Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 22 Jan 2018 22:58

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
De toute façon, pour être accompagnée, il faut ouvrir sa main .....

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:52 
Hors ligne

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Totalement d'accord!

Les hormones changes pas la vie, tu te réveilles pas avec un physique féminin et un passing niquel. Les hormones vont pas aider à ce sentir mieux et encore moins ce sentir femme, si il y a besoin de ça pour c'est un gros problème!

Au début de la prise d'un ths ( mon expérience perso ) jai vite perdu ma libido, j'ai vite perdu mes forces, plus de fatigue, et j'avais beau surveiller tous les jours mon corps changeais pas, c'est qu'au bout de cinq mois que j'ai commencé à constater une évolution, mais comme j'étais déjà habitué à vivre en femme ça me poser pas de problème pour sortir, c'est quand j'ai constaté l'évolution que j'ai commencé à avoir plus de confiance en moi.
Et puis être une femme ça s'apprend, apprendre à se mettre en valeur, choisir des vêtements qui nous correspond, savoir ce maquiller sans ce peindre! Car j'en ai vu c'était mini jupe ras la m... e avec la bosse masculine et un maquillage digne d'une drag queen... cest pas évident mais ça s'apprend mais il faut des années pour!

Travailler sa voix aussi, savoir être normal sans avoir peur que l'on se fasse griller, car c'est quand on a peur que l'on nous remarque!

Avoir des mots suicidaire en plus, ça montre à quel point il y a besoin d'une personne extérieur a qui l'on peut lâcher tout ce qui pèse depuis des années et qui puisse aider et guider dans cet apprentissage.

On ne change pas de sexe en deux jours... la patiente on a pas le choix de l'apprendre...

M'enfin... elle fait comme elle veut, après tous chacun sa vie...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:54 
Hors ligne

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Patience * merci le t9 lol


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 16:39 
Hors ligne

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Merci les filles pour ce soutien, ça fait plaisir... Je me sens tellement seule !
Et merci Cheyenne pour avoir pris en quelques sortes ma défense

Quand à celles qui me reproche d'en faire tout un plat pour 6 mois d'attentes, je ne vous cache pas que ça m'énerve un peu. Ça m'énerve de me sentir juger alors que vous ne me connaissez pas ma vie et ce que j'ai du traverser (et ce que je traverse encore). Peut être que certaines trans attendent beaucoup plus longtemps, je n'en doute pas, mais je ne suis pas "certaines"!

Ce n'est pas parce qu'on est trans que l'on est toutes pareilles ! Il y en a des plus fortes et moins fragiles, il y en a des plus patientes et avec + de caractère... Je ne suis pas tout ça moi.

Il faut quand même comprendre que ça fait depuis mes 14-15 ans que j'attendais ce moment, que ça fait 1 an et demi que je change de psy... Rajoutez mon déménagement (à la Reunion et je me sens emprisonnée ici) mes échecs scolaires, mes problèmes familiaux, mon petit problème de santé, ma phobie sociale... C'est BEAUCOUP trop pour moi !
Ce n'est pas qu'à cause du refus des hormones que j'ai des idées suicidaires ! (Non mais...)
Malgré tout ça je sais que je suis capable d'affronter l'épreuve de la transition, car je sais que ça m'encourager à vivre tout simplement... Pour vous donner une idée de ma vie actuelle, les gens me voient comme le garçon asocial qui s'enferme dans sa chambre la moitié de la journée...

Nous sommes toutes différentes et nous avons toutes des parcours différents, ne jugez pas. En gros je voulais juste partager ma frustration ! Car il faut avouer que c'est très frustrant quand on a l'impression que rien avance et que tout ce fait repousser.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 16:53 
Hors ligne

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Stella13 a écrit:
Totalement d'accord!

Les hormones changes pas la vie, tu te réveilles pas avec un physique féminin et un passing niquel. Les hormones vont pas aider à ce sentir mieux et encore moins ce sentir femme, si il y a besoin de ça pour c'est un gros problème!

Au début de la prise d'un ths ( mon expérience perso ) jai vite perdu ma libido, j'ai vite perdu mes forces, plus de fatigue, et j'avais beau surveiller tous les jours mon corps changeais pas, c'est qu'au bout de cinq mois que j'ai commencé à constater une évolution, mais comme j'étais déjà habitué à vivre en femme ça me poser pas de problème pour sortir, c'est quand j'ai constaté l'évolution que j'ai commencé à avoir plus de confiance en moi.
Et puis être une femme ça s'apprend, apprendre à se mettre en valeur, choisir des vêtements qui nous correspond, savoir ce maquiller sans ce peindre! Car j'en ai vu c'était mini jupe ras la m... e avec la bosse masculine et un maquillage digne d'une drag queen... cest pas évident mais ça s'apprend mais il faut des années pour!

