Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 21 Jan 2018 19:21

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Aoû 2017 16:32 
Hors ligne

Inscription: 23 Nov 2009 20:20
Messages: 2048
Amusante réthorique, chez l'une comme chez l'autre.
Pluplume me fait largement penser à Sigismond Busch dans L'Argent de Zola.

Sigismond Busch est une intelligence, un homme surexcité par la maladie, un socialiste imbu, Zola nous l'affirme, de la savante et puissante théorie de Karl Marx. On pourrait donc supposer qu'il connaît à fond le monde de la finance et l'économie capitaliste, qu'il comprend le développement de la société et la nécessité de sa transformation. Lui et Saccard auraient pu jouer à merveille, étant donné la trame du roman, le rôle de penseurs : l'un envisageant la société moderne du point de vue capitaliste, l'autre du point de vue socialiste. Mais au lieu d'exprimer des pensées profondes, ils ne se livrent qu'à un vain bavardage.

Pour Nathasha c'est moins ciblé, un mélange de pas mal de personnages, ni bons ni mauvais, pas transparents non plus. Et le discours est presque identique.

Ceci pour souligner l'inanité de ce type d'échange, surtout sur un forum. Mais bon, vu que j'y participe aussi je suis dans le lot.

Si peu a changé depuis tant de siècles dans les rapports dits "humains". Une tortue va plus vite pour grignoter sa feuille de salade. Même si la tortue n'est pas un gastéropode.

https://www.marxists.org/francais/lafar ... 910000.htm
https://www.etudes-litteraires.com/zola-argent.php


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 14:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Ce n'est pas le cec, mais ça y jouxte ; en tous cas pour celles qui pensaient que voter macron ce n'était pas tout à fait voter à droite, et qu'elles allaient donc pouvoir échanger dérégulation économique contre avancées sociétales, ce qui était déjà un bien vilain marché, hé bien rappel glacé que quand on a voté, on ne décide plus, et que macronlande ce sera décidément ni fromage, ni dessert, ces propos rapportés aujourd'hui dans presse, de Collomb, ministre de l'intérieur et ex élu PS :

Après que la secrétaire d'État chargée de l'Égalité entre les femmes et les hommes, Marlène Schiappa, a annoncé mardi l'ouverture dès 2018 de la procréation médicalement assistée (PMA) à toutes les femmes - célibataires et homosexuelles -, l'exécutif a immédiatement tenu à rectifier le tir.

""Par la voix de l'Élysée, d'abord, comme le relatait Le Figaro dans son édition de vendredi, puis par celle du ministre de l'Intérieur, Gérard Collomb, lors du "Grand Jury RTL/Le Figaro/LCI" de ce dimanche.

Le locataire de Beauvau a en effet évoqué une mesure qui "pose sans doute un certain nombre de problèmes". "Il faudra mettre des garde-fous", a-t-il répété à deux reprises, au sujet de ce type de "lois sensibles qui peuvent heurter les consciences". Il a ensuite assuré qu'il ne s'agissait pas du tout d'une priorité pour le gouvernement. "Je proposerai qu'on puisse résoudre le problème du chômage avant de s'attaquer au problème civilisationnel", a-t-il balayé. "Pour moi, la priorité est aujourd'hui économique et sociale", a-t-il poursuivi, assurant qu'il n'avait "pas vu ce projet être porté dans le calendrier qu'on (lui) a donné". Le message est clair
.""

bé oui, on peut être "soce" et réac, attentif à la pression sociale régressive si présente dans notre admirable pays, explicitement mentionnée par le gonze (ne pas heurter les hargneux quoi), et il faut se rappeler qu'il existe un lobby socialiste chrétien appelé les "poissons roses", qui participe à toutes les initiatives anti droits.

On va finir par faire ouf que le toilettage pourtant bien timide de la loi sur le cec soit passée sous Hollande, pasqu'on n'aurait même pas eu ça sous Macron/Philippe !

