Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 17 Juil 2018 01:23

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: progesterone ou pas
Message non luPosté: 05 Déc 2017 19:13 

Inscription: 03 Déc 2017 15:47
Messages: 3
Bonjour à toutes

Voilà, j'ai démarré mon THS il y a une bonne semaine,
je n'ai pas souhaité pour le moment prendre d'Androcur ou d'anti androgène particulier
on m'a prescrit de l'Estreva (2 doses par jour) ça me semble peu (est ce que certaines d'entres vous peuvent me dire combien de doses on leur a prescrit au début) et Progestan 100mg 1 fois par jour, donc de la progesterone.
Je me suis renseigné sur ce médicament. J'y ai trouvé certains avantages SUR LE LONG TERME mais j'ai aussi vu certains articles qui disaient que la progesterone pouvait bloquer la seconde puberté attendue donc je n'arrive pas trop à savoir. Je cherche donc des témoignages de filles qui ont prit oestrogenes et progesterone dès le début de leur THS (sans androcur ou finasteride) et qui pourraient témoigner sur leur développement physique et psychique avec ce traitement.
et est ce que certaines d'entre vous n'ont pris que de l'Estradiol ? idem, racontez moi votre expérience :)

Merci d'avance !


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: progestérone ou pas
Message non luPosté: 06 Déc 2017 19:52 

Inscription: 08 Jan 2017 17:58
Messages: 367
Je suis exactement dans ton cas.

N
on la progestérone ne bloque pas la puberté : dès sa première puberté une fille cisgenre a de la progestérone pendant sa phase lutéale.
L
a progestérone a un effet antistrogénique seulement au niveau de l'utérus donc nous ne sommes pas concernées, ailleurs elles s'entraident positivement (c'est Rania qui l'a dit).

O
ui il faut de la progestérone, elle a plein de bons effets physiques et psychiques et elle aide aussi à bloquer ou réduire ta lutéotrophine (hormone qui déclenche la sécrétion de testostérone).

L
es dosages sont très personnels. Tu peux avoir une fille qui se transforme bien avec 3 à 6 mg d'œstradiol par jour comme une qui aura besoin de la douzaine ou plus par jour pour que ça bouge.

C'e
st en mesurant le taux d'œstradiol dans le sang qu'on voit si on doit augmenter ou réduire (donc il faut vérifier souvent jusqu'à ce qu tu te stabilises) : idéalement il faut être pas trop au-dessus de 200 ng/l (ou pg/ml), dans le pire des cas si tu t'approches de 300 ne le fais pas trop longtemps car risque pour les seins et comme à ce niveau ça va te provoquer un renvoi de testostérone (le centre de commandement croit que c'est le pic ovulatoire et rebalance de la lutéotrophine) rajoute une toute petite dose d'acétate de cyprotérone, pas plus de quelques milligrammes par jour. je tiens les derniers points de Rania aussi (à partir du taux sanguin à obtenir)

P
our mon cas particulier mon organisme résiste beaucoup, il me faut de forts dosages mais ce n'est pas obligé que ce soit ton cas.
E
n plus j'ai é en extrême sous-dosage pendant au-moins 10 mois (je crois même plus d'un an) à cause d'une erreur, j'avais un dosage encore plus faible qu'au tout début que j'avais commencé... J'ai quand-même développé de jolies formes taille hanches fesses cuisses mais pas grand-chose aux seins et au visage.

L
e problème est rectifié depuis à peu près 2 semaines, je suis à 9 mg d'œstradiol par jour maintenant et 400 mg de progestérone. Mes seins ont clairement poussé et le visage j'ai l'impression qu'il a un petit peu bougé mais ça ça reste dur à dire, de toute manière ce n'est que le début car je vais rester au-moins 3 mois à ce dosage.

A
u tout début j'avais commencé à 3 mg d'œstradiol par jour et 200 mg de progestérone.
t
es 2 pressions d'estréva par jour ne font qu'1 mg d'œstradiol, je sais que certaines commencent à 1,5 , je trouve aussi que c'est peu

A
u niveau psychologique par contre ça fait longtemps que ça m'a changée... Je l'ai clairement perçu sur plusieurs critères. Et c'est tellement mieux !

_________________
La drague c'est comme le cortisol : il en faut pour vivre mais on s'en habitue et quand y en a trop ça tourne mal.

h
ttp://lexilee.blog.free.fr


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: progesterone ou pas
Message non luPosté: 10 Déc 2017 00:04 

Inscription: 03 Déc 2017 15:47
Messages: 3
Merci pour ta réponse, ça corrobore le résultat de mes recherches ;)
en effet, je viens de passer à 4 pressions d estreva par jour et 100 mg de progesterone car sinon je dois attendre 3 mois pour voir les bilans sanguins, je trouve que c'est du temps de perdu !
je ne sais pas pourquoi on m'a prescrit un traitement si faible, sûrement par prudence !
il est vrai que je dois faire vérifier aussi mon taux de prolactine car il était au dessus de la moyenne AVANT le début de ma ths
ils me font passer un scanner avec recherche d'une "affection hypophysaire", j'espère qu'il n y aura rien et que ce ne serait pas incompatible avec une THS !!


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: progesterone ou pas
Message non luPosté: 27 Déc 2017 13:20 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2017 19:07
Messages: 20
Localisation: Région Centre
Bonjour,
Je suis dans un cas tout autre... je n'en ai jamais eu de progestérone, j'ai maintenant déjà eu ma vagino et je me retrouve avec 2 pressions d'oestrodose (Enfin même dosage qu'avant en faite, juste qu'avant j'avais aussi un bloqueur de testo). Ça semble convenir mais à voir toutes les autres qui ont de la progestérone.. (j'ai presque envie de dire vraiment toutes sans exception sauf moi on dirait XD), ça m'intrigue énormément de ce que ça pourrait faire maintenant pour moi dans mon cas. J'en ai déjà parlé à 2 endoc différent (j'ai juste changé car j'ai déménagé), les 2 -bien sûr- disent que ça me sert à rien (la première qu'elle peut m'en donner mais que ça sert à rien, le 2ème que si je me sens bien y a pas d'intérêt à en prendre)

Suis-je seule dans ce cas ? Si non, à quel dosage de progestérone êtes vous ? Que pensez-vous que ça pourrait me faire maintenant svp ? (En positif mais en négatif aussi hein! Le tableau entier du "possible" quoi)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: progesterone ou pas
Message non luPosté: 15 Jan 2018 23:00 

Inscription: 07 Jan 2018 15:48
Messages: 16
SkedHeol
c'est le gros probleme de certain endo.
ils réfutent la progestérone.
pour eux nous n'en avons pas besoin.
mais certains endo disent le contraire.
j'ai fait un post dernièrement car mon endo sur nimes refusait la progesterone.
ni une ni deux , j'ai été voir mon medecin traitant et pour mon renouvellement je lui ai apporter les boites vides dont celle d'une amie ts pour la progestérone.
je lui ai demander une ordonnance car j'avais perdu la mienne :lol: :lol:
et depuis, moi qui souffrait de crampes de jour comme de nuit, et bien plus de crampes.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: progesterone ou pas
Message non luPosté: 20 Jan 2018 17:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 26 Déc 2017 19:07
Messages: 20
Localisation: Région Centre
Vui, j'avais jamais pensé à prendre la boite d'une amie .. (moi qui avait à l'arrache en premier rendez-vous d'endoc sans rien du psy que j'avais depuis 6-7 mois mais ça bougeait pas..xd)
M'enfin bon c'est pas une solution à long terme, ça marche qu'une fois comme "excuse" lol


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Google [Bot] et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com