Travailler sa voix aussi, savoir être normal sans avoir peur que l'on se fasse griller, car c'est quand on a peur que l'on nous remarque!

Avoir des mots suicidaire en plus, ça montre à quel point il y a besoin d'une personne extérieur a qui l'on peut lâcher tout ce qui pèse depuis des années et qui puisse aider et guider dans cet apprentissage.

On ne change pas de sexe en deux jours... la patiente on a pas le choix de l'apprendre...

M'enfin... elle fait comme elle veut, après tous chacun sa vie...


Voilà ! Donc tu dis que tu as eu + confiance en toi en prenant des hormones ? Donc ça à changé la perception que tu as de toi, non ? Et bien c'est tout simplement ce que je recherche, ma chère. La confiance en moi, une bonne perception de moi, pour une fois. (Et bien sur une evolution physique dans le bon sens).
Arrêtez de penser que je fantasme sur les hormones. Ce que je dis et ce qui est vrai, c'est que les hormones sont un très bon outil de transition et niveau passing. Si elle m'aurait prescrit au moins des bloqueurs de puberté, ma barbe qui nest qu'un duvet aurait arrêté de pousser, mes muscles s'arrêteraient de se développer etc etc. Je suis en pleine puberté MASCULINE. Vous avez toutes traversés ça, vous savez ce que ça fait non ?? Alors arrêtez dessayer de me "re descendre sur terre". Je sais la réalité de choses, pas besoin de me faire la morale... Je n'en ai pas besoin et je m'en fiche complètement.

Et pour info, sans les hormones, je suis quasiment sûre que le passing social serait désastreux pour la plupart d'entre nous si ce n'est pas toutes ! Alors il ne faut pas quand même les sous estimés, nos amis les hormones.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 17:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Uterus a écrit:
Quand à celles qui me reproche d'en faire tout un plat pour 6 mois d'attentes, je ne vous cache pas que ça m'énerve un peu. Ça m'énerve de me sentir juger alors que vous ne me connaissez pas ma vie et ce que j'ai du traverser (et ce que je traverse encore). Peut être que certaines trans attendent beaucoup plus longtemps, je n'en doute pas, mais je ne suis pas "certaines"!


hello déjà sache que je suis de ton coter et je comprends que psychologiquement le fait de prendre des hormones puisse t'aider
quant a la réalité elle peut être toute une autre
je ne te reproche riens
mais venir nous parler de suicide est très grave
se là démontre combiens tu peut être très faible psychologiquement ,pour afronter les autres etapes qui son toute aussi importantes
la vie ne se limite pas a des hormones et les hormones ne stop pas tes peurs ou la transphobie que un jour ou autre tu va te confronter et qu'el qui sois ton passing
donc moi je te souhaite bonne continuation et etre suicidaire ne nous sers a riens c'est tout

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 17:57 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Personnellement, il y a quelques mois, je comptais beaucoup sur tout ce qui pouvait être une aide extérieure pour passer de "crapaud" à "princesse" (hormonothérapie, chirurgie esthétique, épilation, greffe de cheveux, etc) ! En avançant dans ma réflexion, et c'est ma psy qui en est au moins partiellement à l'origine, j'ai fini par comprendre que le plus important était de pouvoir assumer qui l'on était au grand jour. Vaincre la honte de se présenter aux autres en femme et pouvoir être fière du courage qu'il faut pour cela. En fait, ta personnalité est un trésor qu'il te faut cultiver sans te perdre, pour rester toi en dedans. La confiance, tu dois la faire grandir en toi sans compter sur les gadgets extérieurs, ils ne viennent qu'ajouter la "cerise sur le gâteau". Ils ne constituent assurément pas le point le plus important de la procédure. Je parle évidemment sous le contrôle des personnes qui ont une expérience plus grande que la mienne. Peut être que je me trompe aussi .... Il me semble que l'lorsqu'on est prête à vivre cette aventure sans fard, alors on est prête à s'engager dans une transition.

