Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 19 Aoû 2018 14:51

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Je ne sais plus quoi faire...
Message non luPosté: 11 Fév 2015 04:28 

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Bonjour,
J'avais déjà posté sur le forum en expliquant mon cas : comme quoi j'avais 17 ans que j'étais coincée à la Réunion et que je voulais démarrer une transition au plus vite et donc trouver les coordonnées de psy endoc etc etc...

Aujourd'hui j'ai 18 ans. Grâce à l'aide d'un ami virtuel trans, j'ai pu avoir les coordonnées d'un psychiatre qui s'est déjà occupé de personne dans mon cas. J'ai pu avoir une attestation au premier RDV, j'étais très heureuse car j'attendais ce moment depuis mes 15 ans. Je prends donc RDV avec l'endocrinologue qui va avec (on me dit dit qu'elle est assez compétente sur le sujet). Et là c'est l'horreur : je me rends compte que cette endocrinologue "compétente" veut suivre le parcours dit officiel en France, veut que je retourne voir mon psy pendant 6 mois et que je me travestisse dans la rue avant de commencer les hormones... Je suis rentré chez moi et j'ai fondue en larmes. Vous imaginez ? 6 putain de long mois, alors que mon corps qui est aujourd'hui un peu androgyne commence à se viriliser de plus en plus (barbe, squelette, visage) et me travestir alors que je vis encore chez mes parents et en publique ? Je ne supporterais pas le regard des gens et de ma famille... J'ai été harcelé au collège, je ne veux pas revivre et ressentir ce sentiment de ne pas être normal aux yeux des gens.

Mon plan à moi c'était : tu commences les hormones, tu mettra petit à petit des vêtements unisex (j'aime beaucoup le style androgyne à la Andrej Pejic) et au fur et à mesure plus feminin quand ton corps changera. Et tu avouera tout à ton papa et ta maman quand ta poitrine ne pourra plus se cacher (je sais qu'ils ne seront pas surpris).

Je ne sais pas quoi faire, je me sens très déprimé... Même mon corps n'a plus d'énergie. Je ne pense qu'au suicide depuis hier et j'ai beaucoup d'idées noir... Je me sens coincé et piégé.

Comment faire ?


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 11 Fév 2015 04:32 

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Je voudrais aussi rajouter qu'elle à vicieusement gardé mon document psy qui disait que j'étais normal et en bonne santé mental. Je ne peux donc pas aller voir ailleurs... Et c'est la seule endoc que je connais ici.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 11 Fév 2015 22:36 

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Et bien trouve d'autre médecin. Retourne voir la psy, ou une autre psy...

Mais si l'on te demande de voir un psy et de t'habiller en femme ( et non te travestir ) c'est pour voir si tu es prête. Il faut pouvoir assumer. On va pas te donner des hormones et te lâcher comme ça dans la nature. Si tu ne te présente même pas en femme lors de tes rendez vous...
Si tu as peur du regard des autres tu n'as pas fini, quand on change de sexe c'est pour sois pas pour les autres!
Et il te faut du soutient donc forcément il faut l'assumer à la famille dans la mesure du possible. On est pas malade hein, justement il faut avoir une bonne santé physique et mental pour faire tout ça!

Il faut ce donner les moyens, 6 mois ça va comparer à d'autre, tu as le temps de te féminiser et évoluer, les hormones ne font pas de miracles.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 06:00 

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Stella13 a écrit:
Et bien trouve d'autre médecin. Retourne voir la psy, ou une autre psy...

Mais si l'on te demande de voir un psy et de t'habiller en femme ( et non te travestir ) c'est pour voir si tu es prête. Il faut pouvoir assumer. On va pas te donner des hormones et te lâcher comme ça dans la nature. Si tu ne te présente même pas en femme lors de tes rendez vous...
Si tu as peur du regard des autres tu n'as pas fini, quand on change de sexe c'est pour sois pas pour les autres!
Et il te faut du soutient donc forcément il faut l'assumer à la famille dans la mesure du possible. On est pas malade hein, justement il faut avoir une bonne santé physique et mental pour faire tout ça!

Il faut ce donner les moyens, 6 mois ça va comparer à d'autre, tu as le temps de te féminiser et évoluer, les hormones ne font pas de miracles.


