Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 22 Avr 2018 09:34

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: avis aux associations
Message non luPosté: 03 Juil 2014 20:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
cette article est plutôt vers les associations parisiennes
c'est pas si compliquer que ça obetenir 5000 signatures non?

http://www.20minutes.fr/paris/1414471-p ... ne-hidalgo


POLITIQUE - Le règlement intérieur va être modifié...

La mairie de Paris va modifier le règlement intérieur du Conseil de Paris, abaissant notamment à 5.000 le nombre d'habitants nécessaire pour «interpeller la maire pour qu'elle inscrive une question à l'ordre du jour du Conseil de Paris», a-t-elle annoncé jeudi.

Il fallait jusqu'à présent 18.000 signataires pour interpeller l'exécutif municipal. Autre innovation: les groupes politiques pourront à tour de rôle proposer à chaque Conseil de Paris une délibération.
Attention au temps de parole

Les journées seront mieux équilibrées, grâce au transfert des questions d'actualité le mardi après-midi. L'assiduité des élus sera mieux contrôlée, avec un émargement de la feuille de présence par demi-journée.

Enfin, les élus devront faire un effort sur leur temps de parole: les adjoints auront cinq minutes pour répondre à un projet de délibération, et deux minutes pour un voeu, alors qu'il n'y avait pas auparavant de limitation de leur temps de parole. Selon la mairie, il s'agit d'« une mesure d'équité unique en France »

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 08 Juil 2014 23:21 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
La commission spéciale du Sénat a adopté mardi la proposition de loi renforçant la lutte contre la prostitution mais supprimé l'un des piliers du texte, la pénalisation des clients, a indiqué la sénatrice Esther Benbassa, membre de la Commission.

«Après plus de deux heures de discussion», la commission a voté la suppression de cette disposition, qui prévoyait de punir l'achat d'actes sexuels d'une contravention de 1.500 euros, par 16 voix (contre 12 favorables et 2 abstentions), a précisé la sénatrice Europe Ecologie - Les Verts (EELV).

«Nous avons mis en avant la précarisation des prostituées que la pénalisation entraînerait forcément, avec des clients plus rares qui pourraient imposer leurs désirs et des prostituées obligées de se cacher. L'exemple de la Suède nous montre que cela ne fonctionne pas», a affirmé à l'AFP Mme Benbassa.

Plusieurs membres de la commission spéciale, dont le sénateur PS Jean-Pierre Godefroy, président de la commission, avaient fait part à plusieurs reprises de leur réserve sur cette partie du texte.

La pénalisation des clients peut cependant revenir par un amendement en séance au Sénat.

Mais la proposition de loi, déjà adoptée en décembre par l'Assemblée nationale, n'est pas encore programmée au Sénat et après ce vote Mme Benbassa estime qu'il ne sera «pas programmé en séance».
La proposition de loi se base sur l'exemple suédois qui pénalise les clients depuis 1999.

Le texte prévoit aussi l'abrogation du délit de racolage, des mesures d'accompagnement social et professionnel pour celles qui veulent quitter la prostitution, que le Sénat a renforcé, a ajouté Mme Benbassa.

Dans un communiqué commun, deux députées PS membres de la Commission spéciale «système prostitutionnel» de l'Assemblée nationale, Maud Olivier, auteur de la proposition de loi, et Catherine Coutelle, ont souligné que «si la loi ne prend pas en compte la nécessité de réduire la demande autant que les autres aspects, la loi ne sera pas efficace».

Pour les partisans de la pénalisation, dont la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, ceux qui ont recours à la prostitution ne doivent pas ignorer qu'ils alimentent les réseaux criminels.

Lors de son audition devant la commission, la ministre de la Justice Christiane Taubira avait cependant souligné qu'il ne fallait pas sous-estimer les inquiétudes des associations, qui craignaient de voir les prostituées se retirer dans des lieux plus cachés en cas de pénalisation des clients.