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 18:49 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Ils n ont pas dit que le projet PMA ne serait pas mis en place . Il ont juste dit en réponse a " Quand" que la priorité en ce moment c était le chômage et des réformes de fond. Le mec ne dit pas ce que les journalistes désirent ca y est la loi et enterré. C est pas a la presse ou aux asso de décider du calendrier parlementaire. Et je trouverai assez cool au ils le passe comme ça en ajout du calendrier parlementaire juste pour emmerder les journalistes du dimanche qui cherche la merde plutôt que l info . Bientôt ce sera la presse qui décidera de comment gouverner et surtout de qui doit le faire. Oui a la liberté de la presse et non a la presse poubelle. Et pour macron tu a raison sur le sujet . Obligé de choisir entre la fille du nazi et un banquier de pseudo gauche j était mal a l aise et du coup avoir voter Macron 2em tour me rassure.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 19:12 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu parles - cet aprème c'est Schiappa herself qui fait marche arrière toute, et parle désormais de "débat", donc on verra si ça passe ou pas, et fin 18, - ça va être trop cool, et deux ans pour que les anti-droits puissent bien faire le plein de soutiens et d'arguments. Du reste on ne voit pas en quoi, si c'était décidé, ça gênerait le reste de leur programme de faire fissa voter une loi (qui d'ailleurs serait en l'état des choses lettre morte - vu que les capacités médicales de PMA dans le pays sont déjà saturées). Nan, clairement ils ont les foies à Matignon, certains sont carrément contre, et vont monnayer leur loyauté sur le dos des rares "avancées sociétales" sois disant promises. Combien on parie que ça finira comme en 2014, la société pas mûre - je le crois bien d'ailleurs, de plus en plus régressive, l'époque des "progrès" c'est terminé, dans toutes les catégories. D'autres pensent aussi qu'un bon "sujet sociétal" exacerbé aidera à faire passer maintes lois sociales scélérates pendant ce temps (ça paraît tout de même petit comme voile mais bon...)

Perso, je suis anti nataliste, et j'ai maintes fois causé dans mes textes de ce que m'inspire la passion de reproduire cishétérolande. Donc, bon, là c'est sur le principe : ce gouvernement a autant la trouille de la vieille droite réaque que les autres, pliera donc devant toutes les mobilisations sectorielles (les religieux, la fnsea, les routiers, les chasseurs, que sais je encore...) ; et qu'arrive t'il à chaque fois, hé bien les sous qu'on ne prendra pas aux corps sociaux bien hargneux, on les prendra aux pauvres, qui elleux ne s'organisent pas.

Pour ce qui nous concerne, on a tout de suite compris qu'on ne fera pas partie des secteurs qui font peur. La sécu s'apprête à instaurer un tarif de "consultation complexe" à 46 ou 62 euro (chez le généraliste !!). Combien vous pariez que les syndicats médicaux, qui pourtant se fichent bien de notre santé, vont arguer que, hein, trans, c'est "plus compliqué" (les mots immortels de Y. Roszéwitch, patron en son temps de sos homophobie... je n'oublie personne...) ?

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 19:23 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et je vois pas où est le problème avec la presse (tu repars dans tes hargnes de droite) : elle a simplement ici transmis ce que disent publiquement des ministres (et qui le disent précisément pour que tout le monde, notamment à droite, l'ait bien entendu). Tu te goures magistralement dans ton interprétation je trouve.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 19:42 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Pour y revenir, et illustrer, ce "courageux gouvernement" qui rabiote sur les aides sociales et les emplois aidés, (bref encore une fois sur les gentes qui ne s'organisent pas ; les précaires ne sont (même) pas à la cégète), hé bien avec cette mesure sur les "consultations complexes", c'est d'après une des estimations que j'ai lues cet après midi pas loin d'un milliard qui va tomber dans la fouille des toubibs. Une partie prise en charge par la sécu (à qui on demande par ailleurs x milliards d'économie) ; l'autre par nozigues. Là encore, les transses précaires, qui n'ont par exemple pas de toubib référent, ou des soucis d'ald, hé bien se débrouilleront. Mais surtout, on rigole trop (enfin pas trop, c'est nous qu'on paye la représentation et les clownes...), quelle incroyable nouveauté de gestion, entre les réactions immédiates à la sarko à tel ou tel article de presse, justement (le retrait des antidouleurs du hors ordonnance), et le financement de secteurs sociaux réputés pour leur misère (les médics donc) par une nouvelle mesure qui leur transfère une partie de la richesse publique et privée, dont iels avaient apparemment un urgent besoin. On n'avait ja-mais-vu_ça ! mdr