Je ne suis pas d'accord... Chacun doit pouvoir aller à son rythme, sans être forcé de quoi que ce soit. Et je ne suis pas la seule à penser pareil. Exemple : une trans sur YouTube à commencé à s'habiller en femme au bout de 5-6 mois de THS, et à s'assumer au boulot au bout de 10 mois.
Alors quand on me dit qu'il faut que je m'habille en femme du jour au lendemain pour avoir accès au bonheur je n'y crois pas du tout.

Bien-sûr que je sais que les hormones ne font pas de miracles... Mais je sais que ça peut changer beaucoup de choses, comme la perception que l'on a se soit ! Et je pense que c'est très important d'être un minimum satisfaite de son apparence avant d'avoir une garde robe de femme.

Et puis surtout... Qui à dit que je voulais d'une garde robe de femme ? Comme je l'ai dis j'aime beaucoup le style androgyne, donc je ne serais pas hyper féminine Comme fille... (Bonjour les stéréotypes).


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 10:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
pour moi Stella na pas tor non plus dans se que elle dit
il faut comprendre que se sont des medicaments que se ils agisse un peut sur le physique a long terme ,voir trés trés long
voir ne pas donner les résultats que on espérer
car se n'est pas non plus la pilule magique et libératrice
toi même tu dit bonjour les stéréotypes
et donc tu dois savoir que il y as des femmes trés plates qui se assume andrej était très plate a ses débuts de là la presse la qualifier en tant que androgyne du tant plus que elle défiler aussi avec des vêtements masculins
et par rapport a assumer oui tout se là peut et dois être plutôt a ton ritme
d'ailleurs 6 mois pour vaincre ses peurs quant on est déterminés c'est faisable
oui tu as peur que ton corps se masculinise de plus en plus
mais par exemple question pilosité si les hormones retarde la pousse des poils elle ne résoudre pas se problème
et surtout pas au niveaux squelette non plus
niveau visage trés peut un peut de pommettes la peau plus douce
mais tout se là mets un temps fou a se mettre en place
maintenant là ou je te comprends toi c'est que pour toi psychologiquement c'est important pour toi de commencer se traitement pour avancer sur d'autres phases
mais imagine que se traitement psychologiquement te joue des tours
par exemple ta beaucoup de nana que les effets antiandrogénes font plutôt déprimer
et il faut que tu sois préparer a affronter pas mal de choses car les préjugés eux que tu prenne traitement ou pas que tu passe biens ou pa il suffi de tomber sur des coooonards et tu te prends leurs préjugés plain la gueule et tes hormones dans se cas là te servirons a riens non plus voir même te aiderons a déprimer plus car tu seras plus sensible
et puis demande toi qu'est que 6 mois?
oui ça peut paraitre long mais tu verras que pour épilation définitive c'est très long aussi pour se stabiliser dans la vie en tant que sois même c'est même pas sur.....tc
alors pourquoi dans ses 6 mois d’attente ne pas avancer sur d'autres aspects qui son tout aussi importants que les ths ??
courage et bonne continuation

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 12:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Bonjour ... utérus ?
Peut être as tu un prénom, c'est la première fois que je parle à un utérus en direct en fait .....
Plus tu te poses de questions, plus cela montre qu'il te faut un peu de temps pour orchestrer ta transformation. Il faut encore préparer le terrain en somme .... Je te conseille de revoir ta psy pour obtenir une autre attestation et pour lui parler de tes idées suicidaires.
Bon courage

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 16:02 

Inscription: 16 Sep 2014 16:50
Messages: 5
Corinne a écrit:
Bonjour ... utérus ?
Peut être as tu un prénom, c'est la première fois que je parle à un utérus en direct en fait .....
Plus tu te poses de questions, plus cela montre qu'il te faut un peu de temps pour orchestrer ta transformation. Il faut encore préparer le terrain en somme .... Je te conseille de revoir ta psy pour obtenir une autre attestation et pour lui parler de tes idées suicidaires.
Bon courage


