Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 21 Aoû 2018 13:26

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante
Auteur Message
 Sujet du message: Pamplemous...
Message non luPosté: 23 Déc 2016 23:02 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Bonjour tt le monde. J ai une petite question a propos du pamplemous. Je sais que ce fruit anule ou diminue l éffet de certain medicament. J aurai aimée savoir si il avait une interaction avec Flutamide et estradiol. Et si il y avait d autre aliments qui aurai eux aussi une action negative sur ce type de medication? Merci pour vos reponces et eclairement. Nath

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 26 Déc 2016 19:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5751
Localisation: pres de Jyon Grrrr
bonjour
une question (sérieuse) qui a un coté amusant, je réponds
(si ce n'est pas théorique ou par anticipation bien sur)
ne pourrais-tu essayer de stopper le pamplemousse pour voir ce qui change quant au reste?

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 26 Déc 2016 23:47 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Bjr . Je ne consome plus de pamplemous par crainte d une interaction. Mais ce dernier est tres bon pour contrer la formation de caillou sanguin tt comme d autre aliments. Tel que l ail. Donc , j aurai aimée savoir si d autre aliment peuvent etre néfaste au ths.

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 28 Déc 2016 09:32 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5146
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
charia.com: Je supprime les messages inappropriés et sans rapport avec la question initiale.
La période des fêtes c'est le moment ou l'on se souhaite que du bonheur et où l'on se fait des bisou non ?

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
Courage is contagious [ WikiLeaks ]


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 28 Déc 2016 09:44 

Inscription: 22 Juil 2016 21:47
Messages: 256
Localisation: Paris
Il paraît Nadya… A priori ce n'est pas la même notion pour tous :(

Concernant le pamplemousse je n'en avais aucune idée. Bon j'en consomme pas non plus tous les jours. Ca serait intéressant de savoir surtout à quelle quantité il faut en manger pour que ça ait un effet


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 28 Déc 2016 14:56 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Bjr. Pour ce qui est du niveau de conso , je ne sais pas . Mais pour ce qui est du reste , aparament le pamplemous anulerai les effet de certains medicament. Jva faire quelques recherche complémentaire et reviendré noté tous sa ici. A plus . Nath

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 28 Déc 2016 14:58 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
A moin que qlq un de plus rapide ne le fasse avant. :)

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 11:13 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
PAMPLEMOUSSE : LA LISTE DES 43 MÉDICAMENTS À ÉVITER
Médicaments contre le cancer, le cholestérol, les problèmes cardio-vasculaires, les crampes, la toux, les nausées... Plus de 80 traitements peuvent interagir avec la prise de pamplemousse et entraîner des effets indésirables graves, voire la mort . Il y a 4 ans, le chercheur canadien David Bailey avait recensé près de 17 médicaments pouvant être responsables de complications très sévères. Aujourd’hui, il annonce dans une nouvelle étude* que ce nombre s’élève à 43. Le pamplemousse bloque le fonctionnement d’une enzyme qui permet aux médicaments d’être assimilés par l’organisme. "Cela produit un surdosage accidentel et avec ces niveaux là, les médicaments ne soignent plus mais deviennent toxiques " commente le chercheur. Le plus dangereux c’est qu’il peut suffire d’ un seul verre de jus de pamplemousse pour faire une hémorragie du système digestif, des troubles rénaux, des problèmes de respiration ou même la mort. Même la prise décalée du fruit avec le traitement (un le matin, l’autre le soir) pourrait être risqué, d’après le scientifique canadien.
Liste des 43 spécialités associées à des risques élevés ou très élevés :
Gastro-intestinal
- Cisapride (Prepulsid ® )
- Domperidone (Motilium ® )
- Problèmes cardiovasculaires
- Amiodarone (Cordarone ® )
- Apixaban (Eliquis ® )
- Cilostazol (Pletal ® )
- Clopidogrel (Plavix ® )
- Dronedarone (Multaq ® )
- Eplerenone.
- Ergotamine
- Ticagrelor (Brilique ® )
- Verapamil (Isoptine ® )
Anti-cholesterol
- Atorvastatine (Tahor ® )
- Lovastatin
- Simvastatine
Système nerveux central
- Alfentanil (oral) (Rapifen ® )
- Buspirone
Dextromethorphane (Humex toux sèche ® , Tussidane ® , Drill toux seche ® )
- Fentanyl (oral) ( Abstral ® )
- Ketamine (oral)
- Lurasidone
- Oxycodone (Oxycontin ® )
- Pimozide (Orap ® )
- Quetiapine (Seroquel ® )
- Ziprasidone (Geodon ® )
Anti-infectieux
- Erythromycine (Pediazole ® , Erythrocine ® , Erythrogel ® , Eryfluid ® , Antibiotrec ® )
- Halofantrine ( Halfan ® )
- Maraviroc (Celsentri ® )
- Primaquine
- Quinine (Hexaquine ® , Surquina ® )
- Rilpivirine (Edurant ® )
Anticancer
- Crizotinib
- Erlotinib (Tarceva ® )
- Everolimus (Afinitor ® )
- Lapatinib (Tykerb ® )
- Dasatinib (Sprycel ® )
- Nilotinib (Tasigna ® )
- Pazopanib (Votrient ® )
- Sunitinib (Sutent ® )
- Vandetanib (Caprelsa ® )
- Venurafenib
Immunosuppresseurs
- Cyclosporine (Ciclosporine ® , Neoral ® )
- Sirolimus (Rapamune ® )
- Tacrolimus (Protopic ® )