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 17 Sep 2017 23:45 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Il y a longtemps que la presse n informe plus. Mais déforme pour l audimat. Colomb a encore raconter sa vis sa vision il imagine que macron c est sa chose le vieux delire totalement. Tout monde connait ici a Lyon ses opinions sur les sujets lgbt . Il était contre le mariage mais n avait pas les couilles de le dire publiquement. Sa femme c est de l ultras catho de gauche et tout le monde connait ses positions sur le mariage. Sur l adoption et sur la pma . Ce mec imagine qu il va fléchir le programme. Il a déjà ramassé suite a Irma . Et la il récidive je pense qu il sera de la prochaine charette comme bayrou qui se voyait déjà big boss . Sur qu il faudra encadrer la lois par des gardes fou pour éviter les abus comme toutes les lois .ca me fait penser aux comique après 2012 qui voyait le mariage pour tous régler en 6mois . Une lois c est pas un truc qu on pond sur un coins de table sous prétexte qu il y a de la demande. Fallait elire meluche et consort lui aurait révolutionné le droit en 8 jour façon Venezuela le modèle de la constituante


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 11:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu radotes, pour ne pas dire pis. Quand la presse rapporte un fait, ou une parole revendiquée, c'est une info, point. Une fois de plus tu te laisses aller aux vieilles phrases toutes faites que tu as lues dans... la presse (!) (de droite) (qui n'est pas toujours très cohérente à son propre sujet, et qui dans ses interprétations, là c'est autre chose, insinue bien autant et plus que celle de gauche). A moins bien sûr que tu croies carrément aux "alternative facts", où on diffuse des mensonges purs et simples à longueur de journée, et aux théories du complot selon lesquelles "la réalité nous est cachée". C'est marrant, d'ailleurs, elle est tellement cachée que quand tu reçois ta fiche de paie ou bien tes relevés sécu, ô surprise, doivent être dans le complot, avec ta banque (et finalement toi-même si on suit cette logique jusqu'au bout puisque tu es alors obligée de croire à ce qui se passe!), puisque ce qui s'y inscrit, et ce dont tu vas effectivement disposer, a une fâcheuse propension à correspondre à ce que la vilaine presse menteuse a annoncé quelques temps auparavant. mdr

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 11:27 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et je rigole aussi sur ce que tu dis du fonctionnement législatif. Je suis bien d'accord qu'il vaut mieux bien ficeler les choses. Mais t'as pas besoin de deux ans pour ficeler une loi, d'une (le code civil du consulat a été rédigé en quelques mois ; d'autre part les projets sont pensés et rédigés depuis longtemps sur bien des questions), et surtout, pourquoi tu ne dis pas alors la même chose vis à vis de ses lois économiques et sociales, balancées par ordonnances et en quelques semaines (et qui, de l'avis de pas mal de gentes qui s'y connaissent, sont effectivement sommaires et mal ficelées !). Les gentes au pouvoir là sont autant des idéologues hallucinées et simplistes que Mélenchon ou quelques autres. Ont lu Hakey et Friedmann et hop, c'est comme ça qu'il faut faire ça va tout régler. Finalement, on regrettera les vieux soces et ex-ump et centristes, qui étaient loin de faire tout ce qui leur passait par la tête. Mais voilà, l'économie exige (on le voit avec les dernières tendances en termes de management) des fous-furieux prêts à tout et n'importe quoi en trois minutes. Mais soucieux de se maintenir au pouvoir, donc en même temps (et des fois contradictoirement) inquiets de se mettre à dos des groupes sociaux qui gardent, sinon une puissance, du moins une grande capacité de nuisance. Leur "pragmatisme" se limite à ça.