Bonjour Corinne. Mon pseudo me correspond tout à fait, mais appelle moi Nao si cela te gêne vraiment lol. Oui, de toutes façons je suis obligée. Je vais donc souffrir en silence et attendre encore 6 long mois (si je tiens).
Merci et bonne journée/soirée.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 19:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 10 Fév 2015 12:29
Messages: 23
A l inverse des autres je réagirais pareille , perso je vis encore en homme mêmes si j ai commencé ma transition et on est nombreuse dans le même cas , tous simplement que l on se sent pas a assez femme physiquement et on veut pas vivre d humiliation ou être s tous simplement travesti , je ne peut que te conseillée d écoutée ton cœur et d être toi même tu es encore jeune tu as le temps pour te permettre une réflexion sur le sujet sans le faire sur un coup de tête car c est une décision qui changera ta vie.

Malheureusement beaucoup continue a donnée raison au parcours officielle de l humiliation et du cynisme pervers...

Sache qu il y a différent point de vue sur la question je te conseil de posée un peu les choses faire un point étudiée le sujet sur tous les pints de vue et du recul de manière avoir une vision globale des choses.
De la part d une trans qui a a peine commencée ca transition.
Bon courage ;)


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 20:00 

Inscription: 28 Oct 2006 11:48
Messages: 1022
Mais c'est un taré l'endocrino, va récupérer ton papier psy quitte à élever la voix et puis c'est tout ! non mais.

Suis d'acoord aussi avec ton raisonnement :idea:


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 12 Fév 2015 23:57 

Inscription: 11 Déc 2013 23:37
Messages: 314
Merci alexia!
En attendant il faut avoir les épaules pour faire sa transition, il vont pas donner ça comme ça et démerde toi!
Tu te plaind pour 6 mois? Il y en a c'est des années avant de l'avoir!
6 mois qui te laisse le temps de te féminiser aussi, commencer à s'habiller en femme ne serait ce que de temps en temps chez toi c'est normal! Après ils vont pas te suivre dans la rue et venir chez toi voir si tu vie en femme ou non. Mais il faut bien que tu te construise! " si je tiens le coup " la phrase à ne pas dire! Si la tu tiens pas le coup mais qu'est ce que ça va être sous traitement..
Il faut du temps pour évoluer, il y a des gens qui sont la pour t'aider, si tu veux brûler les étapes vas y tant pis! Et puis désolé les filles mais on ne se travestit pas on s'habille! Si vous avez besoin d'un traitement pour vous sentir femme et bien justement la les psy sont la pour vous aidez!
La seule chose que je comprend pas c'est l'endocrino qui ce permet de garder l'attestation, elle lui était adresser? Son nom figure dessus?
Et puis Amounria tu sors le vieux discours des personnes recalé et frustrés! Il faut arrêter un peu de voir le mal partout! Dans une équipe en règle général il y a plusieurs psy et plusieurs endocrino si l'un te convient pas tu vas voir l'autre!

Ça m'inssuporte de voir ce genre de discours qui pousse les gens à croire que les équipes sont monstrueuse, alors qu'elles sont loin de l'être! On est maintenant en 2015 les équipes ont changées! Forcément on donnera pas un traitement à une personne instable leur but c'est pas de vous retrouvez morte à cause d'une dépression! Ni à une personne pas prête à assumer une transition!

Après chacun choisit sont parcours! Je sais pas les possibilités qu'il y a à la réunion niveau équipes ou même psy "ouvert " et qui s'y connaît!

De la part d'une femme qui vient de terminer sa transition faite grâce à ma collaboration avec une équipe formidable qui est celle de Bordeaux!

Bonne soirée!


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 00:25 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Nataschas a écrit:
Mais c'est un taré l'endocrino, va récupérer ton papier psy quitte à élever la voix et puis c'est tout ! non mais.

Suis d'acoord aussi avec ton raisonnement :idea:


Moi aussi. Je plussoie. L'endocrino ou quelque médecin que ce soit n'a le droit de subtiliser et de conserver un document d'une telle importance pour toi. Récupère le et défend toi.
Et je comprends très bien ce que tu peux ressentir face au six mois d'attente... En pleine période de puberté. Raison de plus pour te battre.
J'espère que tu parviendras, loin de nous, à parvenir à tes fins et à gagner. :wink:


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 08:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Petite précision utile : les documents te concernant (d'ailleurs le certificat doit mentionner "remis en main propre à la demande de la patiente pour faire valoir ce que de droit" en théorie du moins) t'appartient et t'ai destiné donc çà n'est pas sa propriété. Légalement, rien ne justifie qu'elle ne t'ai pas restitué ton certificat.