Depuis lundi, la mairie de Toulouse a interdit la prostitution dans les quartiers où elle est la plus présente.
http://www.20minutes.fr/ledirect/141682 ... on-clients

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 08 Juil 2014 23:31 

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2070
A mon époque il fallait savoir dénicher les flics des clients potentiels...
Je devais avoir un radar parce que les occasions de se retrouver au trou n'ont pas été rares.
Et puis...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 10 Juil 2014 23:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Pour cela, le Gouvernement sollicite la participation des citoyens à travers une grande consultation. Les usagers de l'administration peuvent dès à présent et jusqu'au 15 septembretémoigner de leurs "petites et grandes tracasseries" (voir encadré).

http://www.gouvernement.fr/gouvernement ... s-francais

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 01 Sep 2014 10:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Image

Objectifs

A l'heure où la pertinence et la légitimité scientifiques des études de genre sont enfin reconnues en France, l'Institut du Genre CNRS/Universités organise le premier Congrès dans ce domaine à l'échelon national.

Le Congrès se tiendra du 3 au 5 septembre à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon (voir infra, Organisation du Congrès).

Il permettra de faire la démonstration de l'importance scientifique, de la vitalité et de la diversité des études de genre en France et dans le monde francophone, en dressant le tableau le plus complet possible des recherches menées actuellement dans ce domaine. Le Congrès accueillera à la fois des ateliers portant sur des thématiques ou des objets de recherche déjà bien identifiés, et des ateliers portant sur des thématiques émergentes, fruits de croisements disciplinaires ou de questionnements nouveaux. En même temps qu'aux avancées scientifiques reconnues, place sera donnée aux tournants épistémologiques récents et aux nouvelles perspectives théoriques. Enfin, suivant les engagements scientifiques de l'Institut du Genre, recherches interdisciplinaires, approches transversales et confrontations inédites de langages et de paradigmes, seront à l'honneur.
http://genrelyon2014.sciencesconf.org/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 24 Nov 2014 11:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
URGENT plan Alert- Haters Trigger Trans * pour Suicides

Princeton, NJ 21/11/2014) Hier, sur le site Web de imageboard langue anglaise connue sous le nom 4chan, une conversation a été capturé que les points à une offensive de haters transphobes à cibler les personnes transgenres pour déclencher suicides. Le discours de haine en ligne est commun. Cependant, les utilisateurs 4Chan récemment ont attiré l'attention et de notoriété pour le démarrage, l'orchestration, et l'escalade gamergate, une campagne organisée contre les femmes impliquées dans l'industrie du jeu vidéo. Ils ciblent toute personne qui parle contre leur misogynie. De nombreuses menaces de violence et de mort contre les femmes (et leurs familles) ont été associés à cette campagne.

http://www.transviolencetracker.org/ind ... s-suicides

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 03 Déc 2014 12:44 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Dans le contexte actuel de politiques d’austérité, de montée de l’extrême-droite et de reculs du gouvernement en matière d’égalité femmes-hommes, nous, féministes, voulons graver les droits fondamentaux et inaliénables des femmes dans le marbre d’une nouvelle Constitution : celle de la VIème République.

Nous nous engageons dans le mouvement citoyen M6R (Mouvement pour une VIème République) pour fonder une Constitution qui donne les moyens d’abolir enfin le système patriarcal.

Une Constitution qui rende effective l’égalité des personnes sans distinction de sexe, d’orientation sexuelle et d’identité de genre, dès son préambule.

Une Constitution qui garantisse le droit et l’accès effectif à l’avortement, à la contraception, et aux congés maternité et parentaux.

Une Constitution qui reconnaisse la diversité et l’égalité entre les familles, les sexualités, l’identité de genre choisie via le changement d’état civil, contrant ceux qui défendent une vision essentialiste des genres, traditionnaliste de la famille et naturaliste de la parenté.

Une Constitution dont le principe de laïcité garantisse le droit à disposer de son corps, de manifester ses opinions religieuses, politiques, ou son orientation sexuelle, en respectant l’esprit de la loi de 1905 et de la Convention européenne des droits humains.