Et si tu t'imagines que consentir à se voir nier des droits et imposer des restrictions nous protège socialement, hé bien là encore prend quelques livres d'histoire, ce calcul non seulement ne marche pas, mais sert à l'inverse à justifier toujours plus de violence sociale. Après, pareil, je suis la première à dire que des droits tout court, sans moyens et dans des rapports sociaux pourris, ça ne mène pas à grand'chose. Mais pas de droits ce n'est pas mieux.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 12:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
C'est marrant pasque si on cause du niveau de la presse, moi, ce qui m'effraie depuis quelques années, c'est la chute libre de la maîtrise de la langue, voire des fois de la compréhension de ce qu'on y écrit par les journalistes elleux-même. Ainsi que l'apparente disparition de ce qu'on appelait autrefois la "culture générale" chez les mêmes journalistes, qui semblent ignorer totalement une foultitude de choses, de données, de connaissances, qui il y a encore vingt ou trente ans faisaient partie je dirais du bagage moyen. Et ces gentes sont passées par des écoles de journalisme ! Je veux dire à la bourdieu (mais justement bourdieu s'est complètement vautré à croire que les riches sont cultivéEs et que les classes sont des identités), il y a eu du tri social ! Je me demande bien ce qu'on y enseigne à présent. Mais du coup ça fait des (grands) journaux où se succèdent les fautes de français qui vont jusques au contresens et les bourdes incroyables (je viens encore d'en lire une dans la Libre belgique) qui relèvent de l'ignorance crasse... Comme quoi j'ai mon petit côté conservateur, pour moi tout ça n'aide pas à maintenir un niveau de compréhension des choses. D'ailleurs, je vois en partie un glissement similaire dans les travaux universitaires d'un certain nombre de camarades, indépendamment de ce que je pense des approches sociologiques contemporaines.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 14:53 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Pluplume a écrit:
Tu radotes, pour ne pas dire pis. Quand la presse rapporte un fait, ou une parole revendiquée, c'est une info, point. Une fois de plus tu te laisses aller aux vieilles phrases toutes faites que tu as lues dans... la presse (!) (de droite) (qui n'est pas toujours très cohérente à son propre sujet, et qui dans ses interprétations, là c'est autre chose, insinue bien autant et plus que celle de gauche). A moins bien sûr que tu croies carrément aux "alternative facts", où on diffuse des mensonges purs et simples à longueur de journée, et aux théories du complot selon lesquelles "la réalité nous est cachée". C'est marrant, d'ailleurs, elle est tellement cachée que quand tu reçois ta fiche de paie ou bien tes relevés sécu, ô surprise, doivent être dans le complot, avec ta banque (et finalement toi-même si on suit cette logique jusqu'au bout puisque tu es alors obligée de croire à ce qui se passe!), puisque ce qui s'y inscrit, et ce dont tu vas effectivement disposer, a une fâcheuse propension à correspondre à ce que la vilaine presse menteuse a annoncé quelques temps auparavant. mdr

Cela ne me dérange pas trop . Dans le sens ou pour moi c est normal de participer. Je ne suis pas niaise je sais très bien que mes 30 annuités de retraites je peux m assoir dessus car notre système de retraite est nul et les économiste le savait depuis pas mal d années. Que je vais certainement payer plus d impôt moi la vil proprio. Sur on va nous augmenter de 4% tu parle d un bonnus . Et pourtant je n irai pas faire grève avec le club cgt coco meluche


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 15:03 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
:D Oui. D'ailleurs, les syndicats et les modes de "mobilisation" classiques deviennent de plus en plus des démonstrations de faiblesse et de non représentativité ; après ça peut être amusant d'y aller pour faire de l'enquête sociale. Le risque, maintenant, est au delà du syndical et du politique : que la société craque et s'effondre par manque trop grand de moyens, et là on ne rigolera pas du tout. Il est vrai qu'on peut aller très loin dans les inégalités et l'appauvrissement des gentes : le royaume uni en est un "bon" témoin. Tout y est en ruines ou presque, à part la City, et ça tourne encore...

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 15:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Mais pour ce qui est de "participer", là encore, je rigole : il n'y a jamais eu autant d'argent dans l'histoire (depuis que l'argent existe, septième siècle avant notre ère), et jamais il n'a été concentré en si peu de "mains" et affecté à si peu de choses, et aux besoins de si peu de personnes. D'ailleurs il est vain d'en faire un problème moral : le vieux barbu, encore lui, qui n'est jamais lu par celleux qui s'en réclament plus ou moins, avait spécifié que la logique même du capital était dans sa concentration progressive (donc dans le retrait des moyens de vivre à la plus grande partie de la population, rentabilité oblige là encore). Lire à ce sujet Mattick, "Marx et keynes". Bref, on "participe", par force, à notre "expropriation" et à la concentration du capital. Rien de mutuel dans tout ça.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 16:47 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Pluplume a écrit:
Mais pour ce qui est de "participer", là encore, je rigole : il n'y a jamais eu autant d'argent dans l'histoire (depuis que l'argent existe, septième siècle avant notre ère), et jamais il n'a été concentré en si peu de "mains" et affecté à si peu de choses, et aux besoins de si peu de personnes. D'ailleurs il est vain d'en faire un problème moral : le vieux barbu, encore lui, qui n'est jamais lu par celleux qui s'en réclament plus ou moins, avait spécifié que la logique même du capital était dans sa concentration progressive (donc dans le retrait des moyens de vivre à la plus grande partie de la population, rentabilité oblige là encore). Lire à ce sujet Mattick, "Marx et keynes". Bref, on "participe", par force, à notre "expropriation" et à la concentration du capital. Rien de mutuel dans tout ça.

