2017 18:37 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2069
Merci Rania pour cette confirmation qui, je l'espère, sera utile à celles qui sont confrontées à cette alternative pour leur future vagino.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: news
Message non luPosté: 16 Déc 2017 02:01 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 261
Oui, merci, ça m'a aidée et si la question m'est posée j'opterai pour une construction à base de peau.

P
ar contre personne n'a réagi à ce qu'ont dit 2 personnes sur le fait d'avoir une lubrification naturelle (pour le dire plus élégamment).

1 N
athasha69 semble traiter avec sarcasme les opérées en Thaïlande qui disent "mouiller" : doit-on penser qu'elles mentent ? Pourquoi le feraient-elles et qu'a-t-on de solide sur le sujet pour les croire ou ne pas les croire ?
Q
ui d'autre connaît des opérées disant avoir cette aptitude ?

2 S
awadii kha dit qu'elle "mouille" : peux-tu nous dire qui t'a opérée et avec quelle technique s'il te plaît pour qu'on comprenne mieux ?

E
n tout cas un garçon cisgenre m'a dit qu'il existe des chirurgiens (parmi ceux qui laissent la prostate évidemment) qui reconnectent la prostate à tout le reste afin qu'on puisse bénéficier comme avant (pas tout à fait) de notre lubrification naturelle... Mais peuttre celle-ci interviendrait-elle trop tard, "après la bataille"...
S
i vous avez des témoignages ou tout renseignement je pense que cela sera plaisant et utile pour toutes ! :)

_________________
http://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 16 Déc 2017 08:44 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 14 Oct 2016 22:25
Messages: 144
Localisation: Essonne
Coucou !

Les glandes de Cowper jouent peut-être un rôle :
https://fr.wikipedia.org/wiki/Glande_bulbo-ur%C3%A9trale

Dans la procédure qui est décrite ici (je crois que c'est la méthode Revol vu que la nana qui gère le site ne jure que par lui) l'urètre est inversé donc ça m'étonnerait fort que ces glandes aient une quelconque efficacité (Mais je ne suis pas médecin, et encore moins chirurgienne, hein) :
https://laureenbrolhe.wordpress.com/2017/11/01/operation-de-changement-de-sexe-mtf-en-3d/

(@Natasha69 en passant, sur ce blog il y a des témoignages de nanas qui disent être satisfaites de leur SRS pratiquées chez Revol)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: News
Message non luPosté: 16 Déc 2017 09:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 16 Mai 2017 10:08
Messages: 244
Bonjour à toutes,

J'adore les spéculations médicales....!

@plume de roche :

Sache qu'aucune technique chirurgicale de SRS ne retire la prostate (aussi bien en France qu'en Thaïlande... et même dans toutes les équipes mondiales pratiquant la SRS). La prostate reste là où elle est et n'est pas retirée pour la raison simple qu'elle est nécessaire au tonus vésical chez un homme cis ou une femme trans et surtout pour éviter les problèmes d'incontinence urinaire (pour mémoire, les hommes chez qui on retire la prostate pour cancer se retrouvent souvent avec des problèmes d'incontinence urinaire, ce qui montre l'importance de la prostate).

Lors de la SRS, on NE TOUCHE PAS A LA PROSTATE!

C'est d'ailleurs pour ça que c'est l'un des rares cas où une femme trans op peut être démasquée quand le médecin fait faire un dosage de PSA (antigène spécifique de la prostate). Et souvent les secrétaires médicales de labo sont surprises de cette demande (dans le labo où je bosse, elles savent désormais ce que c'est!)

Pour le choix entre vagino cutanée ou vagino sigmoïdienne, sache qu'aucun chirurgien ne te posera la question entre les 2 formes : en première intention c'est d'emblée SRS en mode cutané (sauf cas exceptionnels). C'est en seconde intention que la vagino sigmoïdienne arrive en cas d'échec de la technique cutanée (souvent défaut de cicatrisation ou pire nécrose du néo-vagin)

@Claire

Bien entendu que les glandes de Cowper pourraient permettre une lubrification et de même que les glandes séminales. Et tout dépend du montage chirurgical qui consisterait à faire aboucher les glandes de Cowper à l'entrée (côté interne) du néo-vagin. Mais il faut bien comprendre que cette technique est risquée car l'embouchure peut se boucher (par sténose cicatricielle : la cicatrisation se fait et obstrue le canal) sans compter le risque d'infection des glandes de Cowper : ne pas oublier qu'à l'origine ces glandes fonctionnent en circuit fermé et ne sont pas conçues pour fonctionner en mode ouvert vers l'extérieur!

MAIS (et il y a un mais sinon ce ne serait pas drôle) i y a un hic majeur : le degré de viscosité par rapport à une femme cis... pourquoi?
- les secrétions de l'appareil génital masculin (vésicules séminales, glandes de Cowper) sont riches en protéines augmentant le degré de viscosité. Sur un plan de l'évolution animale, cela s'explique de par la nécessité que le sperme puisse rester de façon plus prolongée dans le vagin pour augmenter les chances de fécondation.
- les secrétions de l'appareil génital féminin sont pauvres en protéines donc un degré de viscosité moindre donc un caractère plus liquide plus adapté à la lubrification. Et sur le plan de l'évolution animale, la cyprine a un intérêt surtout de lubrifiant pour permettre une pénétration plus profonde donc le dépôt de sperme à l'embouchure du vagin pour augmenter les chances de fécondation.

Donc même si le montage chirurgical paraît séduisant avec une auto-lubrification grâce aux glandes annexes masculines, elles ne pourront jamais égaler le degré de lubrification des glandes d'une femme cis simplement par le degré de viscosité.


Rania


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 26 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com