Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 18 Nov 2017 03:48

Accompagnement et conseil parcours transsexualité

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 152 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: violez moi, SVP
Message non luPosté: 15 Avr 2011 21:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Violez-moi, s'il vous plaît

Quand deux artistes s'amusent à jouer, l'un à Gwendoline (la poupée à violer), l'autre au Surmâle (la sex-machine à bazooka), que doit-on en déduire? Que notre société ne nous laisse finalement pas beaucoup d'autre choix en matière de rôle sexuel? Ou que «plus c'est exagéré, plus c'est bon»?Il y a des travestis qui se ligotent seuls dans leur appartement en reproduisant si scrupuleusement les photos de pin-ups bondagées des années 50 que certains s’étranglent et meurent étouffés sans pouvoir se détacher. Il y a en a même qui poussent le fétichisme de la “Femme” jusqu’à se ligoter sur des passages de chemin de fer, courant le risque de se faire rouler dessus par un train. Ils veulent être des Femmes. Ils veulent ressembler à Betty Page et ce fantasme fou ne se réalise –à leurs yeux– que lorsqu’ils ressemblent à ces héroïnes de western qu’un méchant a ligoté sur les rails ou à cette icône ultime de la bande dessinée qu’est Gwendoline: la demoiselle en détresse, éternellement kidnappée, ravie, enlevée, ruisselante et saucissonnée… Pour ces travestis, il est clair que la Femme est forcément une victime. Ce qui n’est pas sans poser problème à certaines féministes qui aimeraient en finir avec cette image rétrograde du sexe dit "faible". Hélas pour elles, il n’y a pas que les mâles à se travestir en Femme. Il y a aussi des femelles (des femmes "bios”, suivant la terminologie écolo en vigueur) qui éprouvent un plaisir intense à jouer les martyres ingénues… Que faut-il en déduire? Qu’elles sont les victimes
d’une idéologie phallocratique? Ou qu’elles s’amusent (autant que leurs alter-ego masculins) avec des codes extrêmement jouissifs ?
Mïrka Lugosi fait partie de ces femmes qui jouent à la poupée sur leur propre personne. Artiste issue du mouvement électro-bruitiste des années 80, elle vient de publier un ouvrage aux éditions Timeless rempli d’images et de photos d’elle seulement vêtue de cordes, de sangles d’acier ou d’élégants corsets anciens qui offrent un contraste saisissant avec son corps : les cheveux courts, presque rasés, le torse sec, le profil d’aigle sont ceux d’une femme qui, lorsqu’elle apparait en public, donne l’impression d’être à l’armée. «Avant j’étais anorexique, dit-elle. Je me sanglais dans des uniformes stricts. Les gens disaient: «Mïrka salue d’un claquement de talons». Je vivais avec un homme appelé Zorïn, que j’aimais comme un frère incestueux: nous avions les mêmes vêtements, les mêmes chaussures, la même coupe de cheveux…».

Comme par un fait exprès, Zorïn, lui aussi, vient de publier un livre-anthologie (Art Moral, aux éditions Timeless) rempli d’images d’uniformes militaires et de photos noir et blanc mi pornos, mi médicales, dans la lignée des fantasmes Crash. On y trouve aussi sa contribution au court-métrage de Jeunet et Caro, Le Bunker de la Dernière Rafale, pour lequel il avait notamment dessiné les insignes d’épaule et de casque, emblèmes de baionnettes, sigles “bunkeroides” et autres signalétiques martiales aux typos plus que Karrées. De quoi ravir les fétichistes de sex-militaria, assurémement! Il est d’ailleurs frappant de voir que le livre de Zorïn joue avec les codes de la virilité tout autant que celui de Mïrka avec les codes de la féminité… de la manière la plus caricaturale, comme si «être un homme» signifiait «J’aime la guerre» et «être une femme»: «Violez-moi s’il vous plait»…
Et si c’était vrai? Nous sommes, depuis l’enfance, bombardés de messages qui imposent littéralement l’idée qu’un homme, un vrai, doit se battre et qu’une femme doit plaire, à son corps défendant. Récemment, un internaute américain s’est amusé à enregistrer tous les mots récurrents qui passent dans les publicités pour jouets à la TV. Surprise (quoique): dans ces publicités, le mot qui revient le plus souvent est “bataille” pour les garçons et “amour” pour les filles. A quoi bon, dès lors, s’étonner que les inégalités se perpétuent. A quoi bon, également, s’offusquer de ce que le fantasme N°1 concernant la Femme tourne autour de sa silhouette, lacée, étranglée, en taille de sablier comme celle d’une demoiselle ficelée par un méchant de bande dessinée? La femme doit avoir l’air d’une déesse au bord de tomber, perchée sur des talons fragiles, toujours en danger, la bouche soulignée de rouge comme si ses lèvres étaient en sang. Quant à l’homme, bien sûr, il doit porter sa cuirasse de pectoraux comme une armure et offrir au regard (s’il veut donner l’impression virile) un visage non-souriant, des lèvres blindées, des dents à dégainer…