Question de point de vue . Car pour moi et pour pas mal d autre Marx et consort c est de la soupe . Je participe oui mais j en retire quelques truc . L école de mes enfants. La sécu les hôpitaux. Et j en passe . Suis pas jalouse du fric des patrons c est leurs boites et je trouve normal au une structure raporte a son patron pour moi le système de redistribution a ses limites. Et je ne suis pas pour une redistribution sans garde fou . Je trouve normal de payer des taxes des impôts de participer . Je ne trouve pas normal ceux qui profite ceux qui fraude . Ceux qui ne désirent pas participer par choix ou par idéologie pas normal au il profite du reste


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 16:58 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu es bon public, si j'ose dire, pasque l'essentiel des tes impôts, et par ailleurs de ce que tu ne touches pas, ne va pas aux services publics, comme il devrait, mais tout droit dans la poche des actionnaires, à travers le fric mobilisé par l'état au profit des entreprises. Mais voilà, inutile de s'en indigner superficiellement, si on ne repense pas la totalité d'un fonctionnement social dont le but n'est pas la vie des gentes, mais de dégager de la plus-value (et pas redistribuée à tout le monde, qui plus est).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 17:00 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et de toute façon, même les libéraux sont bien obligés de reconnaître que l'économie ne "marche pas toute seule", et qu'il faut sans cesse que l'organisation sociale, l'état bref, la relance, soit en prenant l'argent pour ça, soit par des moyens plus... radicaux (comme la guerre). Extorquer d'une part la plus value aux producteurs l(es salariés et les auto entrepreneurs) tout en passant son temps à réclamer toujours plus d'aides, donc de fric, pour ce faire, je ne vois pas où est le "mérite"...

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 18 Sep 2017 20:40 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Pluplume a écrit:
Tu es bon public, si j'ose dire, pasque l'essentiel des tes impôts, et par ailleurs de ce que tu ne touches pas, ne va pas aux services publics, comme il devrait, mais tout droit dans la poche des actionnaires, à travers le fric mobilisé par l'état au profit des entreprises. Mais voilà, inutile de s'en indigner superficiellement, si on ne repense pas la totalité d'un fonctionnement social dont le but n'est pas la vie des gentes, mais de dégager de la plus-value (et pas redistribuée à tout le monde, qui plus est).