Ce n'est pas une vérité toute puissante, c'est seulement ma façon de ressentir ce qui m'arrive aussi

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 20:47 
Hors ligne

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Euh je ne suis certainement pas ta chère, mais je nai pas dire que je te comprenais pas non plus. Je te dis juste la vérité!
Moi aussi j'ai eu l'échec scolaire au point d'être déscolarisés, je sortais plus j'étais toujours dans ma chambre, j'ai prise conscience de ma volonté de changer de sexe à 14 ans quand j'ai découvert que c'était possible, en attendant j'ai pas eu le choix d'attendre, j'en ai pété des câbles !

Parcontre je me pointé à mes rendez vous en femme, et je vivais en femme, les hormones mont juste apporté la satisfaction d'avoir de la poitrine et que la pilosité sois moins dense!

En plus en étant à la réunion je me doute que ça doit pas être facile, et tu dois pas avoir beaucoup de solution!
Mais la patience tu auras pas le choix de l'avoir, car les homones au final n'arrange rien, au contraire! J'ai vécu l'enfer d'attendre d'avoir ma date d'opération! Quand je l'ai eu la j'ai eu un soulagement, et quand on ma opéré la aussi.

Enfin ce que je t'écris c'est parceque je me suis un peu vu à ton âge malgré nos parcours différent! Après ce qui m'énerve c'est simplement ce que l'on dit des équipes!


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 22:09 
Hors ligne

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2050
Uterus a écrit:
Si elle m'avait prescrit au moins des bloqueurs de puberté, ma barbe qui nest qu'un duvet aurait arrêté de pousser, mes muscles s'arrêteraient de se développer etc etc. Je suis en pleine puberté MASCULINE.


Tu as tout dit. Et je compatis à ta douleur de ne pas être comprise à temps et de t'entendre dire ici de prendre ton mal en patience, ce qui est tout simplement irresponsable. Pardon de ne pouvoir plus t'aider mais tu as raison de te battre dans ce monde d'ignorants.
Le monde médical, sauf exception (mais trop rare), est incapable de concevoir ce qu'il ne comprend pas, et ramène tout à son pauvre savoir qui, même s'il est riche de beaucoup de succès, n'en reste pas moins amateur dans beaucoup de domaines. La preuve.
Ne perds pas espoir et crois en toi, qui tu es jamais personne ne pourra te l'enlever.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 23:15 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
Cheyenne a écrit:
Uterus a écrit:
Si elle m'avait prescrit au moins des bloqueurs de puberté, ma barbe qui nest qu'un duvet aurait arrêté de pousser, mes muscles s'arrêteraient de se développer etc etc. Je suis en pleine puberté MASCULINE.


Tu as tout dit. et de t'entendre dire ici de prendre ton mal en patience, ce qui est tout simplement irresponsable. Pardon de ne pouvoir plus t'aider mais tu as raison de te battre dans ce monde d'ignorants.
.

ah nous voilà irresponsables avec la Cheyenne incapable d'aider plus
et oui donc tu peut lui dire aussi face a cette endocrinologue et a tout se que Noa vie mal très très mal au lieux de se vouloir suicider il faut plutôt prendre son mal en patience
tu peut aussi lui dire que les problèmes de pilosité se résoudre aussi avec des dermatologues ....tc
tu peut aussi lui dire que le faite de rester enfermer dans sa chambre ne lui apporte riens d'autre que l'enfermement sur elle même et riens de plus
en faite tu peut lui dire tant mais alors tant de choses en tant que adulte responsable
maintenant oki tes paroles on le mérite de consoler Noa dans son ressentiment
mais je ne t'admets pas de me traiter D' irresponsable de mettre Noa face a des choses qui son toute aussi importantes que les hormones
irresponsable c'est de faire croire qu'il suffi de faire stoper la puberté a 18 ans pour qur tout se réalise comme une baguette magique
Noa dit :
Citation:
Mon plan à moi c'était : tu commences les hormones, tu mettra petit à petit des vêtements unisex (j'aime beaucoup le style androgyne à la Andrej Pejic) et au fur et à mesure plus feminin quand ton corps changera. Et tu avouera tout à ton papa et ta maman quand ta poitrine ne pourra plus se cacher (je sais qu'ils ne seront pas surpris).