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 23:18 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Corinne a écrit:
Je te conseille de revoir ta psy pour obtenir une autre attestation et pour lui parler de tes idées suicidaires.
Bon courage


Même si je valide tes conseils concernant les documents à récupérer, je trouve cette "recommandation" très déplacée.
Que tu aies besoin personnellement de l'avis d'un psychiatre n'engage que toi et n'est en rien une recommandation universelle. :idea:
Souffrirais-tu d'une quelconque pathologie ?

@Uterus, pardon pour cette digression. J'espère que tu réussiras à récupérer ton document et qu'il te servira positivement pour la suite de ton parcours.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 23:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Tu valide ma réponse, mince, j'en ai de la chance dis-donc !
Trouver déplacé un conseil engageant à se rapprocher d'un psy pour parler d'idées suicidaires me semble ... si ce n'est très très déplacé, potentiellement criminel. On appelle cela .... non assistance à personne en danger me semble t-il .....

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 23:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Corinne a écrit:
Tu valide ma réponse, mince, j'en ai de la chance dis-donc !
Trouver déplacé un conseil engageant à se rapprocher d'un psy pour parler d'idées suicidaires me semble ... si ce n'est très très déplacé, potentiellement criminel. On appelle cela .... non assistance à personne en danger me semble t-il .....

je plussoie je corrobore :lol:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 23:49 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Corinne a écrit:
Tu valide ma réponse, mince, j'en ai de la chance dis-donc !
Trouver déplacé un conseil engageant à se rapprocher d'un psy pour parler d'idées suicidaires me semble ... si ce n'est très très déplacé, potentiellement criminel. On appelle cela .... non assistance à personne en danger me semble t-il .....


Tiens donc ? Les psy's seraient donc devenus une alternative au suicide... En plus de savoir de quoi ils parlent et de comprendre ce qu'ils entendent... On en apprend tous les jours.

On ne peut te reprocher de bien faire ton métier dont l'obscurantisme le plus ancestral fait partie.... J'aurais pourtant aimé pouvoir te faire des compliments...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 13 Fév 2015 23:57 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Cheyenne, il suffit de lire le contenu et la forme du discours d'Utérus pour comprendre qu'elle a besoin d'aide.
Il y a un moment pour l'idéologie et un moment pour le soin. Nao est fragile en ce moment, elle bénéficierait probablement d'une aide spécifique. Maintenant, ce n'est que mon avis (pro ....), je ne dispose hélas pas de la vérité ultime.

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:01 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Cheyenne a écrit:
Corinne a écrit:
Tu valide ma réponse, mince, j'en ai de la chance dis-donc !
Trouver déplacé un conseil engageant à se rapprocher d'un psy pour parler d'idées suicidaires me semble ... si ce n'est très très déplacé, potentiellement criminel. On appelle cela .... non assistance à personne en danger me semble t-il .....


Tiens donc ? Les psy's seraient donc devenus une alternative au suicide... En plus de savoir de quoi ils parlent et de comprendre ce qu'ils entendent... On en apprend tous les jours.

.

on peut te poser la même question sur les endrocrino ou les hormones serais t'il des alternatives aux suicides ??
t'est en face a une personne qui n'assume riens qui crois que avec les hormones tout deviens plus facile et parce que on lui demande six mois de réflexion et de se assumer elle nous parle de suicide
oui ne pas la conseiller de aller voir son psy et non assistance a personne en danger
maintenant peut etre que Nao as sortie sa juste en désespoir sans avoir l'intention de le faire genre un cri de secours
mais que connait on de Nao a part se que elle écrit dans se poste ???
toi au lieux de te prendre sans cesse a se genre de métiers parce que traumatiser par papa du devrais régler ton problème avec ton papa au lieux d’être arrogante insolente méprisante en vers d'autres personnes juste parce que elles son médecins :mrgreen:
je me demande se il y aurais pas juste un coter jaloux de ta part de ne jamais avoir réussie a devenir médecin
c'est peut etre pour sa que tu les en veux tant :mrgreen:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Calmons nous les filles, le monde n'est déjà pas tendre avec les trans ....
Je respecte la parole de chacune. Cheyenne a surement ses blessures aussi. Il faut les entendre et les respecter aussi.
Il faut qu'elle ait été blessée vivement pour réagir avec autant d'agressivité. Cette blessure se respecte je pense.