Mais cela ne me dérange pas . Comme je trouve normal que l argent que je place me rapporte. Et je ne culpabilise pas quand je touche la plus value. Les gens voudrait nous culpabiliser d être proprio. De placer un peut de sous a la banque dans des actions . Merde je bosse pour pouvoir profiter un peu de ce que j économise et pour que ma fille puisse étudier. Je comprend pas le système qui repartage le fric de ceux qui bosse ou qui possède vers ceux qui se la coule douce . J acepote de partager mes cotisations avec celui qui ne peu plus travailler avec celui qui est malade. Mais avec celui qui refuse de bosser aux nom d ideo ou de flemme non merci . Sur au il est temps de reformer les aides .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 09:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
:roll: Celleux qui se la coulent douce, natasch', c'est celleux qui ont du fric. Tu ne te la coule pas douce avec cinq cent euro par mois. Tu es de nouveau branchée sur l'automatique et tu dis des énormités. Et précisément, avec ce qui se passe, toi même pourras économiser de moins de moins. Encore une fois ton fric part pour les poches de celleux qui en ont déjà plein, pas de celleux qui n'en ont pas (d'ailleurs, logique, si il y allait iels en auraient). Pour le coup ta haine sociale envers les plus pauvres est vraiment téléguidée et instrumentalisée ; pendant ce temps, et que tu regardes obsédée dans cette direction, ce sont les plus riches qui te font les poches tranquille.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 09:50 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
En fait y a un truc qui cloche dans ton argumentation ; je ne vais pas te chercher sur le fait que tu sois de droite, que tu défendes le marché, etc etc. C'est une option historique (et qui après tout avait sa logique interne) ; ce qui je trouve cloche, c'est qu'après avoir professé ton attachement à ce modèle, au lieu de développer le côté positif que tu y vois, tu tournes immédiatement sur une accusation je trouve totalement fantasmée envers les pauvres. Quelque part ce serait "leur faute" ? Mais quelle faute déjà ? Que ton modèle en définitive ne marche pas ? Tu n'as pas l'impression que c'est l'inverse, en logique, qu'il y a des pauvres parce qu'il ne marche pas ? Ou bien assumes tu de plonger dans le fond effectif de la logique capitaliste : en fait, pour que ça continue encore, il faudrait éliminer physiquement les pauvres (qui ne sont, mêmes les économistes libéraux le reconnaissent, même plus intéressants à exploiter, même l'esclavage coûterait du fric à l'heure des machines automatisées qui remplacent avantageusement le travail à cinquante centimes de l'heure dans les filatures du Bangladesh par exemple). Que ça aille dans le mur, plus tard (quand il n'y aura vraiment plus assez de monde avec un peu de fric pour consommer), c'est une autre affaire. Mais je pense qu'il y a un gap dans ta pensée : tu peux défendre bec et ongles le modèle libéral, et arguer qu'il te profite encore un peu (ce qui est notre cas à beaucoup, même les semi pauvres, puisque nous bénéficions des suites de l'accumulation historique ; comment et sur le dos de qui elle s'est faite c'est une autre question). Mais tu ne peux pas appuyer ton opinion positive sur un négatif. Ou alors on tombe dans la logique shadok : moins ça marche plus c'est justifié.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 11:08 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Il y a un tas de boulot qui ne sont pas robotisable . L état devrait justement travailler sur le chômage. Sur les besoins réel. Et sur les formation professionnelle de ceux qui désirent bosser . Oui nous seront obliger de rogner sur nos salaire pour rester compétitif car comme pour l Allemagne. La Suède . Et la Norvège c est la qualité du produit qui compte et il est possible d avoir une industrie compétitive . Ensuite oui le partage du temps de travail c est une piste aussi . Le truc totalement utopique de prendre aux banquier . De saisir les dividendes . Totalement artificiel les banquier partirons ailleurs. Et il n y aura rien a partager . J adore ceux qui désirent refonder le monde avec de beaux principe. Je ne suis pas contre aider celui qui ne peut pas bosser au contraire je suis pour . Je pense que toute action dans un sens devrait s accompagné d un geste dans l autre. Nous en somme a un point ou c est un droit normal .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 12:05 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu radotes encore. Bon, moi aussi certainement. Moi c'est marx et toi Valeurs actuelles. A ceci près que pour ma part (et contrairement à bien des gauchistes) j'interroge un fonctionnement, je ne désigne pas "les riches" comme des méchants subjectifs et autonomes. Personne n'est autonome. Nous sommes toutes des agentes du capital, sauf que les les unes le concentrent et que les autres doivent, dans sa logique, disparaître (encore une fois, même les économistes qui sont de ton côté commencent à se rendre compte que le "travail vivant" est réellement en voie de disparition). Le monde dont tu défends la continuation est un monde de cauchemar où tout le monde dévore tout le monde, bref un monde qui va vers sa propre destruction. Et où seule la logique de l'appropriation et de la transformation de tout en argent "donne sens". Ce qui m'amuse, c'est que tu es tellement bon public, et répète avec tant de foi les catéchismes genre des pages saumon du figaro, que je pense que si tu avais vécu dans un pays "socialiste réel", comme il y en a eu, et y avais été instruite et formatée, tu en aurais défendu le système avec tout autant de bonne volonté ! Tu te laisses persuader facilement quoi je trouve. Pourtant (mais là encore c'est mon point de vue), ce discours souvent carrément pseudo-économique sur les "nécessités" ne repose pas sur grand chose, et en tout cas sur une idéologie (la droite et le libéralisme en étant autant une que les autres).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 12:16 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
En outre, il y a un truc sur lequel vous restez parfaitement ambigües, les libérales : à quoi sert l'économie. Quand vous voulez la défendre vous parlez de produire des biens et de faire vivre des gentes ; mais quand il est question de choses sérieuses apparaît ce que le vieux barbu avait systématisé : le seule but de l'économie est de produire de la plus valeur, de l'argent, point. Ce qui explique pourquoi d'une part la plupart des gentes sont superflues, d'autre part pourquoi finalement des choses manquent, de plus en plus, dans un monde qui n'a jamais été aussi "productif" : parce que le but n'est pas de faire des choses.
Si ça t'intéresse, fin du mois ressort à la Découverte, en poche, pas cher, les Aventures de la marchandise de mon ancien camarade Jappe, qui est une manière assez claire et pédagogique de mettre en lumière les contradictions de la logique économique (d'ailleurs, quelle que soit celle ci, libérale ou socialiste).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 12:21 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Pareil, à ce sujet, si y en a que ça intéresse, un autre texte d'un autre ex camarade, sur ce que le "socialisme réel", de Lénine à Maduro (encore que ce dernier c'est carrément Ubu) reproduit les mêmes objectifs que le libéralisme, avec les mêmes impasses : http://www.palim-psao.fr/2017/08/interp ... par-clemen

