Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 17 Juil 2018 01:21

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4
Auteur Message
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 16:38 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1276
Localisation: lyon 69006
Ptdr . Sérieusement tu ramène tout a la politique. Et non je ne souhaite pas que les plus pauvre dans notre pays souffre (encore une fois je parle de tous pas que des trans car pour moi le communautarisme trans comme religieux c est l enfermement) je suis pour que tous puisse bosser et profiter. Que ceux qui pour de bonne raison ( Maladie .age. Handicap) puisse être aider par tous . Mais oui que l état soi moins souple avec ceux qui refuse par idéologie de participer . Je suis pour des papier pour les trans . Des formations pour les trans . Du travail pour les trans . Le reste l acceptation l intégration c est comme le combat h/f ce sera sur des génération une loi ne suffira pas c est un problème d éducation. Et les trans comme toi qui attise le rejet . A coup de prose compliqué forme de masturbation intellectuelle condescendante qui nous relègue a une place de conne non instruite . Tu ne te remet pas en question tu affirme.tu projette. C est toi qui va dans le mur . C est toi qui va souffrir a refuser le monde qui t entoure . Tes amis de lutte ne le si t plus et les anciennes ont depuis longtemps abandonné tes idéo de coco du dimanche. Tu accuse tout ce qui ne va pas dans ton sens d être crasse . Malveillant et j en passe . C est toi qui est dangereuse a vouloir convaincre des "collègues" de te suivre dans la chute de ton monde post 68 . Les trans veulent vivre . Disparaître dans la masse . Bosser . Profiter. Woodstock c est fini .il n y aura pas de larzac trans . Et les trans de ta gauche tu dois les compter sur les doigts de ta main.


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 16:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu te démontres juste un troll bête, lesté de vieilleries idéologiques et fantasmées style Zemmour Polony, pour justifier ta haine et ton mépris. Allez, ciao !

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 16:50 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
ce que j'adore c'est que tu reprends quand ça t'arrange les credo que tu as toi même reconnus impossibles ces derniers temps. Elle est belle ton "invisibilité", ha ha ! Bonne chance avec ça.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 17:00 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et quand on a un peu de tête ou de bonne foi, on ne peut pas prétendre vouloir une amélioration de la situation des transses et en même temps soutenir la démolition des acquis sociaux. Mais je pense qu'en réalité tu t'en fiches complètement, encore une fois tu veux juste être "vengée" à n'importe quel prix de tes petites disgrâces, que tu n'as vraisemblablement jamais avalées ni voulu partager avec les autres, ces autres que tu voudrais au mieux annexer à ta croisade "simili-cuir" , pasqu'en réalité tu fais plut$ot pitié avec ton "droit dans tes bottes" par procuration. Même ton "anti-intellectualisme" sent le masculin à deux cent pas (ben oui, les réflexion c'est féminin...).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 17:33 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1276
Localisation: lyon 69006
anti intello ? non ne faire d amalgame , intello ce n est pas réservé aux femme et surtout pas réservé a une pseudo élite révolutionnaire , n est pas Lorca ou Gide qui veut, il ne suffit pas de chier 3 tonnes d écrit avec moult référence ( témoin du savoir et de la vérité de l auteur ) pour détenir la vérité , je m étonne qu une historienne n ai pas plus de recul vis a vis de cela tes élèves de fac doivent se poser des question ! tu me parle d invisibilité et je repond , nous ne somme pas toujours invisible pour des raisons diverses (papiers , physique, ) mais ce n est certainement pas en marge de la societé ou en jouant la sur visibilité que cela passera, certes c est pas bon pour certaines de vouloir devenir invisible de refuser de militer avec certaine qui veulent tout casser ! tu parle des assos et de leurs complaisance aux pouvoir successif mais ce n est que le reflet de la volonté trans intégration dans la société , pour ma part mon regret c est l oubli du volet travail formation accompagnement a l emploi , dans les réunion de négociation avec les parlementaire car un CEC ok mais si c est pour vivre en marge ca ne sert pas a grand chose il faut accompagner pour bosser pour se former car la problématique trans c est le retour dans la société après une période d exclusion , ta révolution est passé depuis longtemps tu est a cotés , et pour ma part je suis sereine et ne cherche pas a être vengée de quoi que ce soit , nos acquis sociaux ne sont pas en danger il faut adapter a notre siècle toi tu vie dans le monde d hier avec ta statuette de Marx comme fétiche , et je vois avec l échec des manif que la majorité est consciente des changement a faire ! l aigrie c est toi ta révolution n aura pas lieu , tu a passé ta vie a attendre ce qui ne viendra jamais , tu vois je ne suis pas aigrie au contraire je suis pour le progrès et pour que tout le monde puisse bosser et profiter de la vie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 17:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Enfin et pour finir, tu me fais bien rigoler avec ta tirade sur le "rejet". Dis donc, qu'est-ce qui peut le plus provoquer le rejet, d'une idéologie aride et distanciée comme la mienne, j'assume, ou de ton mépris fantasmatique et ciblé ? Qu'est-ce qui peut faire le plus détester des transses, hein, que le sentiment d'en voir essayer de s'accrocher (bien vainement qui plus est, mais ça c'est ton affaire) à un ordre des choses qui élimine de plus en plus de gentes, histoire de s'y faire une place (une place dans notre monde étant toujours prise à plusieurs autres) ? Faut pas t'étonner d'être un poil plus détestée, chahutée si tu nourris visiblement (encore une visibilité !) ce genre de point de vue. Il est là le rejet, bien ou mal fondé. De toute façon, c'est en fin de compte une vaste blague, les comme nous sommes instrumentalisées par les uns comme par les autres, pour servir alternativement de faire-valoir et de punching-ball. C'est de ne pas nous laisser instrumentaliser qu'il faudrait déjà - mais comme dans les fables de la Fontaine nous croyons avoir tellement à gagner, à nous mettre à la remorque de telle ou telle légitimité, de tel ou tel pouvoir. Et nous finissons pareil que dans ces fables. Et c'est bien fait. Encore une fois c'est atteler la méchanceté à la bêtise, vouloir faire venger ses petites misères en soutenant un désastre général ; c'est vraiment appeler les claques, pour le coup, quand on est de toute façon exclues du bal dès le début.