Une Constitution qui prenne en compte la nécessité de financer le maintien et le développement des maternités, des centres d’IVG, des crèches, des budgets contre les violences faites aux femmes, des hébergements d’urgence spécifiques, des moyens de suivis, de prise en charge et de protection des femmes victimes de violences, à tous les niveaux de la société.

Enfin, une Constitution qui permette vraiment « l’égal accès des femmes et des hommes aux mandats électoraux et fonctions électives », ce qui est loin d’être le cas aujourd’hui, en généralisant la parité à toutes les élections, via des modes de scrutins qui la favorisent impérativement.
http://www.m6r.fr/2014/12/appel-pour-un ... feministe/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 22 Déc 2014 18:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
c'est joel et un grand cadeaux que la Californie nous ofre

Dr Kenneth Zucker , qui a présidé le comité DSM-V de l'American Psychiatric Association sur l'identité sexuelle ( malgré les objections de la communauté transgenre ), et qui a construit sa carrière sur la thérapie réparatrice (ie la torture) pour les mineurs transgenres, est maintenant un criminel dans l'état de Californie.

Félicitations à l'American Psychiatric Association pour la poursuite de la fière tradition de psychiatrie violence psychologique / droits de l'homme, commencé avec drapetomania (la maladie mentale qui provoque esclaves de se enfuir de leurs maîtres), se sont poursuivies avec la torture psychiatrique de manifestants pendant le mouvement pour le suffrage des femmes , le plaidoyer de l'eugénisme , pratique de la thérapie réparatrice sur les gais et les lesbiennes , poursuivies thérapie réparatrice des mineurs transgenres par le Dr Kenneth Zucker et ses alliés , et bien sûr, la torture régulière des prisonniers à Guantanamo et d'autres installations militaires et de renseignement des États-Unis à travers le monde.
http://www.dailykos.com/story/2014/01/2 ... alifornia#

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 16 Jan 2015 20:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
PORTUGAL

Projet approuvé PS contre la discrimination entre les sexes en matière d'emploi
Le parlement a approuvé aujourd'hui en général, sans aucune voix contre une conception eurodéputé socialiste Isabel Moreira de consacrer l'identité de genre le droit à l'égalité d'accès à l'emploi et au travail.
Cette loi, qui vise à mettre fin situations de discrimination dont ils souffrent et transsexuels homosexuels citoyens, avait le vote favorable PS, PCP, "les Verts" et Bloc de gauche.

Les plupart des comptoirs PSD / CDS ont opté pour l'abstention, et quand le Président du Parlement, Assunção Esteves, a annoncé la suite de l'approbation du projet de loi PS, ont entendu des palmiers dans la Chambre.
http://www.noticiasaominuto.com/pais/33 ... no-emprego

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 02 Fév 2015 10:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Goodbye to the DSM-V

Bientôt, nous aurons besoin pour terminer ce que le NIMH commencé - abaisser le couvercle, le marteau vers le bas, et d'enterrer le Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux.

http://www.huffingtonpost.com/new-harbi ... 07510.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 02 Fév 2015 11:42 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1079
Localisation: lyon 69006
mais non cela restera encore une référence très longtemps


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 02 Fév 2015 14:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
nathasha69 a écrit:
mais non cela restera encore une référence très longtemps

oui pourquoi pas
Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 23 Avr 2015 00:35 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Les personnes transgenres doivent pouvoir changer de nom et de sexe sur les certificats de naissance ou les cartes d’identité et, pour ce faire, les gouvernements européens doivent instaurer des procédures « rapides, transparentes et accessibles, fondées sur l’autodétermination ».

Dans une résolution adoptée aujourd’hui, l’Assemblée parlementaire du Conseil de l’Europe (APCE) a demandé l’abolition de l’obligation légale de stérilisation et de soumission à d’autres traitements médicaux dans les lois encadrant la procédure de changement de nom et de genre. La possibilité de faire « figurer une troisième option de genre sur les papiers d’identité des personnes qui le souhaitent » devrait être envisagée.