voilà Noa tu peut le faire sans les hormones pendant 6 mois et c'est pas en 6 mois que ta puberté attendras sa majorité
et puis ta 18 ans tu na plus besoin de mentir au parents montre leurs surtout que tu est une personne responsable et informer avant tout
dit leurs ton mal etre et jusque ou il va ton mal etre comme tes idées noirs peut etre eux aussi prendrons conscience de ton problème au quel ils contribue peut être même involontairement
comme tu peut voir ta une allié ici notre cheyene national mais hélas elle ne peut riens pour toi
quant a moi je suis avec toi et ta raison de te révolter mais ta vie il faut la vivre
sort de tes pensés noirs libère toi de tes peurs tu est une grande fille majeur et responsable

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 19 Fév 2015 11:19 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Fév 2015 12:29
Messages: 23
courage noa
patience font plus que force ni que rage .
J-de la fontaine.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 23 Fév 2015 22:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 329
Uterus a écrit:
Stella13 a écrit:
Et pour info, sans les hormones, je suis quasiment sûre que le passing social serait désastreux pour la plupart d'entre nous si ce n'est pas toutes ! Alors il ne faut pas quand même les sous estimés, nos amis les hormones.

Hello,
j'interviens juste pour te dire que de nombreux hommes qui ne prennent pas d'hormones se travestissent pour des raisons assez variées, et souvent entremêlées. Et beaucoup d'entre eux/elles ont un très bon passing, parce qu'ils/elles ont appris au fil des ans à :
-s'épiler de façon quasi parfaite (parfois en y mettant le prix fort)
-se maquiller de façon très savante, aboutie et élégante (parfois en allant dans des cours de maquillage dans des parfumeries, en homme, oui oui...)
-trouver une perruque qui va vraiment à leur visage ou avoir une coiffure qui peut aller à un homme comme à une femme
-choisir des vêtements qui met en forme leur anatomie
etc.

Pour tout dire c'est mon cas, et j'ai un passing qui arrive à convaincre pas mal d'hommes. Et j'ai des ami.e.s qui sont encore bien plus réussies que moi !

Fais un tour sur le net, il y a pas mal de sites qui en parlent. Il n'y a pas que des caricatures comme on se les représente souvent, même si elles existent aussi.

Si tu prends tout ceci comme un petit jeu, ça t'aidera aussi peut-être à mieux vivre tout ça...Rien que le petit plaisir de se faire les ongles, d'avoir les pieds, les mains et les lèvres coordonnées...Un joli mascara...etc.

"On ne naît pas femme, on le devient" disait Beauvoir...Et elle parlait avant tout des femmes qui naissent avec un corps de femme. Mais c'est la même chose (même si plus compliqué au point de vue hormonal et chirurgical) pour les femmes qui naissent avec un corps d'homme. Ou même pour des gens qui sont entre la masculinité et la féminité, sans être totalement décidé.e.s à faire une transition.

J'espère que tout ce que je t'ai dit t'aide un peu. Et j'espère que je n'ai pas trop pollué le forum avec mon témoignage de non-transitionnel.le...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 23 Fév 2015 22:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
LilasLuz a écrit:
Uterus a écrit:
Stella13 a écrit:
Et pour info, sans les hormones, je suis quasiment sûre que le passing social serait désastreux pour la plupart d'entre nous si ce n'est pas toutes ! Alors il ne faut pas quand même les sous estimés, nos amis les hormones.

Hello,
j'interviens juste pour te dire que de nombreux hommes qui ne prennent pas d'hormones se travestissent pour des raisons assez variées, et souvent entremêlées. Et beaucoup d'entre eux/elles ont un très bon passing, parce qu'ils/elles ont appris au fil des ans à :
-s'épiler de façon quasi parfaite (parfois en y mettant le prix fort)
-se maquiller de façon très savante, aboutie et élégante (parfois en allant dans des cours de maquillage dans des parfumeries, en homme, oui oui...)
-trouver une perruque qui va vraiment à leur visage ou avoir une coiffure qui peut aller à un homme comme à une femme
-choisir des vêtements qui met en forme leur anatomie
etc.

Pour tout dire c'est mon cas, et j'ai un passing qui arrive à convaincre pas mal d'hommes. Et j'ai des ami.e.s qui sont encore bien plus réussies que moi !

Fais un tour sur le net, il y a pas mal de sites qui en parlent. Il n'y a pas que des caricatures comme on se les représente souvent, même si elles existent aussi.

Si tu prends tout ceci comme un petit jeu, ça t'aidera aussi peut-être à mieux vivre tout ça...Rien que le petit plaisir de se faire les ongles, d'avoir les pieds, les mains et les lèvres coordonnées...Un joli mascara...etc.