En soi, ces codes ne seraient pas si graves si on enseignait aux enfants qu’il s’agit juste… de codes. Il est facile de prendre ces distances par rapport à ce "magasin" de postures et d’attitudes conventionnelles, étalées comme en vitrine. Il suffit d’en jouer. Certains même en surjouent pour en jouir. Mïrka et Zorïn n’ont jamais rien fait d’autre en tant qu’artistes. Toute leur réflexion porte sur les marqueurs visuels de la différence entre les sexes et sur ce qu’il est possible d’en faire, avec un peu d’humour et surtout de libido. Au Japon, où tout est signe, il existe des mangas souvent érotiques appelés Yaoi dessinées par des femmes qui fantasment sur les hommes et dont les héros, de façon très révélatrice, jouent tantôt le rôle de la “Femme”, tantôt le rôle de l’”Homme”. Ces héros qui se répartissent les tâches dans le petit jeu de la séduction reproduisent au second degré l’image qu’on se fait du couple hétéro idéal: d’un côté l’attaquant (seme), le grand méchant loup séducteur. De l’autre l’attaqué (uke), l’innocent et virginal objet de désir. Dans mon
article sur les gros pénis, je ne parlais de rien d’autre que de cette opposition entre des êtres (appelons-les ”prédateurs”) qui préfèrent chasser et des êtres (“petits chaperons rouges”) qui préfèrent être chassés. Ce n’est pas une question de sexe biologique. C’est une question de goûts. Dans notre société, peut-être parce que nous avons été éduqués à vivre dans un univers binaire, fortement marqué par la différence entre les sexes, la plupart des gens se sentent attirés par un pôle, mâle ou femelle. Plus la société oppose nettement les sexes, plus les pôles sont aimantés.

Le résultat, c’est qu’il y a des travestis (hommes ou femmes) qui s’habillent comme des putes dans la rue ou comme des héros de films de guerre, s'amusant à porter les signes distintifs d'un sexe -qui n'est pas forcément le leur- à la façon d'une couverture. Mais il y a aussi, hélas, beaucoup de gens qui jouent un rôle sans s’en rendre compte, au premier degré, et qui reproduisent l’image de la femme / de l’homme avec si peu de distance qu’ils finissent par tomber dans le piège. Les femmes deviennent vraiment d’insupportables castratrices-en-mal-d’amour-rêvant-du-prince-charmant. Quant aux hommes, il leur arrive de devenir d’authentiques-brutes-à-l’anus-inviolable. Ce qui n'est pas sans leur causer du tort.

Illustrations : Von Gotha, auteur de la BD "prison très spéciale", éd. la Musardine. / John Willie, Gwendoline, éd. Taschen / Mïrka Lugosi, "Mïrka Lugosi, 80-90", éd. Timeless.

http://sexes.blogs.liberation.fr/agnes_ ... ups-b.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 15 Avr 2011 22:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
L'étrange guerre des sexes chez les canardsChez les canards, l’évolution a doté les femelles d’un moyen étonnant d’éviter de se faire féconder par les mâles indésirables mais entreprenants. Elles ont adopté une ceinture de chasteté en transformant leur vagin en labyrinthe.