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:06 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2102
Corinne a écrit:
Cheyenne, il suffit de lire le contenu et la forme du discours d'Utérus pour comprendre qu'elle a besoin d'aide.
Il y a un moment pour l'idéologie et un moment pour le soin. Nao est fragile en ce moment, elle bénéficierait probablement d'une aide spécifique. Maintenant, ce n'est que mon avis (pro ....), je ne dispose hélas pas de la vérité ultime.


Nous sommes bien d'accord. Mais l'idéologie a bien un rapport, la plus néfaste qu'elle puisse être dans le sujet présent. Si toutefois tu peux en convenir. Rien que le fait qu'elle ne puisse reprendre possession du document important pour elle est révélateur du "pouvoir" toxique dont se targue le monde médical du plus haut de son manque de "savoir".


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
D'accord sur ce dernier point. Un médecin incompétent est plus toxique qu'un ignorant bienfaisant .....
Mais je veux croire que les choses changent, il n'y a qu'à consulter le nombre d'articles publiés sur Pubmed depuis fin 2014. La communauté scientifique internationale s'empare enfin de la transidentité pour assurer des soins de qualité et faire avancer les connaissances ....

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Corinne a écrit:
Calmons nous les filles, le monde n'est déjà pas tendre avec les trans ....
Je respecte la parole de chacune. Cheyenne a surement ses blessures aussi. Il faut les entendre et les respecter aussi.
Il faut qu'elle ait été blessée vivement pour réagir avec autant d'agressivité. Cette blessure se respecte je pense.

oui mais désoler moi je suis pas sœur Teresa ou le christ sauveur :lol: folish

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:11 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Cheyenne a écrit:
Corinne a écrit:
Cheyenne, il suffit de lire le contenu et la forme du discours d'Utérus pour comprendre qu'elle a besoin d'aide.
Il y a un moment pour l'idéologie et un moment pour le soin. Nao est fragile en ce moment, elle bénéficierait probablement d'une aide spécifique. Maintenant, ce n'est que mon avis (pro ....), je ne dispose hélas pas de la vérité ultime.


Nous sommes bien d'accord. Mais l'idéologie a bien un rapport, la plus néfaste qu'elle puisse être dans le sujet présent. Si toutefois tu peux en convenir. Rien que le fait qu'elle ne puisse reprendre possession du document important pour elle est révélateur du "pouvoir" toxique dont se targue le monde médical du plus haut de son manque de "savoir".

et est que c'est un motive pour se suicider ou parler de suicide ???
avec moi la endro elle me donne sur le champ se papier :mrgreen:

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:12 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 30 Avr 2014 19:11
Messages: 166
Localisation: France
Ta vivacité de réaction témoigne d'une grande humanité en tout cas. Cela me touche.
Grace à toi, je crois en l'humanité ce soir !

_________________
Corinne H.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 14 Fév 2015 00:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
non mais on dirait que on veux du mal a nao quant on lis la cheyene
on lui en veux aucun mal, on essaye de la comprendre, se si dit c'est grave vouloir se suicider parce que on lui demande de assumer tant d'outres choses si importantes nous concernant ,ou de se donner six mois de reflexion vu que elle ne se assume pas dans son quotidien et crois surement que les hormones sont la solution a ses peurs
que alors toute celles qui son conscientes des debuts de ses traitements combien on peut tre perturbés et encore plus sensibles
il veut mieux que elle sois prete les hormones ne vont pas resoudre la transphobie que elle subiras comme nous toutes a nous débuts
un moment faut arreter de toujours tirer sur l'anbulance et rester plutot lucides quoi

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 55 messages ]  Aller à la page 1, 2, 3  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com