Source : Bailey DG, Dresser G, Arnold JMA. Grapefruit and medication interactions: forbidden fruit or avoidable consequences ? CMAJ 2012; DOI:10.1503/cmaj.120951.

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 11:15 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Les risques du pamplemousse sont majeurs, avec de nombreux médicaments. Les effets indésirables de ces médicaments peuvent être multipliés par 20 par un simple verre de jus de pamplemousse, avec des conséquences potentiellement fatales.

Voici pourquoi, et voici comment vous protéger :

Le pamplemousse bloque la métabolisation de certains médicaments
Lorsque vous avalez un médicament, celui-ci passe dans votre sang puis il est utilisé par votre organisme : des enzymes vont « digérer » le médicament pour le transformer en substances utilisables par vos cellules, qui vont l’absorber, le « consommer », puis rejeter des déchets par les urines.

Le problème est que le pamplemousse contient des produits actifs appelés furanocoumarines, qui bloquent de façon irréversible un de nos enzymes, le CYP3A4.

Or, cet enzyme CYP3A4 est précisément celui qui sert à assimiler de nombreux médicaments contre le cancer, l’hypertension, les problèmes cardiovasculaires, les problèmes urinaires, ainsi que des médicaments immunodépresseurs (qui affaiblissent le système immunitaire) et des anti-infectieux, des analgésiques (antidouleur) et des tranquillisants (la liste de ces médicaments est à la fin du message).

Voici donc ce qui arrive aux personnes qui prennent du pamplemousse en même temps que ces médicaments :

Pour en savoir plus :
https://www.santenatureinnovation.com/l ... ousse/#moz

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 15:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Excuse moi Alexia, mais ce qui est écrit dans ce truc "santé-nature" me semble tout à fait loufoque. Les furanocoumarines, à ma connaissance, ont pour seul effet connu sérieux de sensibiliser au soleil (c'est le cas du millepertuis). Et dans le pamplemousse il semble qu'il n'y en ait que dans l'écorce. Quant aux interactions éventuelles avec des médocs, que je n'ai vu sérieusement référencées (Vidal par exemple) nulle part, je crois parfaitement sans fondement de parler de danger (vu la conso de pamplemousse en occident depuis les années 60 il y aurait du dégât). Et vis à vis des oestros, l'interaction éventuelle est tout à fait minime, vu simplement le rapport de quantité et de concentration entre les unes et les autres.

Ce n'est pas parce qu'un truc est écrit, avec un langage affirmatif et supposé scientifique, qu'il dit vrai ; c'est le problème d'internet, où on trouve les déclarations et assertions les plus fausses - comme d'ailleurs les plus vraies. Et au reste pas seulement d'internet - l'écriture, comme la parole, ont toujours autant servi à raconter tout et n'importe quoi. Après, la question est toujours d'arriver, dans la mesure du possible, à détecter le vraisemblable du pas trop vraisemblable. Pour ma part, je me méfie toujours quand je tombe sur des récits ou des descriptions apocalyptiques, mises en garde terribles et autres complots.