La vie sexuelle des canards était peu connue mais cette lacune est comblée. Au sein des espèces où la copulation forcée est commune, la longueur du pénis favorise le succès reproductif des mâles. Les femelles ont alors peu de choses à dire sur la question. Chez la plupart des oiseaux, le mâle ne dispose pas d’organe sexuel externe, donc de pénis, et la copulation se fait de cloaque à cloaque, avec le consentement de la femelle.

Or il se trouve que les canards mâles disposent d’un pénis. Et pas n’importe quel pénis, puisque celui-ci est spiralé comme une vis, flexible et qu’il atteint les 20 cm. Interne au repos, ce pénis se déploie pendant la copulation comme le doigt d’un gant que l’on retire.

A l’Université de Yale, l’équipe de Patricia Brennan, Christopher Clark et Richard Prum s’est penché sur cet attribut et son fonctionnement. A l’aide d’une caméra vidéo à grande vitesse, cette équipe a documenté pour la première fois le processus d’érection du canard. Celui-ci se déroule en moins d’une demi-seconde, ce qui lui a valu le qualificatif d’« érection explosive ».
http://www.futura-sciences.com/fr/news/ ... rds_21978/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 15 Avr 2011 23:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2010 12:55
Messages: 14136
Localisation: Bruxelles
Waouw! :D

_________________
21 gr de bosons de Higgs consciemment en Pratique & Big Up avec Ma, mémoire collective Solaire. Impérialement à là Porte de Sa, 4ème Dimension universelle si Non, basta. Le, Troisième Oeil avec Sa, petite Vois... Merci, Papa.
Pas du tout objective, uniquement Sincère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 16 Avr 2011 21:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Des femmes, des moules et des hormones

Connaissez-vous Georgia O'Keeffe ? Si oui, bravo. Si non, ce n'est pas grave, la preuve : c'était mon cas il y a encore peu de temps.

Dans tous les cas, prenez donc un moment pour admirer quelques reproductions de ses œuvres picturales :

Image
Image
Image
Image
Image

Quel rapport avec les océans de stupre et de lucre que je vous promets avec mon titre hautement suggestif ? J'y viens. Mais avant, sachez que depuis une vingtaine d'années, il est scientifiquement établi que le cycle menstruel des femmes est responsable d'une fluctuation de leur libido et que, globalement, le désir est plus fort en début (phase folliculaire – ou fertile, pour la mnémotechnie) qu'en fin de cycle (phase lutéale).

En 1984, Matteo et Rissman ont ainsi montré que les lesbiennes avaient plus d'orgasmes et de rapports sexuels au milieu de leur cycle. En 2004, Bullivant et ses collègues ont observé un accroissement de l'intérêt sexuel et une multiplication des fantasmes à quelques jours de l'ovulation et de son pic d'hormone lutéinisante (LH). En 1994, dans une étude de Schweitzer, Zillman & Mundorf, quand on leur donnait le choix entre plusieurs films, les femmes ovulantes ou proches de l'être se dirigeaient spontanément vers des productions à plus fort contenu érotique, comparé à leurs autres choix à d'autres moments de leur cycle. De même, en 2003, Natale, Albertazzi & Cangini ont montré que les rêves érotiques se multipliaient à cette période.

De manière un peu plus « précise » certaines études ont aussi mesuré les réactions d'un ensemble de femmes à des stimuli sexuels, à l'aide d'un tachistoscope (vous aurez au moins appris un truc aujourd'hui). Dans une étude de 1994, celles qui étaient dans la première phase identifièrent mieux (et plus) les images explicitement sexuelles, par rapport à celles qui prenaient la pilule, et dans un travail publié en 2000, les scientifiques notèrent qu'une telle précision s'accompagnait d'une plus grande dilatation des pupilles.

Pour spécifier encore plus les choses, Rudski, Bernstein & Mitchell (du département de psychologie de l'Université Muhlenberg, en Pennsylvanie) ont décidé d'analyser la manière dont le cycle menstruel pouvait influer sur l'appréciation artistique en général, et sur celles d'œuvres potentiellement érotiques en particulier.

Pour ce faire, ils ont présenté les œuvres de Georgia O'Keeffe ci-dessus à des femmes (83 en tout) et leur ont demandé de rédiger un petit paragraphe suivant cette consigne :

Décrivez vos pensées, vos sentiments et vos interprétations face à ces images. Nous nous intéressons en particulier à ce que ces tableaux vous font ressentir, et ce que vous pensez que l'artiste a voulu dire en les peignant.