En suivant les propositions de la rapporteure, Deborah Schembri (Malte, SOC), les parlementaires ont demandé à rendre les procédures de conversion sexuelle, telles que les traitements hormonaux, les interventions chirurgicales et le soutien psychologique, accessibles aux personnes transgenres, et à en « garantir le remboursement par le régime public d’assurance maladie ». Les limitations du remboursement, « fixées par la loi », devraient être « objectives et proportionnées ».

Les classifications nationales et internationales des maladies devraient être modifiées afin de garantir que les personnes transgenres, y compris les enfants, « ne soient pas considérées comme malades mentaux, tout en assurant un accès aux traitements médicaux nécessaires sans stigmatisations », souligne la résolution.
La discrimination fondée sur l’identité de genre devrait être explicitement interdite dans la législation nationale contre la discrimination, et la situation des personnes transgenres en matière de droits de l’homme devrait être intégrée dans le mandat des institutions nationales des droits de l’homme, « en faisant explicitement référence à l’identité de genre », conclut le texte.

Helena Dalli, ministre du Dialogue social, de la Consommation et des Libertés civiles de Malte, est intervenu dans le cadre du débat.

http://assembly.coe.int/nw/xml/News/New ... ng=1&cat=8

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 23 Avr 2015 02:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 15 Sep 2011 22:41
Messages: 934
Localisation: flottante dans l'hémisphère transverse où les horizons pourpres s'entrecroisent
tu en oublies ..

_________________
seswi kildi kilé
(proverbe hottentot)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 21 Mai 2015 10:32 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Christiane Taubira se saisit de la question des droits des «trans» (Le Figaro, 21 mai 2015)

[…] «La procédure actuelle est lente, peu accessible, opaque et arbitraire»

En France, la modification de la mention du sexe à l’état civil passe par une procédure judiciaire. Le demandeur doit prouver au juge qu’il a suivi des traitements irréversibles, soit une stérilisation, et produire une expertise psychiatrique. «La procédure actuelle est lente, peu accessible, opaque et arbitraire. C’est un parcours du combattant et une injustice pour ceux qui ne peuvent pas effectuer une opération de réassignation de genre (changement de sexe, NDR)», dénonce Clémence Zamora Cruz, porte-parole de l’Inter-LGBT en charge des questions «trans».

Homme ou femme? En Argentine, le changement de civilité se fait tout simplement par déclaration devant un officier d’état civil. Le pays prend en compte l’identité de genre – soit le sentiment d’être un homme ou une femme – et non le sexe biologique. C’est cette procédure que réclament les associations «trans et intersexes».
Sans aller aussi loin dans la simplification des démarches, Esther Benbassa, la sénatrice écologiste du Val-de-Marne, avait déposé une proposition de loi fin 2013 pour faciliter la modification de la mention du sexe et du prénom à l’état civil. Le texte, qui n’a jamais pas été programmé, ne faisait pas consensus. Mais cette initiative visait aussi à rappeler ses promesses au gouvernement. Au moment du débat sur la loi égalité femmes/hommes, Najat Vallaud-Belkacem, alors ministre du Droit des femmes, s’était engagée à avancer sur cette question. Depuis, le gouvernement s’est gardé d’agiter ce «chiffon rouge» qui au-délà de la lutte contre les discriminations soulève la question sensible de l’inscription de la notion «d’identité de genre» dans le droit français. Remplacera-t-elle un jour la notion d’«identité sexuelle»?
http://estherbenbassa.eelv.fr/christian ... -mai-2015/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 27 Mai 2015 23:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Par Delphine Philbert
Être humain, étiqueté Trans
LE PLUS. Christine Taubira a annoncé qu'elle travaillait sur une circulaire visant à faciliter les changements de prénom des personnes trans sur les documents administratif. En se saisissant de cette question, la ministre de la Justice fait-elle avancer les choses ? Non, estime Delphine Philbert. Pour elle, c'est une imposture. Explications.


Exclusion, agressions physiques, insultes… harcèlement. Voici ce que vivent les personnes trans aujourd’hui, à cause de ce que j’appelle "l’apartheid de genre".