Et tu fantasmes à fond, et pas malin - où as tu vu que j'étais prof de fac ?! Tu sais même exactement le contraire (mais possible que tu mélanges tout dans ta caboche qui n'as pas forcément l'air très en ordre.). Et encore une fois, l'anti-intellectualisme joue contre nous, c'est la forme même du maintien des rapports de force en l'état (voir plus haut). Plus on justifie ce genre de facilité, plus on s'ouvre le chemin des urgences ou du cimetière nous-mêmes.

Et désolée, mais si, tu veux te venger, sinon tu ne sortirais pas le vomi que tu sors de nouveau sur les "profiteurs" (c'est sûr, les profiteurs à 500 euro par mois, la grande classe et l'abondance). Ce qui est banal avec le simplisme, c'est que vous finissez par raconter tout à fait n'importe quoi sans même, on y revient, y ré"fléchir un instant, même sur la logique interne de votre discours et sur son contenu, si seulement ça se tient.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 17:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Vous ne faites que répéter des suites déjà vingt fois digérées et excrétées d'absurdités malveillantes, pas vérifiées ou réfléchies trois secondes, dans la grande tradition de la propagande de dénonciation de tel ou tel groupe social, inventé même au besoin. Tu me fais bien marrer à t'en prendre aux "insoumis" : tu utilises exactement la logique de paroli qu'iels défendent (Corbière : "désigner quelques méchants, pas réflechir sur les rapports sociaux, trop compliqué ça pour les électeurs ; un certain Goebbels tenait exactement le même discours dans les dernières années de Weimar). Ce qui est remarquable c'est votre convergence, à tous les réacs ressentimenteux, de droite comme de gauche , au fond vous pensez pareil.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 18:41 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1276
Localisation: lyon 69006
Pluplume a écrit:
Et tu fantasmes à fond, et pas malin - où as tu vu que j'étais prof de fac ?! Tu sais même exactement le contraire (mais possible que tu mélanges tout dans ta caboche qui n'as pas forcément l'air très en ordre.). Et encore une fois, l'anti-intellectualisme joue contre nous, c'est la forme même du maintien des rapports de force en l'état (voir plus haut). Plus on justifie ce genre de facilité, plus on s'ouvre le chemin des urgences ou du cimetière nous-mêmes.