Résultat : si 31 % des descriptions contenaient des thèmes sexuels chez les femmes en pleine « phase fertile », le pourcentage tombait à 9 % dans la seconde phase du cycle. En divisant le cycle en 5 phases (ça se fait), les chiffres étaient de 34 % > 17 % > 23 % > 9 % > 9 %.

Comme vous êtes très bons en maths, vous aurez compris que, dans tous les cas, la majorité des analyses picturales de ces dames n'était pas sexuellement orientées. Par contre, si vous avez eu de mauvaises pensées en regardant ces images, il est bien possible que vous ovuliez.

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 16 Avr 2011 22:36 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Le hérisson est un animal masculin, le saviez-vous?

Je viens d'aller lire un texte qui s'appelle "Nos amis les hérissons" dans lequel une jeune femme nous raconte sa dernière virée dans une boutique pour bébés où la vendeuse lui a expliqué que les hérissons, ce sont des animaux masculins! Ce texte mi-hilarant, mi-réflectif aborde en partie les stéréotypes liés au sexe et le malaise social de ne pas être capable de classer une personne dans une case bien définie. Bref, il vaut vraiment la peine d'être lu!

Et vous?

Messieurs, comment intégrez-vous le rose, le ballet, les arts et les fleurs à votre vie? :mrgreen:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 16 Avr 2011 22:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
sexologie contemporaine :D
http://books.google.fr/books?id=vPOUbU2 ... ux&f=false

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
la ménagère as évoluer elle est passer des réunions tupperware a des réunions tuppergode est malgré la crise se fout le sucés du 21 siècle :P

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Citation:
Les yeux sont doucement fermés
La peau est légèrement voilée
Parfum d'amour et de caresses
Qui fait naitre une tendre ivresse

Les cheveux jusqu'au bas des reins
Une mains lui frolant les seins
Le désir suscite chez elle
Quelques images passionnelles

Soudain, dans cette étreinte tendre
Le bien etre vient la surprendre
Une douce vague de plaisir
Qui vient peu à peu l'envahir
Et se termine en un soupir.

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:20 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
RESTER PRUDENT TULIPAN

Image
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:30 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2010 12:55
Messages: 14136
Localisation: Bruxelles
mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr Wouah, c'est pas mal ce truc. 8) :D

_________________
21 gr de bosons de Higgs consciemment en Pratique & Big Up avec Ma, mémoire collective Solaire. Impérialement à là Porte de Sa, 4ème Dimension universelle si Non, basta. Le, Troisième Oeil avec Sa, petite Vois... Merci, Papa.
Pas du tout objective, uniquement Sincère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Linda jam a écrit:
mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr mdr Wouah, c'est pas mal ce truc. 8) :D

:wink: :P

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 19 Avr 2011 23:43 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Je t'aime
oh, oui je t'aime!
moi non plus
oh, mon amour...
comme la vague irrésolu
je vais je vais et je viens
entre tes reins
et je
me retiens-je t'aime je t'aime
oh, oui je t'aime !
moi non plus
oh mon amour...
tu es la vague, moi l'île nue
tu va et tu viens
entre mes reins
tu vas et tu viens
entre mes reins
et je
te rejoins- je t'aime je t'aime
moi non plus
oh, mon amour...
comme la vague irrésolu
je vais je vais et je viens
entre tes reins
et je
me retiens
tu va et tu viens
entre mes reins
tu vas et tu viens
entre mes reins
et je
te rejoins- je t'aime je t'aime

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 02 Mai 2011 09:14 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 05 Mai 2011 10:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 05 Mai 2011 16:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 22 Mar 2011 17:55
Messages: 331
Alexia a écrit:
Des femmes, des moules et des hormones

Connaissez-vous Georgia O'Keeffe ? Si oui, bravo. Si non, ce n'est pas grave, la preuve : c'était mon cas il y a encore peu de temps.