"On ne naît pas femme, on le devient" disait Beauvoir...Et elle parlait avant tout des femmes qui naissent avec un corps de femme. Mais c'est la même chose (même si plus compliqué au point de vue hormonal et chirurgical) pour les femmes qui naissent avec un corps d'homme. Ou même pour des gens qui sont entre la masculinité et la féminité, sans être totalement décidé.e.s à faire une transition.

J'espère que tout ce que je t'ai dit t'aide un peu. Et j'espère que je n'ai pas trop pollué le forum avec mon témoignage de non-transitionnel.le...

bravo veneration bravo je corrobore il y as des crossdressers sublimes bravo

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 24 Fév 2015 21:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 329
Merci Alexia, j'avoue que j'avais un peu peur de me faire taper sur les ongles :-)


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 24 Fév 2015 22:17 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
LilasLuz a écrit:
Merci Alexia, j'avoue que j'avais un peu peur de me faire taper sur les ongles :-)

il y as pas de quoi j'ai du respect pour les gens qui se assume et travesti ou crossdresser n'est pas une tare
je ne suis pas de celles qui essaye de me rassurer sur des apartheids et complexes de supériorité
le tout et de assumer dans le respect de toute en chaque un :wink:
et merci a toi de assumer un visage sur tes ecrits c'est plus sympat aussi

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 26 Fév 2015 00:33 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 04 Nov 2014 08:32
Messages: 329
Ok ! Ta réaction sympathique m'a incité.e à montrer mon visage ;-) Il faut dire que j'ai fait cette photo il n'y a pas longtemps non plus ;-)


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Mar 2015 23:55 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Fév 2008 17:50
Messages: 48
Localisation: Paris
Bonsoir Nao, je suis d'accord avec toi, le real life test peut être une horreur pour nombre d'entre nous, qui plus est, la Réunion n'est pas la France, on est bien plus vite identifiée vivre avec le regard des autres qui connaitront tout de ton passé est assez flippant à envisager. Pour un traitement tu n'as pas besoin d'un psy ou d'un endocrinologue, un médecin traitant suffit. SI ton médecin est assez ouvert demande lui de se rapprocher du docteur Morel Journel à Lyon qui s'aura lui expliquer ce qui se fait aujourd'hui en matière de parcours. Je pourrais te donner d'autres noms de médecins français soutenant la case des trans. Sais-tu que pour la région parisienne il y a au moins 4 femmes médecin trans et une chirurgien. En tout cas il faut t'accrocher, je vais voir si dans mes relations s'il y a des filles de la Réunion pour avoir plus d'infos sur ton Ile


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Avr 2015 10:32 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Pareil - c'est un des cas où je suis en accord avec un certain nombre de collègues "associatives" subjectivistes - le "real life test", si imposé, est dans les faits, je veux dire dans les rapports sociaux actuels, un carnage un tantinet pervers, basé qui plus est sur des présupposés douteux (le martyre comme confirmation en quelque sorte). Du reste, même les "équipes" l'ont à peu près abandonné dans les faits, et il n'y a effectivement plus que des praticiens réacs et ploucs pour s'appuyer encore là dessus. A fuir. Mais je conçois que sur une île ce n'est pas excessivement commode.

Mais comme je le signale aussi, l'idéologie de l'invisibilité, tout bonnement illusoire dans un monde structuré obsessionnellement sur l'observation (au deux sens du terme) des normes de sexe (de plus en plus étroites en cette période de régression sociale et politique), rend également tout à fait inopérantes, pour ne pas dire mensongères, les impasses des dites collègues associatives sur cette invisibilité (qui n'existe que pour les mecs trans et une petite minorité d'entre nous - toujours sujette du reste à être décelée) - voir ce que j'en dis dans http://lapetitemurene.over-blog.com/art ... 52627.html.

Je me rappelle avoir l'autre hiver taillé un costar à ces vieilles berlues qui servent surtout à des qui ne se sont souvent pas regardées à essayer de recréer un niveau idéal de "la transse" où elles ne se sentent pas trop dévalorisées - au lieu de rentrer bravement dans le lard du fait que oui, nous sommes et restons visibles et formons, nolens volens, un groupe social (in http://lapetitemurene.over-blog.com/art ... 32005.html) - je cite le passage.