Bon, on a dévié du cec, mais en même temps notre situation, y compris administrative, s'intègre dans le devenir de cette société de manière plus générale.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 12:31 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
question de point de vu c est clair ! le systeme que je defend est certainement fini , le tien est totalement utopique et n existe nul part , a part bien sur dans les reves des pro marx et consort ! comme je t ai deja expliquer je ne suis pas lectrice du figaro plus qu autre chose je range ce torchon avec les autres ! pour moi libé le fig l huma le nvll obs son a ranger dans la categorie PQ , tout les gens de droite n attendent pas le fig pour penser ou pour savoir quoi faire ! comme j espere que les gens de gauche ne parle pas qu apres consultation des ecrits de jaurés ou de marx ! je constate juste que notre société a une facheuse tendance a surtaxer ceux qui bosse et ceux qui epargne les proprio avec de nouvelle taxe sur le foncier non bati ( c est criminel d avoir un bout de terrain sans maison dessus et de refuser de le vendre) alors que d un autre cotés certain echappe a toutes taxes a tout impot ( a part la taxe fonciere ) et oui je trouve que la france a deux vitesse c est un soucis ! ensuite dire que j en ai apres les pauvres c est totalement faux ! bien au contraire c est mal me connaitre , j en ai apres ceux qui profite du systeme a fond et refuse de participer d une facon ou d une autre par ideologie ou calcul , je suis pour aider celui qui souffre ou celui qui ne peu pas bosser pour des raison medical ou de handicap ou de charge de famille ! mais excuse moi je ne suis pas pour la generalisation de l assistanat sans retour ( formation action pour la collectivité ) il y a un desequilibre total entre ceux qui paye et ceux qui ne paye pas


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 19 Sep 2017 12:38 
Hors ligne

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 997
Localisation: lyon 69006
Pluplume a écrit:
Pareil, à ce sujet, si y en a que ça intéresse, un autre texte d'un autre ex camarade, sur ce que le "socialisme réel", de Lénine à Maduro (encore que ce dernier c'est carrément Ubu) reproduit les mêmes objectifs que le libéralisme, avec les mêmes impasses : http://www.palim-psao.fr/2017/08/interp ... par-clemen

Bon, on a dévié du cec, mais en même temps notre situation, y compris administrative, s'intègre dans le devenir de cette société de manière plus générale.
oui meme si cela n est pas simple l integration dans le monde qui nous entoure ! beaucoup immagine que avec le CEC tout est simple car du coup c est un Droit et que l on doit nous dire madame ! dans les textes oui dans les faits c est autre choses , et sur ce point je suis de ton avis quand tu parle de la difficulté a devenir invisible , certe j ai reussi dans la mesure du possible et a un prix faramineux , meme si d anciens collegues de mon ancien services pourrait me outer a distance ! mais je pense a des copines qui se disent que le CEC ne leurs a ouvert aucune porte et n a changer que les choses en surface a cause d un physique ou d un details , et que c est presque une deception car la société n est pas encore préte a nous accepter


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Aller à:  
Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com