Dans tous les cas, prenez donc un moment pour admirer quelques reproductions de ses œuvres picturales :

Image
Image
Image
Image
Image

Quel rapport avec les océans de stupre et de lucre que je vous promets avec mon titre hautement suggestif ? J'y viens. Mais avant, sachez que depuis une vingtaine d'années, il est scientifiquement établi que le cycle menstruel des femmes est responsable d'une fluctuation de leur libido et que, globalement, le désir est plus fort en début (phase folliculaire – ou fertile, pour la mnémotechnie) qu'en fin de cycle (phase lutéale).

En 1984, Matteo et Rissman ont ainsi montré que les lesbiennes avaient plus d'orgasmes et de rapports sexuels au milieu de leur cycle. En 2004, Bullivant et ses collègues ont observé un accroissement de l'intérêt sexuel et une multiplication des fantasmes à quelques jours de l'ovulation et de son pic d'hormone lutéinisante (LH). En 1994, dans une étude de Schweitzer, Zillman & Mundorf, quand on leur donnait le choix entre plusieurs films, les femmes ovulantes ou proches de l'être se dirigeaient spontanément vers des productions à plus fort contenu érotique, comparé à leurs autres choix à d'autres moments de leur cycle. De même, en 2003, Natale, Albertazzi & Cangini ont montré que les rêves érotiques se multipliaient à cette période.

De manière un peu plus « précise » certaines études ont aussi mesuré les réactions d'un ensemble de femmes à des stimuli sexuels, à l'aide d'un tachistoscope (vous aurez au moins appris un truc aujourd'hui). Dans une étude de 1994, celles qui étaient dans la première phase identifièrent mieux (et plus) les images explicitement sexuelles, par rapport à celles qui prenaient la pilule, et dans un travail publié en 2000, les scientifiques notèrent qu'une telle précision s'accompagnait d'une plus grande dilatation des pupilles.

Pour spécifier encore plus les choses, Rudski, Bernstein & Mitchell (du département de psychologie de l'Université Muhlenberg, en Pennsylvanie) ont décidé d'analyser la manière dont le cycle menstruel pouvait influer sur l'appréciation artistique en général, et sur celles d'œuvres potentiellement érotiques en particulier.

Pour ce faire, ils ont présenté les œuvres de Georgia O'Keeffe ci-dessus à des femmes (83 en tout) et leur ont demandé de rédiger un petit paragraphe suivant cette consigne :

Décrivez vos pensées, vos sentiments et vos interprétations face à ces images. Nous nous intéressons en particulier à ce que ces tableaux vous font ressentir, et ce que vous pensez que l'artiste a voulu dire en les peignant.

Résultat : si 31 % des descriptions contenaient des thèmes sexuels chez les femmes en pleine « phase fertile », le pourcentage tombait à 9 % dans la seconde phase du cycle. En divisant le cycle en 5 phases (ça se fait), les chiffres étaient de 34 % > 17 % > 23 % > 9 % > 9 %.

Comme vous êtes très bons en maths, vous aurez compris que, dans tous les cas, la majorité des analyses picturales de ces dames n'était pas sexuellement orientées. Par contre, si vous avez eu de mauvaises pensées en regardant ces images, il est bien possible que vous ovuliez.