Enfin, c'est malheureux mais avec l'expé, je crois qu'il faut un peu se méfier des trucs participatifs genre wiki, plateformes santé etc qui ont plus tendance à accumuler erreurs et croyances qu'à aider à débrouiller tout ça. Et pour ma part j'avoue, je me méfie aussi autant des sites écolos ou écoloformes que des pubs indus.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:05 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
En fait, les seuls prod's que je connaisse comme ayant un effet inhibiteur (ou potentialisateur) avec les oestros du commerce sont d'autres médicaments de pharmacie, là encore je pense parce que ce sont les seuls produits à être suffisamment dosés et concentrés en substances actives pour pouvoir concurrencer un autre médoc. De manière générale, l'essentiel des plantes présente des concentrations de principes actifs beaucoup moindres (sauf des qui sont de toute façon connues comme toxiques en elles mêmes, et encore une fois le pamplemousse n'en fait pas partie).

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:10 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Ou bien si ce sont les huiles essentielles qui en sont extraites, et qui effectivement doivent être prises avec prudence ; d'ailleurs, je crois qu'il existe une huile essentielle tirée des pépins du pamplemousse. Mais là encore on ne peut pas comparer l'effet de la plante entière, faite essentiellement de fibres et d'eau, à celui des huiles essentielles qu'on en extrait (et dont quelques gouttes équivalent souvent à des dizaines ou plus de kilogrammes de la plante, qu'on ne consomme évidement pas en ces quantités, ce qu'on ne pourrait même pas en une fois et sur un temps court). En outre, le principe est là (comme dans les pommes l'acide cyanhydrique par exemple) uniquement dans les pépins, qu'on mange rarement en masse et à la grosse cuillère.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:19 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
helo pluplume !
suis complètement d’accord avec toi sur les trucs bidons ,voir desinformation
se si dit le deuxième lien trucnaturemachintruc se refere au premier liens qui n'est autre des études ayant était faits
il y avait dans un premier temps une liste de 13 ou 17 je sais plus
et une fois des études approfondis la liste as augmenter
réaction avec les oestrogennes d'aprés la liste je pense pas
par contre avec les antiandrogennes qui dans un premier temps ,son sensées traiter le cancer de la prostate
là je sais pas si il y aurais un liens
j'ai pa trop approfondie mes recherches
je ne mange pas de panplemousse ,c'est un fruit que je n'aime pas,je suporte l'acidité du citron mais pas l'amertume du panplemousse
bref ...des gouts quoi !
après... oui je suis complètement d’accord avec toi, pour le reste , mieux veux être prudent de tout se qu'on peut lire

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:27 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Ayant un peu fureté et consulté mes vieux bouquins de botanique, il ne s'agit même d'une huile essentielle, mais simplement d'un "extrait" de pépins, dont l'efficacité supposée (antibio) est très contestée - en clair il n'aurait pas vraiment d'effets. Et les notices apocalyptiques sur internet à ce sujet, qui d'ailleurs se copient au mot près les unes les autres (commande C), m'ont l'air assez peu crédibles (en plus elles attribuent les effets qui je pense sont faussement attribués aux furanocoumarines également aux pépins... où les dites fc sont absentes !). Non, réellement, vu ce que j'ai lu là, je ne crois pas un instant aux vertus négatives du pamplemousse. C'est un peu comme le mythe des "hormones végétales" (il faudrait avaler des tonnes de plantes pour en avoir l'équivalent d'une réglette de gel...).

Et - oui donc, coucou Alexia ! - mouaif, le nombre des références sur internet ne me semble pas vraiment en soi une garantie de véracité, surtout quand il y a des incohérences, comme là, et surtout que toutes les références sont en fait une seule, inlassablement recopiée, et dont à la fin on ne connaît pas bien l'origine (souvent, les références données renvoient elles-mêmes à une autre, etc.)

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:30 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et il faut savoir aussi que les "listes" qui ont pu être faites, par exemples, d'additifs supposés toxiques, ont été en général reconnues comme tout à fait fantaisistes (la plus connue donnait l'acide ascorbique, la vitamine C quoi, sous sa désignation commerciale E330, comme poison mortel...)