Un apartheid plus que jamais d’actualité alors que Christiane Taubira vient de se prononcer sur les droits des trans, en évoquant une circulaire qui viserait à faciliter les changements de prénom sur les documents d’identité. Une déclaration scandaleuse par ailleurs, mais nous y reviendrons.

Faire oublier les reculades du PS

Rappelons aujourd’hui qu’en France, pour changer d’état civil, une personne trans a :

- L’obligation de présenter un certificat psychiatrique précisant qu’elle est atteinte "du syndrome de transsexualisme" (ce que les institutions semblent par ce biais clairement désigner comme une maladie mentale) ;

- L’obligation de stérilisation

Nous sommes donc le seul groupe humain à qui l’on exige une stérilisation définitive pour avoir le droit de vivre. À ce titre, la déclaration de Christiane Taubira est une imposture visant à faire oublier les reculades du PS au pouvoir, dans le domaine des droits des trans.

C’est une forfaiture parce qu’une circulaire n’a absolument aucune force de loi. Nul n’est tenu de l’appliquer et elle a encore moins d’influence sur les procédures relatives au changement d’identité, qui sont définies par le Code civil.
Si le gouvernement voulait vraiment lutter contre les discriminations qui nous frappent, il remplacerait le terme d’"identité sexuelle" par celui d’"identité de genre", reconnu internationalement. Cette identité de genre devrait aussi rejoindre la liste des caractères qualifiant une discrimination, avec la race, la couleur de peau ou l’orientation sexuelle.

Une loi dite ''trans" serait par essence discriminante

Je pense pour ma part qu’il est fondamental de légiférer sur la suppression de toute notion de genre ou de sexe dans les papiers officiels : du passeport au diplôme scolaire, en passant par la suppression du "1" ou du "2" en tête du numéro de sécurité sociale. Ces références au sexe et au genre ne servent à rien.

Je pense par ailleurs qu’il serait plus que malvenu de faire une loi dite ''trans". Elle serait par essence discriminante parce qu’elle laisserait penser qu’elle n’est faite que pour le contentement d’une minorité. Nous ne sommes pas une minorité. Nous sommes des citoyen-nes français-es qui demandent à être considérés pour ce qu’ils sont, c’est à dire comme tout le monde.

À ce titre, les médias ont un rôle à jouer en accordant une attention particulière aux termes qu’ils emploient pour définir les choses.

Il est nécessaire que ces questions fondamentales de respect des droits humains soient connues et que le scandale (le mot est faible) des discriminations subies par les trans éclate enfin en France. Ces questions doivent être relayées par les médias, au-delà du sensationnalisme et des clichés transphobes qui sont véhiculés pour le moment.
50% des personnes trans ont déjà fait une tentative de suicide à cause de l’exclusion ou des violences aussi bien physiques que verbales. Et ce sans compter les tentatives de celles et ceux qui ne sont pas sorties du "placard".
http://leplus.nouvelobs.com/contributio ... genre.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 28 Mai 2015 07:36 

Inscription: 28 Oct 2006 11:48
Messages: 1022
ben oui !

par contre cette rengaine sur identité de genre et la suppression des m,f et ché pas quoi, ca me saoule ! Une poignée de gens qui demandent que 90% ( au pif hein!)de la population renonce à leur construction sociétale et se mettent au pas "identité de genre". On ne leur demande pas de s'adapter mais carrément de se jeter dans le vide. Ca choque personne ????

si vous ne comprenez pas pourquoi, ailleurs ils ont réussit à faire intégré l'identité de genre au sein de leur Constitution et de leurs valeurs morales - sociétales, ben vous serez toujours qu'un bout de circulaire. :idea:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 28 Mai 2015 08:37 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Nataschas a écrit:
ben oui !

par contre cette rengaine sur identité de genre et la suppression des m,f et ché pas quoi, ca me saoule ! Une poignée de gens qui demandent que 90% ( au pif hein!)de la population renonce à leur construction sociétale et se mettent au pas "identité de genre". On ne leur demande pas de s'adapter mais carrément de se jeter dans le vide. Ca choque personne ????

si vous ne comprenez pas pourquoi, ailleurs ils ont réussit à faire intégré l'identité de genre au sein de leur Constitution et de leurs valeurs morales - sociétales, ben vous serez toujours qu'un bout de circulaire. :idea:

oui c'est vrais, je corrobore

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 29 Oct 2015 11:44 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Il voulait devenir une femme, son entreprise l'a licencié. Le conseil des Prud'hommes de Villefranche-sur-Saône a condamné cette dernière à plus de 150 000 €.