Et désolée, mais si, tu veux te venger, sinon tu ne sortirais pas le vomi que tu sors de nouveau sur les "profiteurs" (c'est sûr, les profiteurs à 500 euro par mois, la grande classe et l'abondance). Ce qui est banal avec le simplisme, c'est que vous finissez par raconter tout à fait n'importe quoi sans même, on y revient, y ré"fléchir un instant, même sur la logique interne de votre discours et sur son contenu, si seulement ça se tient.
Je ne fantasme pas ! tu te dit Historienne donc pour moi il faut un cursus universitaire et donc souvent nos historien sont prof , je n avais pas fait le lien , je suis hyper basique tu est historienne autodidacte je ne savais pas , pour moi tu avais fait des mémoires publié ou des écrits scientifique comme le font les historien ! d’ailleurs certain trans le font David de chrysa a publié un petit truc sur l histoire des état unis au 19 em comme quoi c est possible d être trans et historien enseignant en Faculté , comme nous avons des sociologue assez calé en plus avec cursus pointu ! pour ce qui est des profiteurs non j en ai pas contre les sois disant profiteurs a 500€ mais plutôt contre les fraudeurs de tout poils qui détourne fraude gruge l etat et donc nous ! ca va de centaines d euros a des dizaines de millier d euros pour ne pas dire plus et la je ne parle que d illégal a aucun moment je n ai parler de RSA c est votre truc pour tailler ? si tu a le RSA et que c est de façon normal avec le plan d insertion qui va avec , pourquoi je serai contre ? t a un gros soucis de persécution , je suis la première a essayer justement de faire pour l insertion , mais oui c est assez récurent chez les révolutionnaire d accuser les autres de vouloir leurs prendre le peu qu elles touche ! si on te le donne c est que tu remplie les condition donc en quoi je serai contre ? c est dingue le délire de persécution .


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 18:55 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Toutes les chercheuses, y compris qui publient, ne sont pas dans les cadres universitaires (encore qu'aujourd'hui, en hexagonie, ceux ci aient un certain monopole). Et tu sais très bien parce que je t' l'ai dit, que je vis pauvrement dans une campagne paumée ! Drôle de manière d'être profe de fac, fut-ce honoraire.

