Logo i-trans

Le forum I - TRANS - Transsexualité | Transidentité - Info et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et fun

Nous sommes le 21 Juil 2018 12:42

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 
Auteur Message
Message non luPosté: 06 Nov 2017 14:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Je reposte ici pour recommencer un fil, qui y sera plus à sa place, un commentaire qui a été bêtement trollé, et en plus au détriment d'un aspect particulier de la chose nous concernant, qui est l'inertie souvent assez grande de l'associatif trans' vis à vis du devenir général de la gestion du social et de la santé en hexagonie. Et des possibles limites idéologiques qui produisent ce résultat et ce relatif désintérêt.

https://www.humanite.fr/le-budget-de-de ... ote-644835

Encore quelques milliards en moins pour la santé publique, et bien entendu les "soins non vitaux" en tête, suivez mon regard. Mais ça reste un non-sujet pour les assoces trans', qui ont tout misé soit sur la collaboration supposée "fructueuse" (lol, on paie un huitième d'avancée sociétale avec une régression sociale et budgétaire énorme ; on aura quelques cec en plus, des centaines d'opés en moins et une santé générale dégradée...) avec les gouvernements successifs, donc chut, soit sur une dénonciation de type strictement politique identiste de la discrimination, qui suppose que tout le problème se résume à un complot subjectivement transphobe d'une camarilla de méchantEs, schéma réducteur nécessaire pour s'inscrire dans une convergence fascinée par la récupération éventuelle d'un morceau de pouvoir, conditionnée entre autre par le "there is no such thing as society - nor economy" libéral - sauf que de toute façon ce bien hypothétique pouvoir nous passerait, à nous, sous le nez, nos chères alliées en la matière n'ayant aucune intention de nous accorder une quelconque légitimité réelle dans leur "nouveau monde".... La Sofect et la pénurie organisée de soins qu'elle occasionne ne sont pourtant principalement que des pousses opportunistes sur le terreau de l'appauvrissement général ; et de la mise en oeuvre d'un service public résiduel minimal pour celles qui n'auront pas les moyens d'aller se faire bricoler ailleurs, à l'anglaise quoi. Dix ans d'attente, et si tu crèves en attendant c'est tout bénéf'.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Nov 2017 11:44 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1284
Localisation: lyon 69006
Je reprend la réponse a l autre post ici . Car cela dérange et surtout n intéresse pas trop, comme si l avenir le travail la vie en collectivité c était pas un problème , alors que c est justement le problème central . Comme je dit imaginer que avec des papier et deux trois op tu aura du boulot tu sera accueilli dans le monde qui t entoure c est de l utopies total . Nous avons besoins de travailler sur l après. Sur les conditions d accès a l emplois . Je ne suis pas pour le regroupement trans forme de communautarisme a mon sens . Comment vois tu la chose ? Des quartier trans wes village. Des collocation? Et pour la sécurité? Sortir en meute pour aler et revenir du boulot ? Pour les courses ? Pour allez chercher les gamins a l ecole ? . Pour moi c est trop complexe et trop sectaire . Nous avons trop de différence dans trans land . Entre le pro ceci pro cela . Les op les non op ect ect et je passe les ideos politique . Autant de différence que tu retrouve ailleurs. Pour moi cela revient a faire des groupe par différence visible . Les blancs . Les noirs . Enfin tout ce qui peut amener a une discriminations lié a la différence . Et tu le gere comment ton croupe . Il y en a qui bosse et les autres c'est le service de sécu ? Dans le monde qui nous entoure les femmes sont t victime . Tu parle de mon cas mais regarde dans le 1 er de Lyon le nombre d agression c est impressionnant. Et cela touche tout le monde . Du coup je m entoure de copines et copains CIs avec qui j'ai souvent moins de différence que certaine trans du milieu . S organiser c est déjà le cas . On va au boulot en covoiturage. O. Sort de l hôtel de région jamais seules pour regagner les parking c est devenu un reflex, que ce soit homme femme ou trans . Pour les courses ont évite les grand centre commerciaux ou alors a plusieurs copine. On évite certain quartier. Pas de bus après une certaine heure . Pas de sortie le soir dans certain quartier de Lyon sauf si plusieurs. Et je n hésite pas a prévenir la patrouille de police si on nous emmerde . La police n est pas la pour nous faire chier . Tu preconise le regroupement trans alors que cela existe déjà mais pas non mixte . Le vendredi j accompagne avec ma voisine les deux mamies du dessus pour les courses a ecully suite a plusieurs agressions . Nous commençons déjà a nous organiser contre les violences urbaines depuis un moment . Et je n irai pas dans une communauté trans ou j aurai plus de point d écart que dans une communauté CISMixte


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Nov 2017 12:59 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Ha mais chus d'accord : c'est pas gagné, la brutalisation progresse, mais là on coïncide. Et mes propositions de collectivisations ne sont pas une panacée a priori, mais plutôt une possibilité parmi d'autres. Perso je crois surtout que d'ici quelques années, si les choses continuent à ce train, de plus en plus de gentes, en général, n'auront plus les moyens d'entretenir une vie matérielle individuelle (logement toussa toussa) ; donc soit ce sera la rue, soit on attendra des mesures publiques qui n'arriveront pas ou qui seront assez pourries, soit on se rassemble pour (et c'est là un vieux credo libéral !) restreindre les frais. Par ailleurs ça pourra (ou non) se faire en fonction des rapports sociaux (communautaires comme on dit aujourd'hui) ; mais si ça se trouve pas que non plus !
Hé, tu sais, vu comme je suis super aimée à translande avec mes points de vue qui ne correspondent à aucune ligne, je ne trouverai, et ne trouve déjà pas, de home et de collective pour ma pomme. Mais je pense à d'autres qui n'auront pas ces petites difficultés, rien que les grandes quoi... Ca se fera ou pas, de toute façon, qui vivra verra.