Dans ce dossier, les juges prud'homaux ont estimé que l'entreprise Laroche avait licencié la demanderesse « sans cause réelle et sérieuse ». Ils ont condamné cette société spécialisée dans les procédés textiles, basée à Cours-la-Ville (Rhône), à lui payer 151 969 € au titre des dommages-intérêts, 30 000 € pour préjudice moral et 4 150 € au titre d'une prime l'intéressement, a rapporté cette même source, confirmant une information du Progrès. L'entreprise dirigée par des proches de la salariée, qui y avait occupé des fonctions de directeur général, avait fondé sa procédure de licenciement sur un manque de motivation et une absence de communication du cadre. Une conséquente facture de téléphone à l'étranger faisait également partie des griefs adressés à l'ex-directeur général.

Devenue femme, le cadre estimait à l'inverse que la véritable cause de son licenciement était son changement de sexe. Le conseil des Prud'hommes a considéré que le licenciement était intervenu après que les fonctions de directeur général ont été vidées de leur contenu. Mais il a également estimé « qu'à partir du moment où elle a entrepris son changement de sexe », la demanderesse a été confrontée à de la « mauvaise volonté », « des remarques désobligeantes », des insultes et une politique de décrédibilisation destinée à casser son autorité. La direction de l'entreprise n'a pas pu être jointe dans l'immédiat.
http://www.ouest-france.fr/justice-lice ... ee-3802791

voilà les filles on a plus a voir peur ,c'est grâce a se genre de filles que le shimibilik avance
un grand bravo a cette perssonne ,qui sais se qu'elle ne veut surtout pas veneration bravo bravo bravo
se là enssoleille toujours mes journés ses nanas qui meme pas peur bravo mdr

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 22 Fév 2016 14:49 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
un eco de gauche, dans le pays ou un oeillet rouge as fleurie
ou après DIX ANS la mort de Gisberta ?as mise toute la société en éveille
le parlement avec cette nouvelle majorité ,qui est revenue a la promulgation d'une "loi ayant fait veto de la part de Cavaco Silva" (le president des social traitres ) de l’avortement ,et l'adoption pour toutes les couples homosexuels
a relancer la loi 7/2011 qui permets la sinplification du changement d'identité
cette fois si la loi va plus loin
une loi pour l’autodétermination de toutes personnes

Citation:
Les hypothèses de cette initiative sont simples. Tout d'abord, reconnaître que tous les gens ont le droit au développement et la reconnaissance de leur identité de genre libérer et à traiter et identifiés en accord avec elle. Deuxièmement, que le changement de nom et de sexe dans le registre d'état civil ne doit pas compter sur un diagnostic médical ou psychologique, mais seulement de sa propre volonté libre expression. Troisièmement, que le National Health Service a l'obligation d'assurer, pour ceux qui veulent la surveillance nécessaire, que ce soit au niveau des traitements hormonaux, la chirurgie ou d'autres, y compris un soutien psychologique qui est expressément souhaitée par les gens eux-mêmes. Quatrièmement, que le traitement décent implique que dans tous les actes et les institutions publiques, les gens devraient être traités et identifiés conformément à l'identité qu'ils veulent, y compris les enfants, dans les écoles ou dans les écoles maternelles. Cinquièmement, l'État a l'obligation d'élaborer des politiques publiques actives pour lutter contre la discrimination dans divers domaines de l'éducation de l'emploi, la santé, le logement, la culture, l'accès aux biens et services. Tel est le défi qui nous attend. Depuis longtemps réaliser. Pour moi, comme pour beaucoup d'autres et d'autres, il est de suivre sur un chemin qui a commencé en Février 2006. Et ce, Gisberta, nous vous devons et aussi pourquoi nous avons pas oublié.