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
C'est marrant, c'est en vieillissant que je suis devenue sceptique et plutôt rationaliste. Plus tôt, et si j'avais pas été toujours complètement bouchée en maths, j'aurais peut-être pu devenir scientifique. Remarque, des fois, quand tu vois les énormités que peuvent sortir des gentes qui ont fait des études supposées donc rationnelles, et à quoi ellils sont capables d'adhérer... tu te dis que ce n'est pas un antidote. L'antidote, dans ce cas, c'est l'âge. D'ailleurs, j'ai cru à beaucoup de choses très contestables, les ai défendues mordica, et me retrouve aujourd'hui plutôt avec des doutes en échange de ces certitudes. Et je me suis rendue compte aussi combien facilement on défend un point de vue auquel on ne croit en fait qu'à moitié, parce que ça coûterait trop cher, socialement par exemple, de l'examiner...

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 16:40 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Pluplume a écrit:

Et - oui donc, coucou Alexia ! - mouaif, le nombre des références sur internet ne me semble pas vraiment en soi une garantie de véracité, surtout quand il y a des incohérences, comme là, et surtout que toutes les références sont en fait une seule, inlassablement recopiée, et dont à la fin on ne connaît pas bien l'origine (souvent, les références données renvoient elles-mêmes à une autre, etc.)

oui comme je dit plus haut je pense aussi
mais ses études, me paraissant plutôt sérieux
les noms des médecins,font partie des national des médecins canadiens
il y as en pdf le rapport complet se si dit c'est en anglais il faudrais tout biens décortiquer
et sa même si je dompte un peut de là a décortiquer tout ...bref
restons prudentes comme tu dit
surtout que c'est un fruit qui porte ses vertudes sur tant d'autres choses

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 17:00 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Mmh - pareil, je dirais, la fameuse liste dont je causais se réclamait d'un grand hôpital de la région parisienne... lequel n'en avait bien évidemment jamais entendu parler. Et je crains que les "médecins canadiens" soient aussi une fiction (en tous cas ils affirmeraient des trucs qui me semblent incohérents). C'est ça aussi la magie de la parole, du performatif : il suffit bien souvent de dire "je suis telle fonction/je représente telle fonction" pour que ça soit cru, et des fois c'est tout bonnement pas vrai. Ca permet d'ailleurs pas mal d'escroquerie (le type qui se fait passer par mail pour ton patron pour que tu vires tous les sous de la société à Singapour ; là dans le journal local un qui appelait des buralistes en disant que c'était la gendarmerie et apparemment en leur faisant cracher des codes de cartes prépayées..). Bon, c'est rigolo, mais voilà, la parole, notamment écrite mais pas que, a aussi ce pouvoir de faire passer untel pour ce qu'il n'est pas, ou de créer ab nihilo des organisations (on connaît ça à translande, les assoces d'une personne...), des références... Moi pour ça je regarde le ton du truc, si ça me paraît déjà vraisemblable, même si c'est signé POTUS. Au fond, je trouve moins risqué de ne pas croire que de croire, a priori. En même temps, ça se renverse aussi en ne pas voir le mensonge partout, et à supposer qu'une grande partie de ce qui est communément admis est vrai, au moins dans les faits. Voilà pourquoi je reste, précisément parce que je mange volontiers des pamplemousses et que je vois bien du monde autour de moi en manger, sans anicroches, plutôt persuadée de leur inocuité.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 17:08 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Pis finalement, à l'heure de l'orthorexie, j'ai la faiblesse de penser que des tas de choses sont bonnes à manger, à commencer par celles que les humains s'envoient derrière la cravate (symbolique) depuis pas mal de temps, et à l'exception des champignons empoisonnés. Ce qui me fait peur, ce seraient plutôt les "intrants" avec lesquels on les cultive ou les élève, phytosanitaires et autres prod's, que je crois sincèrement dangereux (ce que confirment des études on va dire extrêmement diverses et officielles). Bref je ne crains pas tant la chose elle-même que ses adjuvants.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 17:24 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Bref, pour en revenir aux interactions médicamenteuses, perso moi je fais plutôt confiance au Vidal. Bien sûr, il y a des fois des rétentions d'infos de la part des labos (genre Mediator), mais globalement il me semble que c'est le mieux renseigné.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 30 Déc 2016 22:01 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28778
Localisation: citoyenne du monde
Pluplume a écrit:
Bref, pour en revenir aux interactions médicamenteuses, perso moi je fais plutôt confiance au Vidal. Bien sûr, il y a des fois des rétentions d'infos de la part des labos (genre Mediator), mais globalement il me semble que c'est le mieux renseigné.


