Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 20 Sep 2018 04:54

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 27 Mar 2016 14:45 

Inscription: 26 Mar 2016 14:43
Messages: 16
Bonjour ou Bonsoir.

Je suis Alice, j'ai bientôt 23 ans, et je suis MtF.
Aujourd'hui si je vous écrit, ici, c'est car j'en ai vraiment gros sur la patate.. et ayant lue quelques petits sujets par ici, je me suis dis que c'était à mon tour. J'ai besoin de conseils, d'aide, de soutien.

Il se peux que ce que je vais écrire ici soit long à lire, alors je vais tenter de faire le plus court possible.

Je suis consciente que je trans'genre depuis mes 14-15 ans (je n'avais aucune connaissance à ce moment là, car je n'ai eu internet que vers cet âge là et le sujet n'était pas aussi ouvertement discuté dans le monde qu'il peux l'être aujourd'hui). Je me suis toujours sentie fille, et très mal dans ma peau. J'ai vécus une vie (et j'en ai honte, et beaucoup de regrets) "d'homosexuelle". Pour moi c'était très traumatisant quand j'ai du l'évoquer à mes parents. Pour moi je savais que je n'était pas "homo" ni "gay". Pour moi il était normal d'aimer les hommes, mais pour autant.. je ne me voyais pas, dans ma tête et idéologie comme un couple Homme-Homme. Mais bien comme un couple Homme-Femme. En somme et pour faire bref, d'après ma propre vision je suis hétérosexuelle. Mais seulement.. je n'ai pas le bon corps.

J'ai eu conscience du fait que j'étais très androgyne durant mon adolescence ce qui m'a posée beaucoup de soucis quelques fois, et moqueries. J'ai vraiment tout tenté. Me couper les cheveux court, changer de style. Mais pour dire vrai, je me sentais bien mieux les cheveux long, très long et un style vestimentaire ambigu qui pouvait laisser des doutes, voire même pour beaucoup de personnes croire que j'étais une jeune fille/femme.

Mais là n'est pas la question.
Voici où je souhaite en venir. Et ce qui me tracasse beaucoup en ce moment et qui me fait broyer du noir.

- Depuis environs 1 an et demie, j'étais suivie par une psychologue ainsi que psychiatre dans un CMP. Si pour la psychologue c'était une évidence que j'étais bel et bien trans,
pour mon psychiatre lui c'était une sorte d'étonnement. Nous ne nous sommes jamais très bien compris, et il n'a jamais su comprendre, alors que ma psychologue avant même que je lui annonce le savait déjà.
Mon psychiatre m'avais dit qu'il pourrait me faire des papiers si besoin, et lorsque j'était allée lui demander l'attestation pour l’endocrinologue, il s'est braqué net. Il ne savait même pas qu'il pouvait faire ce genre d'attestation, mais aussi n'avais aucune idée de ce que à quoi il s'avançait. Il m'a alors balancé en plein visage des absurdités comme des questions concernant "l'argent" (car je souhaite m'avancer dans un parcours privé) et d'autre absurdité toute aussi aberrante. Je ne l'ai plus jamais revue, et les mois qui ont suivis étaient remplis de déprime ou je me suis sentie utilisée, bernée, et prise pour une belle idiote.


- J'ai tout de même prise rendez-vous avec un psychiatre sur Montpellier, le docteur Duquenne, qui lui j'espère saura m'aider.
D'une part je suis très tressée, car j'ai peur qu'il ne me comprenne pas.. j'ai peur de subir un nouvel echec et de déprimer encore plus. De pouvoir jamais débuter les démarches de ma transition, et vivre dans "l'ombre" si je peux m'exprimer ainsi. Pour moi tout est clair, je suis sûre et sans aucuns questionnement que je souhaite aller jusqu'au bout et faire mes opérations. Je suis prête. Parce que pour moi, aujourd'hui il n'est question que de ça, choisir de Vivre ou de mourir. Et je souhaite vivre. Mais en étant moi-même pleinement, et heureuse.
Mes autres craintes aussi, c'est qu'il n'arrive pas à "voir" cette évidence et qu'il me fasse mariner et attendre. Je suis conscience également que les hormones ne sont pas un remède miracle, mais, pour moi et ça peux sembler "gros" voire absurde, mais prendre des hormones serait pour moi une fierté et espoir. Un espoir qui pourrait me dire "Voila, tu va devoir prendre ceci toute ta vie, mais c'est pour le meilleur et tu va devenir toi. La vraie toi."

- Et là je vais m'attarder sur le gros du problème, ce qui me tracasse plus que tout.
J'ai rencontrée un homme sur internet. Tout du moins sur un jeu internet.
Très beau, gentil, doux, émotif, réservé, ouvert d'esprit et compréhensif. Hétéro. Lui vis dans le Nord de la france, moi dans le Sud.
Nous-nous somme parlé à plusieurs reprise vocalement/textes/sms.
Quand nous-nous sommes "rencontrés" on discutais comme de simple "amis". Je me suis présentée comme une femme (comme j'ai l'habitude de le faire, sans jamais aborder le thème de trans-identité, et il ne s'est jamais posée de question car j'ai un très bon passing au niveau de la voix) mais au fur et à mesure.. en l'espace même d'un tout petit mois, nous sommes devenus très proche. Trop proche.