http://www.esquerda.net/dossier/da-gisb ... luta/41344

Image

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 12 Mar 2017 23:23 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
M. Mélenchon parle des transgenres et d'identité de genre. Il est un des rares à voir au-delà des revendications parcellaires portées par les associations LGB (Lesbienne, Gay et Bisexuelle) et T (trans) et d'avoir clairement défini le seul niveau d'application des Droits Humains acceptable pour l'humanité : la reconnaissance de l'identité de genre comme reconnaissance de l'universalisme des humains.

http://delphine-pre.transexuelle.over-b ... 51702.html


Le samedi 18 mars à 14h, rendez-vous place de la Bastille pour participer à la Marche pour la 6e République de la France insoumise avec Jean-Luc Mélenchon !

https://18mars2017.fr/

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 28 Mar 2017 09:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
Sophie s'appelait autrefois Ludovic. Elle a été licenciée pour faute, sur des questions d'hygiène et de sécurité au travail. Ce qu'elle réfute en portant l'affaire aux Prud'hommes estimant que son licenciement est lié à son changement de sexe.
e travaillait dans la cuisine d'une cantine scolaire, dans un collège-lycée privée à Nantes. Après avoir annoncé en 2009 son projet de changer de sexe, elle estime que ses relations avec son employeur se sont peu à peu dégradées.
"Je n'avais eu aucun reproche pendant 10 ans, et quand j'ai annoncé ma transidentité, le directeur, dans un premier temps, a fait l'autruche. On n'a pas discuté pour dire comment faire avec les élèves, que je ne suis pas un travesti, que je suis une personne trans', respectable", raconte Sophie.

Deux ans plus tard, elle obtient de pouvoir faire, à Lyon, l'opération de vaginoplastie qu'elle espérait.
"Quand je suis revenue de mon opération, le directeur, au lieu de me soutenir, m'a demandé de partir, en disant que mes menus n'était pas équilibrés" poursuit Sophie.

Sophie est finalement licenciée, en 2014, pour faute, sur des questions d'hygiène et de sécurité au travail. Elle a décidé de porter l'affaire aux Prud'hommes. Des associations la soutiennent dans cette démarche.
Pas facile cependant de prouver une discrimination. Il s'est écoulé quatre ans entre l'annonce du choix de Sophie et son licenciement.
Les responsables de l'établissement scolaire n'ont pour l'instant pas souhaité s'exprimer.
Le tribunal des Prud'hommes de Nantes devait examiner le dossier de Sophie, jeudi 23 mars 2017. Un jugement reporté au mois de juin.
http://france3-regions.francetvinfo.fr/ ... 20475.html

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: avis aux associations
Message non luPosté: 28 Avr 2017 16:03 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28728
Localisation: citoyenne du monde
actup se positionne
et vous toutes associations qui son ici dans le fofo ???

Image

A l’issue du second tour s’ouvre une période encore difficile à appréhender, avec la préparation des législatives. Au cours de celle-ci, nous aurons à lutter avec beaucoup d’autres contre l’extrême droite et l’ultralibéralisme.

D’ici là, et au-delà de la période électorale, nous appelons aussi touTEs ceuxELLES qui ne se satisfont ni de la situation, ni de la banalisation du FN, ni du manque d’énergie à le contrer, ni du programme du candidat qui lui fait face à participer aux mobilisations autres qu’électorales qui permettront de s’y opposer.

Nous leur donnons rendez-vous :

le 1er mai à 11h au pont du carrousel en commémoration du meurtre de Brahim Bouarram par des militantEs d’extrême-droite,
l’après-midi du premier mai pour un Pink Bloc de militantes LGBTQI et de la lutte contre le sida, mettant en avant que nos revendications sont indissociables d’une mobilisation pour ce qui rend possible leur exercice, à savoir les services publics, la protection sociale et les solidarités.
http://www.actupparis.org/spip.php?article5616

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 23 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 2 invités


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com