c'est ... spécial folish

_________________
Helena


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 05 Mai 2011 23:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Régulièrement, je reviens sur la difficulté intrinsèque qu'il y a à vivre pleinement sa vie de femme dans un monde d'abrutissement consumériste généralisé et où le modèle absolu de l'appétence sexuelle débridée ressemble de plus en plus à la silhouette frêle et prépubère de ma fille de 8 ans. J'ai déjà raconté la difficulté à habiter pleinement un corps de femme tout à fait normal quand le miroir social te renvoie l'idéal anorexique de la poupée de papier glacé. J'ai également exploré la dictature médicale qui a annexé le corps des femmes, qui en fait une terra incognita, siège d'activités suspectes qu'il convient de promptement médicaliser. Par pur esprit de sacrifice, j'ai visionné des heures de filmographie pornographique pour en restituer une vision franchement féminine et tenter de comprendre la massification de certains modèles sexuels. J'ai même fini par pousser une gueulante qui a fait bien des émules depuis, en dénonçant la dictature des monts chauves, cette terrible mode directement issue de la massification du porno hygiéniste et qui fait qu'une femme n'est désirable que si elle se dépoile intégralement le sexe.
J'étais assez inquiète des possibles implications de cette néoténie de la sexualité, parce que, très logiquement, une vulve de 30 ou 40 ans dépoilée n'aura tout de même pas l'aspect — à mon sens réellement recherché — d'une vulve de moins de 18 ans.
La standardisation des corps pousse déjà de trop nombreuses femmes à s'infliger des régimes absurdes à répétition pour atteindre un idéal féminin qui est, au mieux, une monstruosité génétique, au pire, un mensonge organisé et généralisé où, de nouveau, l'on fait passer des fillettes de 14 ans poussées en graine, affamées à longueur de journée et retouchées à la truelle à la palette graphique, pour des femmes épanouies et désirables. Malgré une campagne de sensibilisation portée par une mannequin anorexique jusqu'à la tombe pour dénoncer l'imbécillité de la taille 0 dans les milieux de la mode, les modistes ont finalement décidé de s'accrocher à leur norme pathologique, parce que, paraît-il, des mannequins un peu moins cadavériques relâcheraient la pression du modèle sur des millions de femmes qui en profiteraient alors pour se laisser aller vers l'attraction maléfique du trou noir de l'obésité.
Si, si, je vous jure qu'on en est là, et c'est déjà affligeant.
Mais la connerie humaine est bien plus insondable que l'obscurité au fond d'un puits de mine de charbon effondrée. Parce que voilà, ma'ame Lolita, ton chemin de croix est loin d'être terminé. Maintenant qu'à force de privations absurdes, tu arrives à rentrer dans les frusques de ta fille prépubère dont on a sexualisé la mode pour encore plus de confusion sexuelle, maintenant que tes nichons surdimensionnés par la magie du bistouri peuvent tuer un reptile irascible, maintenant qu'à force de cire et de laser, ton mont de Vénus est aussi dégagé qu'une piste d'A380, il faut bien dire ce qui est, avec ta vulve qui s'épanouit comme une belle grande fleur de corail pourpre, tu ne ressembles toujours pas à une poupée Barbie, ton Saint-Graal de la femme parfaite... et monstrueuse.
http://blog.monolecte.fr/post/2011/04/2 ... i-la-vulve

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 11 Mai 2011 10:52 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
cela vous concerne aussi), sommes tous soumis à une horloge biologique dite « circadienne » interne et innée, déterminant, entre autres, l'alternance veille/sommeil de nos journées zé nuits.

Depuis les premières recherches sur le sujet (il y a très longtemps), il a été maintes fois démontré qu'en moyenne, cette horloge ne tournait pas à la même vitesse chez les femmes et les hommes – les premières se couchant et se levant, par exemple et en général, plus tôt que les grosses feignasses à testicules
(Je possède d'ailleurs une énorme paire de testicules circadiennes.)
Mais ce n'est pas tout...1/3 des femmes aurait un cycle circadien inférieur à 24 heures, ce qui expliquerait, par exemple, pourquoi elles sont plus sujettes à l'insomnie que les hommes.

Voilà de quoi alimenter vos débats autour de la machine à café, du genre :

Et non, les femmes ne sont pas toujours en retard ! » (oh oh oh oh)

Tu savais que les femmes en avaient une plus courte que les hommes ? » (uh uh uh uh)

etc.
qui na pas une paire de circadienne se dénonce stp :roll: mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 13 Mai 2011 15:18 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 13 Mai 2011 18:35 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2010 12:55
Messages: 14136
Localisation: Bruxelles
C'est pas une campagne faite pour les trav ça. :D :D :idea: :lol:

_________________
21 gr de bosons de Higgs consciemment en Pratique & Big Up avec Ma, mémoire collective Solaire. Impérialement à là Porte de Sa, 4ème Dimension universelle si Non, basta. Le, Troisième Oeil avec Sa, petite Vois... Merci, Papa.
Pas du tout objective, uniquement Sincère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 13 Mai 2011 18:46 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Linda jam a écrit:
C'est pas une campagne faite pour les trav ça. :D :D :idea: :lol:

sans oublier les translovers :D mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 13 Mai 2011 19:04 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2010 12:55
Messages: 14136
Localisation: Bruxelles
Nan non y participent pas à la campagne... :mrgreen:

_________________
21 gr de bosons de Higgs consciemment en Pratique & Big Up avec Ma, mémoire collective Solaire. Impérialement à là Porte de Sa, 4ème Dimension universelle si Non, basta. Le, Troisième Oeil avec Sa, petite Vois... Merci, Papa.
Pas du tout objective, uniquement Sincère.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Delvoye artiste Belge
Message non luPosté: 29 Mai 2011 17:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 17 Juin 2003 17:46
Messages: 287
Localisation: www.pas-encore.com
J'ai bien connue la maman de ce monsieur qui au delà d'être un artiste reconnu sait bien nous faire rire par son humour iconoCLASH :
( je crois même avoir connu son pere aussi ??? mais comment etre sure ? )
Lady and Gentlens Mister Delvoye Him self !!

Image


Image



Image

Image


[img]http://storage.canalblog.com/38/73/352983/48623474.gif
[/img]


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 29 Mai 2011 19:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
:shock: :D wawwwwwwwwww :D
la dernière c'est pas affiché :idea:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 29 Mai 2011 19:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Moches Mochicas

Il y a des "manières de mort" comme des "manières de table" dans toutes les cultures

On ferait un contresens en donnant aux représentations sexuelles un caractère érotique ou pornographique. Le mot "sexe" désignant la sexualité, et non le genre ou l'organe qu'elle met en jeu, n'apparaît que très tard dans la langue. En fait, peu avant la découverte de l'inconscient. Comme le montre Michel Foucault, la sexualité est une invention de l'humanisme moderne totalement ignorée des anciens et des sociétés holistes. Il y a des "manières de mort" comme des "manières de table" dans toutes les cultures, et elles ne sont pas transposables. Erreur que commet Freud dans Totem et tabou , paru en 1912, quand il s'interroge sur l'attitude de l'homme primitif face à la mort. Lorsqu'ils figurent l'acte sexuel, hors de toute visée d'érotisme ou de pornographie, les artisans mochicas pétrissent dans leurs poteries des thèmes rituels relevant d'une cosmogonie et d'une cosmologie dans lesquelles le sexe est une représentation d'un ordre de pouvoir, de sa permanence au-delà de ceux qui l'incarnent, de sa transcendance. Leur but n'est pas de représenter la part de sexe dans la mort ou de la mort dans le sexe. Il est de fonder une religion de la création-destruction du monde politique et social. L'apparition de la vie n'est qu'une métaphore de celle de l'univers.

Mais convenons qu'il est singulier d'entourer les morts d'objets évoquant ce qui reste la source même de la vie (du moins jusqu'à nouvel ordre, si le clonage s'y substituait un jour prochain) : le rapport sexuel. Psychanalyse et littérature nous éclairent au moins sur un point commun à toutes les cultures : la sexualité humaine comporte toujours une dimension de secret, de sacrifice de l'identité. Pas en tant que personne, sujet, moi. Le rapport sexuel est sacrifice du "je" par lui-même. "Quand elle est là, je ne suis plus là", disait Épicure. On peut le dire de la sexualité comme de la mort. C'est la leçon de Freud, la sexualité est "la maladie" humaine : l'animal humain est le seul à savoir qu'il doit mourir et le seul qui s'accouple en dehors des nécessités de la reproduction.

http://www.dailymotion.com/video/x2ak67 ... n_creation

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: violez moi, SVP
Message non luPosté: 29 Mai 2011 19:51 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Juil 2010 12:55
Messages: 14136
Localisation: Bruxelles
ha ben oui; wim delvoye. Un compatriote. j'ai été voir une de ses expos aux palais des beaux arts à bxl y'a quelque mois...

_________________
21 gr de bosons de Higgs consciemment en Pratique & Big Up avec Ma, mémoire collective Solaire. Impérialement à là Porte de Sa, 4ème Dimension universelle si Non, basta. Le, Troisième Oeil avec Sa, petite Vois... Merci, Papa.
Pas du tout objective, uniquement Sincère.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 152 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3, 4, 5 ... 7  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com