Et j'ai du m'expliquer ouvertement à lui et lui dire que j'étais une femme trans. Mais qui n'était pas hormonée ni opérée. J'avais eu très peur de le perdre.. qu'il ne comprenne pas, qu'il soit dégoutté. Il avait déjà vu une photo de moi, et pensait vraiment que j'étais une femme.. Pour lui, physiquement comme mentalement je suis la femme idéale.
Et étrangement, il a compris. Très calmement il m'a rassurée et m'a faite comprendre qu'il atteindrai le temps qu'il faut concernant ma transition. Il à conscience que sa peux prendre BEAUCOUP de temps et d'énergie.
C'est un homme très correct (certes je ne peux pas vérifier avec véracité ses propos, mais je le crois), qui n'aime pas les relations d'un soir. Qui n'a eu qu'une seule vrai relation dans sa vie, et c'était avec une femme qu'il a attendue pendant 2-3 ans qui vivait en Martinique et avec qui ça c'est très mal passé, et qui cherche une relation longue et durable.
Depuis il n'a plus beaucoup de confiance en lui. A cause de cet incident, il vis désormais chez ses parents/frères, ne travaille pas et touche pas beaucoup d'argents. Ca lui plombe énormément le moral, car il aimerait se trouver un appartement et un travail car autant dire les choses clairement.. niveau intimité c'est zéro. Et l'ambiance à la maison tout autant.

Mais il souhaite aussi me voir. Nous avons prévus, qu'il pourrait venir me voir vers Septembre/Octobre mais voila.. Je n'ai pas l'impression qu'il soit très sûr. Le fait que j'ai encore mes "attributs" d'homme ainsi que le fait que je ne soit pas encore hormonée le déstabilise et il m'a avoué que si l'on se rencontre hormonée ou pas, pour lui ça ne sera pas "facile". Chose que je peux comprendre. Je sais que cette rencontre ce n'est pas pour maintenant, et je me fait beaucoup de soucis pour le jour J (si il se produit un jour). J'ai très peur de le perdre, car je me suis attachée énormément à lui.. et je n'ai pas honte de le dire, je suis tombée amoureuse.
J'ai peur qu'il se lasse, qu'il se dise que c'est trop compliqué, et qu'une fois que l'on se rencontre.. les sentiments n'aille que dans un sens. J'ai également peur que si durant son séjour nous soyons très proche.. il soit rebuté à m'embrasser et plus.. Pour faire simple, que je le repousse et ne lui plaise pas et que par la suite on ne se parle plus. Ça me briserai le cœur.

Je lui ai fait part de nombreuse fois mes craintes, et il m'a confirmée à plusieurs reprise en me rassurant, qu'il pensait toujours à ce qu'il pensait de moi. Qu'il pensait tout le temps à moi, qu'il tiens à moi. Mais quelques fois.. Je le sens distant. Et ceux depuis que je lui ai annoncé qu'il soit bel et bien possible que je ne suis pas sous traitement quand on se rencontrera.

____________________________________________________

Pleins de choses qui me pourrissent/descendent le moral à un point ou je suis très triste.
De ce fait, je suis tous le temps en train de regarder mon téléphone pour voir si j'ai un SMS de lui, quand il est là.. de lui parler vocalement et savoir si il tiens toujours à moi. Toujours en train de me faire du soucis.
Pleins de réactions idiote qui ne me ressemblent pas.. Et qui pourraient à la longue devenir pénible pour lui.

Je ne dors plus très bien et mange plus beaucoup.. Je suis très souvent triste et pleure.
Enfin voila.. j'avais besoin d'écrire ça. J'ai besoin.. de ne pas me sentir seule. Car je me sens terriblement seule.

Je suis vraiment désolée que tout ce texte soit très long à lire, et je vous remercie de m'avoir lue.
Je suis prête à lire toute remarques et à répondre à n'importe quelle questions.

Je vous demanderais simplement de ne pas être trop dure envers moi. Merci d'avance.

Alice.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 27 Mar 2016 15:06 

Inscription: 26 Mar 2016 14:43
Messages: 16
Il se peux éventuellement que j'ai postée dans la mauvaise section du forum.. dans ce cas je m'en excuse d'avance.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Mar 2016 21:48 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5751
Localisation: pres de Jyon Grrrr
bonjour, en effet ce n'est pas le bon endroit
il faut raconter ça dans questions réponses , à la rigueur au salon, ou (en plus bref) dans casting
car Freud n'attire pas tant de monde (lol)
je dirai quand même (en t'ayant lue) reste tres prudente vis à vis des rencontres internet dont tu pourrais ne plus pouvoir te dépetrer en cas d'erreur et deuxio, tes priorités en ces moments pourraient ne pas etre de rencontrer qui il ne faut pas quand il ne faut pas.
D'un cote on aimerait bien mais de l'autre cela peut devenir une MEGALERE

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mar 2016 13:08 

Inscription: 26 Mar 2016 14:43
Messages: 16
jamgie a écrit:
...


Bonjour, merci pour ta réponse. J'ai réglée le soucis de mon sujet après coup.. (je suis nouvelle ne m'en voulez pas trop).
Et oui.. tu as tout à fait raison. Je pense que pour l'instant c'est un peu trop compliqué de faire face à ce genre de choses pour l'instant. Ma transition est bien plus importante.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 29 Mar 2016 19:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5751
Localisation: pres de Jyon Grrrr
:wink:
alors je reprends le fil de la conversation dans le nouveau post, avec surement plein d'autres participantes

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 5 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com