:lol: oui c'est surtout la bible médicamenteuse de laboratoires
biens sur que il y as des plus efficaces que les autres ,mais jamais sans contre indications ,quel que sois le médicament
quelques scandales son mises a jour , mais ,perssonelement je pensse que se ne son que des goutes d'eau dans leur ocean :idea: :lol:
conbiens y son retirés avant que scandale eclate aussi......
enfin bref meme vidal il faut etre prudente :lol:
mais revenons au panplemousse et ses liens
c'est le mélange de panplemousse et Certains médicaments ,pas tous et c'est se là qui me parait plus étrange ,du tant plus que l'enzyme bloquer se constitue dans le foie
c'est tout même bizarre ou encore trop complexe pour moi de comprendre tout se là folish

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 31 Déc 2016 21:31 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 13 Avr 2012 21:10
Messages: 5751
Localisation: pres de Jyon Grrrr
mince alors, il faudrait vendre le pamplemousse sur ordonnance dans les pharmacies, trop dangereux lol (tiens j'ai plus les smileys!?)
c'est quand même surprenant (j'ignorais totalement, n'ayant jamais aimé ce fruit amer) il y a surement plein d'autres trucs avec des effets négatifs (selon la dose toujours) mais les trucs de consommation courante quand même cela créerait un sérieux problème , le nombre de femmes sous THS qui consommerait du pample aurait conduit à une hécatombe depuis longtemps si c'était à ce point.
maintenant on peut etre allergique avec des effets décuplés mais là on ne s'en sort plus.

_________________
jamgie = angelline,angellinne,samyda,cleopotra,suzie-cute,jamie
je garde "ni muse ni soustype" car c'est du Angelline copyright
pour le reste, je garde le 7, mais ici ce sera 1111111
Emprunt « [b][size=85]Impose ta chance, serre ton bonheur et va vers ton risque. A te regarder, ils s’habitueront[/size][/b]. » R.C.
Mon expérience vaut largement celle de tous les charlots du monde et je n'ai QUE des ami(e)s


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 02 Jan 2017 00:54 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Bjr tt le monde! Bonne année! Ne savan pas utilisé le net comme y fo, jeté un oeil sur le net en tapant :pamplemouse et anti androgene. Il y a de nouveau questionemdnt intérésant. Voili voila. Nath

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 05 Jan 2017 15:36 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 05 Déc 2016 23:46
Messages: 420
Localisation: Aveyron
Bjr. Le pamplemousse multiplie par 20 l effet de certain medicament et peu meme etre fatal. Il bloque la metabolisation de certain medicament car il contien un produit actif , le furanocoumarines. Celui ci bloque de facon irreversible un enzyme , le CYP3A4. Celui ci servant a assimilé de nombreux medicament. Lé medicamen pace dans le sang et ne sont pas assimilé, la concentration du medicamen s eleve jusqu a créé une over dose. 1 caché et 1verre de jus et égal a 20caché et un verre d eau. Plus de risque avc med oral. https://www.santenatureinnovation.com/l ... plemousse/

_________________
La curiositée n est pas un défaut. Elle permét d apprendre et de comprendre. Grace a sa , j évolue tel un pokémon.


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Pamplemous...
Message non luPosté: 05 Jan 2017 16:34 
Administratrice
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Avr 2003 14:09
Messages: 5146
Localisation: Au pays des tielles et du mistral gagnant
Merci pour ta recherche Nathanaëlle ( et Alexia)
Néanmoins en ce qui concerne les estrogènes, aujourd'hui on ne les prends plus que par voie transdermique
Donc le risque pour cette molécule est moindre
Citation:
Vous devez savoir que le risque ne concerne que :

les médicaments pris oralement (par la bouche) ;



Bon faut pas s'affoler non plus
j'adore les pamplemousses et les pomelos, j'en mange beaucoup en été surtout le pamplemousses chinois
et je ne suis pas morte ( enfin je pense pas ?)

Mais quelqu'un qui prendrait certains médicaments aurait intérêt a appliquer le principe de précaution

_________________
«Ce qu'il y a de plus profond dans l'homme c'est la peau.» [ Paul Valéry ]
Courage is contagious [ WikiLeaks ]


Rapporter le message
Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 29 messages ]  Aller à la page 1, 2  Suivante

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com