"Je commence à me demander si en toile de fond des régularisations demandées, toutes évidemment soumises à l’état de droit comme à l’état de fait social actuels et à leurs rapports, leurs valeurs, leurs légitimités, donc à une prime évidente aux plus normales et aux moins visibles qui constituent aujourd’hui, et ne rêvons pas continuerons à, une petite minorité des transses, si donc il n’est pas question implicitement d’un grand real life test, fondé sur les dynamiques sociales automates et à leurs conséquences sans appel. Les pas intégrables, même si on n’en vient pas à la tuerie dans les rues, ce qui n’est pas acquis, resteront de toute façon marginalisées, monstrifiées, comme le sont toutes les minorités visibles, lois sur la discrimination ou pas. La légitimité sociale majoritaire l’emporte toujours. Et je pense que nos copines qui se croient clean – en réalité la plupart ne le sont pas du tout, ne le seront jamais et seront victimes de leur propre calcul – espèrent ainsi un phénomène darwinien qui éliminera rapidement les – nombreuses - transses supposées de bas de gamme. Et le tout, sans avoir rien à changer aux structures sociales et politiques. Au contraire. Enfin, comme je dis, qu’elles croient. Déjà je pense qu’elles se sont pas regardées dans la glace avec des yeux de cisses, ni écoutées avec des oreilles pareilles. Et puis il en est qui ont déjà fait des calculs comme ça dans l’histoire, en livrer mille pour en sauver cent (dont soi, évidemment)… Ce sont d’autres qui en ont vu les conséquences. Les calculateurs vertueux y sont passés eux-mêmes. En outre, je parle des intentions que je suppose à certaines – mais je crois que ces intentions ne pèsent pas lourd dans le mécanisme général d’évaluation-élimination qui sous-tend nos modes d’organisation actuels, et qui en ramène aux mêmes effets les meilleures, d’intentions. Bref, je crois que tout le mouvement associatif communautaire actuel, par son appétit normalisateur, est en train d’accompagner la sélection, autant d’un point de vue d’acceptabilité de genre que d’autres valeurs incontestables de fait ; sans trop le savoir ou, pour de plus en plus, sans trop vouloir y penser, mais en sachant déjà bien qu’il y en aura pas - en faits, en rapports sociaux contondants - pour tout le monde ; rengaine de cette sombre époque. Parce que le en, concernant de plus en plus de gentes, ça va être sous peu la vie."

Evidemment, tout cela est d'un point de vue je dirais à la fois très pragmatique et totalement social.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Avr 2015 17:40 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
moi se que je comprends c'est les ceusses qui attends que se sois un médecin qui leurs impose a être au quotidiens sois même !

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Avr 2015 17:41 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28727
Localisation: citoyenne du monde
se que je comprends pas je voulais dire

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 04 Avr 2015 20:40 
Hors ligne

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2050
Pluplume a écrit:
Et je pense que nos copines qui se croient clean – en réalité la plupart ne le sont pas du tout, ne le seront jamais et seront victimes de leur propre calcul –


Tu as raison et tort à la fois. Dussé-je vivre bicentenaire pour y assister. Le "clean" disparaîtra pour laisser place au naturel, je me comprends. La disparité des genres l'emportera et l'erreur initiale ne sera plus qu'un sujet risible.
Plus que social ou sociétal, comme tu le sais, le sujet est d'ordre politique. Même si les deux sont intimement liés la logique l'emportera obligatoirement, la nature est faite comme ça. La seule qui sache rendre simple les choses les plus complexes qui soient... ;-)


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Avr 2015 18:54 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5608
Localisation: pres de Jyon Grrrr
les intégrismes religieux balaieront toutes les logiques

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Avr 2015 20:03 
Hors ligne

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2050
jamgie a écrit:
les intégrismes religieux balaieront toutes les logiques


Non, ils l'ont tellement déjà fait que leur crédibilité est plus que largement entamée. La logique est universelle, elle, alors que les religions ne sont qu'un agrégat de la bêtise "humaine".
J'ose espérer qu'il reste suffisamment d'esprits libres sur cette pauvre terre, si malmenée, pour ramener à la raison (laquelle ?) ces âmes, autant perdues que damnées.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Avr 2015 20:38 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Fustiger les religions et finir par des "âmes damnées" ... Bravo !

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Avr 2015 20:55 
Hors ligne

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2050
Corinne a écrit:
Fustiger les religions et finir par des "âmes damnées" ... Bravo !


Oui, c'était plutôt voulu, mais le second degré (ou l'ironie) chez toi je pense que c'est peine perdue.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com