J'ai l'impression que tu as peur que si quelque chose se crée quelque part dans le social, on t'oblige à le rejoindre. Qu'eudch', tu sais, alors là, personne ne nous courra après, les vieilles transses pas bien riches !

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Nov 2017 13:07 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 12 Juil 2010 17:03
Messages: 1770
Localisation: Sud Livradois
Et pareil, toutaf', j'ai des doutes vis à vis de la mixité cis-transse en cas que ça se tende généralement (on jette toujours le mousse aux requins...) ; mais je ne serais pas contre par principe, par exemple sur ces questions d'âge qui sont aussi très importantes. J'ai aussi une bougre d'expérience, et dure, des "sororités" transversales (notamment de richesse) et de leurs limites et chausses-trappes, qui m'ont quand même bien fait réviser le code de la route... je ne crois pas aux solutions miracle, ni même aux "solutions" tout court (qui "règlent le problème"), juste continuer à vivre le moins mal possible, dans des conditions qui évoluent.

_________________
La fem-garoue ! Toujours aussi mal épilée, toujours intenable malgré ses rhumatismes les nuits de pleine lune et les jours de révolution sociale. Et pis aussi, faut bien le dire, quand y a du bon vieux punk-rock raisonnablement mélodique des années 80...


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 28 Nov 2017 15:47 

Inscription: 06 Jan 2015 13:34
Messages: 1284
Localisation: lyon 69006
Non je ne risque pas de rejoindre une communauté. Je pense que j ai déjà pas trop mal construit mon avenir . Plus trop loin de la retraite déjà 139 trimestres. Ma compagne pareil . Et je ne vois pas une révolution venir dans le futur . Un durcissement des conditions de vie peut être mais pas une révolution . La mixité trans Cis se fera d elle-même sur que pour certaines ce sera loin évident pour des raisons de visibilité choisis ou subit. Mais je pense que pour une bonne partie des moins visible cela reste une solution . Et en cas de petite révolution ce n est pas nous qui risquons le plus mais certainement d'autre minorités.


Haut
 Profil  
 
Message non luPosté: 06 Juil 2018 23:45 
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 01 Sep 2009 21:05
Messages: 28776
Localisation: citoyenne du monde
Pluplume a écrit:
Hé, tu sais, vu comme je suis super aimée à translande avec mes points de vue qui ne correspondent à aucune ligne, je ne trouverai, et ne trouve déjà pas, de home et de collective pour ma pomme. Mais je pense à d'autres qui n'auront pas ces petites difficultés, rien que les grandes quoi... Ca se fera ou pas, de toute façon, qui vivra verra.


heuuuuuuu je vois pas comment ne pas t"aimer ,même si on se connait qu"a travers nous échanges
la plupart est plutôt ravie de lire tes réflexions ,qui porte souvent a réfléchir
et tu as raison se là arriveras ,d'ailleurs se là existe déjà , ta des trans qui se prostitue ,qui vie en communautés,et pas qu"en france,un peut partout dans le monde en europe
je suive ses communautés pour voir comment elles évolue
on parle de fraternité, affiliation,mais des fois très ambigu
cette a dire certains cas sa frôle presque le trafique d’être humains
se sont des comunautés principalement bresiliennes
tu as celle qui vie dans un pays,avec les papiers en règle...qui loue une maison..ou des fois a réussie a se acheter une maison, se la joue ostentatoire,et fait venir des nouvelles en les mettant sur le marché,mais c'est aussi une demande que existe vraiment de la part des secondes qui arrive
se là na riens avoir avec la fille africaine qui se fait arnaquer des le départ
non elle savent trés biens que leurs travaille pour payer leurs opérations ,leurs produits de luxe...tc enfin une meilleur vie que chez elles certainement....il faut y aller au maille
se la existe depuis long temps d'ailleurs.....même chez elles,dans leurs pays sa fonctionne comme sa
elles fuis leurs pays ,car ses pays sont d'une violence extrême aussi en vers les trans et surtout celles qui se prostitue
a la limite si ta de l'argent ou les stars..sa ,aucun problème elles font partie de cette autre classe assez protéger...on va dire !
bon revenant a toi et ta comunauté ,l"idée en sois me parais faisable
mais tu ne développe pas plus a part se tenir les unes aux autres il faut de vrais projets !
si non bah sa risque de rester dans le superficiel et dans ton reve
car je pense que il existe déjà des personnes trans identitaires en difficultés gravissimes et de très jeunes
il y as l'association 'le non ne me viens plus" qui accueil pas mal de trans jeter a la rue,qu'a allors aux débuts c’était pour les homosexuels....
je pense que on as biens maitriser le militantisme ,mais on as oublier de aller plus loin que les permanences de information....tc
et le manque de moyens dans une communauté peut être aussi une source de conflits et pétage de plombs....tc
mais sait faisable ......avec des alternatives comme moyens de subsistance,une sorte de zadtrans
???
ou chacune apporte son savoir faire et crée l’indépendance de la communauté...
mais bon on seras vite encore plus mal vu et même par nous chères politiciens et leurs blaireaux et moutons c'est clair
le clergé va vouloir nous mettre a nouveaux sur le bucher en nous traitant de secte a sorcières :D
en tout cas je pense que tu as raison et que un jour on seras biens obliger question survie !

_________________
Je pressens tout ce qui m’entoure, mon âme d’enfant est une grande excitée.
Je crie ma liberté cueillie en cette vie flamboyante, j’en suis émerveillé.
des peurs.
J'ai appris que le courage n'est pas l'absence de peur, mais la capacité de la vaincre.


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 6 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com