Et vraiment tu es complètement obsédée par le et moi et moi. Tu t'imagines que personne ne peut penser à d'autres et encore moins en général. Ca montre bien le niveau de ton sens je ne dirais par moral, ce n'est pas la question, mais social. L'égocentrisme aigri. Qui voisine assez bien avec ce que j'en vois par ailleurs : ressentiment, hargne, mépris, pensée limitée à l'appropriation individuelle. Qu'on puisse par principe refuser les attaques ou le soutien des attaques contre les droits sociaux, surtout des autres et des plus faibles, et surtout les raisons aussi odieuses et stupides que celles que tu reproduis (je dis bien reproduis parce que c'est du psittacisme genre Valeurs actuelles, tous tes mots, et les aberrations qui vont avec, sont répétés de ce qu'on t'a dicté dans ces cadres de propagande), nan, ça t'échappe, c'est pas possible. Qu'on puisse mener une réflexion systémique sur les aboutissants et les conséquences, pareil, te dépasse (mais en fait c'est aussi que tu as décidé de croire à quelques calembredaines réaques qui te dispensent d'aller fouiner au delà, bien pratique). Mais faut pas juger des autres selon toi, tes limites, tes choix, et tes obsessions. Tu es vraiment une et moi et moi (comme bien d'autres). Hélas, tu n'es pas une et moi et moi sympathique, encore une fois tu fais bien tout pour recevoir des claques, et pour que personne ne t'en plaigne.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 19:09 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Nana, vraiment les bras m'en tombent de de la courte vue et de l'indigence de ton approche des choses (et la méchanceté donc qui va avec). Et je souligne, je ne crois pas un instant que ce soit une question de ce qu'on appelle intelligence, tu te débrouilles certainement mieux que moi et tu calcules mieux. C'est pas là que ça se tient. C'est sur un certain cheminement, ou il y a je pense du choix, de comment comprendre gentes et choses. Et sur quelques a priori. Tu as décidé de t'atteler à un point de vue de guerre de tous contre tous, individuellement, qui rejette toute réflexion sur les mécanismes sociaux, et qui historiquement défend les intérêts des plus puissants en persuadant - c'est là qu'est l'instrumentalisation - les moins puissants que là est leur intérêt aussi, et qu'il y a tout plein de méchants morfals en bas qui veulent leur prendre... ce que la domination leur a déjà arraché ! La bonne blague. Bien entendu c'est schématique - et de toute façon je défends un point de vue de critique de l'économie, dont les logiques déterminent les gentes. Mais je suis désolée, dans les faits il faut aussi assumer les conséquences on va dire un peu immédiates de ce qu'on défend, la némésis en quelque sorte. On ne peut pas défendre des choses détestables et ne pas être détestée. A un moment réapparaît, à tort ou à raison, une espèce de logique plus ou moins exacte de responsabilité sociale. Et on reçoit des fois ce qu'on a, non pas "mérité", mais provoqué par l'enchaînement de ses positions et de ses actes. Des fois très indirectement, mais le monde social est complexe et si j'ose dire on est beaucoup. Les conséquences voyagent à travers plein de gentes quoi.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 19:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
En fait je crois que c'est ça, et que je l'avais déjà remarqué d'ailleurs, tu n'as pas envie de penser possible qu'on puisse réfléchir autrement que sur son bas de laine et sa serrure, autrement qu'en fonction de ses intérêts privés (mais en plus dont la vision est complètement déformée par cet isolement même). Que tu puisse croire que je m'occupe de ces questions parce juste j'aurais, moi toute seule, à y perdre ou à y gagner, est symptomatique, et correspond, oui, à un refus de toute prise en compte générale, de toute mise en situation de nous dans ce général. Comme disait Tatcher (et comme finalement croient assez souvent aussi mes ex-camarades subjectivistes), la société et ses rapports n'existent pas pour les gentes de ton parti pris. Les unes braient après l'état, vu comme un bloc isolé d'où tout découlerait ; toi tu brais après les sales pauvres profiteurs (encore une fois, quel profit que les miettes de la valeur, mais la logique ni même le réalisme ne vous étouffent). Et donc, vraiment, tu ne mets dans l'impossibilité de comprendre et ce qui arrive, et ce qui le cas échéant peut t'arriver (encore une fois par des voies plus ou moins directes) ; dans l'impossibilité d'en tirer des conséquences un tantinet...ben, conséquentes, précisément ; enfin potentiellement plus grave, dans une situation indéfendable, à applaudir ce qui nous écrase, et donc à t'aliéner toute éventuelle sympathie, tout éventuel soutien en cas de (je sais, ce n'est qu'une éventualité, c'est aussi là dessus que tu joues, une espèce de loto négatif, tu paries avec une certaine probabilité que tu n'en auras pas besoin ; mais si tu en as besoin tu auras perdu toute ta mise, et je pense un peu pire, à avoir choisi le côté que tu as choisi).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 19:34 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Tu me diras que c'est déjà le cas, que ça l'a déjà été. Yes. Toutaf', mais c'est aussi que dans une certaine mesure la némésis ne suit pas la progression temporelle. Et puis, heu, ça m'étonnerait qu'il y a quelques années tu ais été dans une disposition bien différente (encore que ? je ne sais évidemment pas). Et autre péril : celles à qui tu transmets ce genre d'approche, de vision des choses, pareil, si elles la reproduisent t'incluront à leur tour dedans et t'appliqueront ta propre logique. Encore une fois je pense que tu amasses des charbons sur ta tête et dans une monde mesure sur les nôtres en tant que groupe social de sexe.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Décret cec
Message non luPosté: 06 Nov 2017 19:34 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Une moindre mesure, bien entendu (rah le clavier)

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 88 messages ]  Aller à la page Précédente  1, 2, 3, 4

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com