Forum trans

Le forum I - TRANS - Transgenre et Transsexualité | Transidentité - Infos et Rencontres

Le forum trans - Transsexuelles, transsexuels, transgenres, hermas et autres humains de tous genres.


Entraide, droits civiques, droit à l' autodétermination sexuelle et rencontres

Nous sommes le 27 Mai 2024 02:01

Heures au format UTC [ Heure d’été ]




Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 
Auteur Message
 Sujet du message: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 24 Avr 2024 04:17 
Hors ligne

Inscription: 18 Avr 2023 21:49
Messages: 13
Bonsoir ou plutôt bonjour.
J'espère que vous allez bien ?
J'ai des fois des réveils nocturnes entre 3 et 4h du mat avec un petit peu de bad mood et un besoin de parler. Donc aller je e lance.
Aujourd'hui le réveil a été à 4h.
Un peu de mal à m'endormir hier soir.
Fort probablement dû à un peu d'émotions.

Il faut dire qu'hier soir j'ai été à une permanence d'une asso trans. J'ai enfin pu discuter en direct avec des personnes qui partagent la même aventure que moi .
Par contre on était très nombreux dans une petite pièce. J'étais pas super à l'aise .
J'ai pu discuter avec une fille et un garçon très sympas. Comme une grosse gourde j'ai megenré le garçon .
La fille m'a parlé de ses déboires avec le thf. Notamment une hausse de testo pendant deux mois suite à une injection qui n'avait pas été efficace..
Du coup là ce matin j'ai des picotements dans la ceinture abdominale, les bras et les mains.
90% de chance que ce soit juste un peu d'anxiété mais voilà je m'imagine déjà le pire.

Sachant qu'en plus j'ai enfin pris la calculette pour comparer mon taux destradiol aux valeurs références du wiki trans.
Le relevé date de 5 mois(oui. J'ai la réactivité d'un paresseux) mais en gros il est en dessous de la valeur minimale . Bref. C'est décidé. Je vais éviter les bras quelques jours puis faire une prise de sang à mon compte. Si le taux est pas bon je vais contacter mon endocrino avant le prochain rdv...

Merci de m'avoir lu déblatérer mes petits soucis
Bonne soi euh... Journée


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 25 Avr 2024 03:31 
Hors ligne

Inscription: 18 Avr 2023 21:49
Messages: 13
Je crois que je me suis réveillée il y a une petite heure. Pas moyen de me rendormir. Pourtant hier j'étais bien fatiguée et j'ai attendu mmon heure de couché habituelle pour être sûre.
Je suis en train de m'imaginer le pire. Que le decapeptyl a cessé de faire effet deux semaines trop tôt.
J'espère vraiment que ce n'est que mon imagination. Bref. On verra comment je me sens aujourd'hui... J'espère ne pas être crevée comme hier. Hier matin je pensais même avoir pris froid.
Im faut dire qu'avec la météo en ce moment...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 25 Avr 2024 11:07 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 918
Localisation: Aquitaine
Bonjour Athalys,

Le stress est une cause banale d'insomnie.
Dans nos cas, nos transitions sont une source majeure de stress, donc...
Plus la réunion avec des trans, cela n'apaise pas non plus.

Au début d'un traitement hormonal, nous sommes sur des charbons ardents.

Le baisse de testo et la prise d'estradiol a des effets psy importants.
On devient bien plus sensibles. L'estradiol a des effets anti dépresseurs / apaisants, à dose notable...
La Progesterone est bienvenue. Prise au coucher, elle améliore et facilite le sommeil.
Les anciens traitements effondrant le testo sans apport d'estradiol au départ entrainaient des dépressions sévères.

Sur l'inefficacité tardive supposé de l'injection...
Je suppose que c'est du Décapeptyl ou similaire.
La toute première injection commence par stimuler LH ( flare-up ), donc la testostérone, puis progressivement après 40-50 jours cela s'effondre.
Cela devient vraiment intéressant après la 2eme injection.
Possible que l'effet du Decapeptyl soit un peu court à la 1ère dose.

Ne pas trop se soucier des effets avant d'entrer en régime de croisière, soit la 3 ème injection environ.

Parfois des endos performants commencent par un antagoniste ( Degarelix ) qui effondre quasi immédiatement LH/testo, puis on enchaine par le Decapeptyl,. Ou bien on associe au départ le CPA ou le Bicalutamide pour contrer les effets de ces sursauts.

Ayant utilisé le CPA ( Androcur/Cyproterone Acetate ) je n'ai pas eu ces problèmes.
Vu mes très faibles doses de CPA, je n'ai que de très faibles risques de méningiomes et avec l'IRM tous les deux ans, j'ai largement le temps de parer le coup.
À noter qu'un faible % de personnes sont susceptibles de développer un méningiome, même à forte dose.
Le CPA effondre LH/testo, mais a aussi une action anti testo/DHT que n'a pas le Decapeptyl.

Si je devais recommencer, ce serait encore avec le CPA.

L'estradiol peut effondrer LH/testo, mais il faut des taux de 350 pg/ml minimum en continu, en pratique 400-500 pg/ml. Peu d'endos pratiquent de tels taux.

_________________
Libérée, Délivrée...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 25 Avr 2024 13:02 
Hors ligne

Inscription: 18 Avr 2023 21:49
Messages: 13
Bonjour Meav.
Comment ça va ? :)

Oui. Je pense que je me fais surtout des films.
Après je ferai peut être une prise de sang samedi pour me rassurer.

On a déjà pas mal échangé sur le sujet "grosse déprime".

Mais ça fait du bien de parler ici et d'échanger au lieu de ressasser et d'imaginer le pire toute seule à 4h du mat :lol:


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 25 Avr 2024 15:08 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 918
Localisation: Aquitaine
Hello Athalys,

Nos traitements peuvent nous entrainer dans du yoyo émotif au début.
Cela peut s'avérer difficile à gérer mentalement lorsque l'on découvre ces traitements que nous ne connaissions pas: c'est normal ? ou non ?
Et ces traitements sont une tempête hormonale qui peuvent nous déstabiliser au psy. Un équilibre à retrouver.

Avec mes taux d'estradiol très élevés, je ressent bien des effets. À la moindre chose, les larmes arrivent vite. La Progesterone atténue efficacement.
Et encore j'ai dû avoir des taux de testo très bas au départ suite à un produit qui me calmait les migraines. Mes hématies étaient vers 4.4 T/L, en sont le reflet ( avec le traitement hormonal je suis vers 4.2 ), le choc de baisse testo avec le CPA a été amoindri. Comme je travaillais avec des substances radioactives, j'avais des contrôles sanguins tous les 6 mois... et bas en hématies. Je prenais du Ferrum Fol B ( n'existe plus ) pour remonter mon taux un peu avant. J'ai dû argumenter que j'avais de tous temps un taux bas, sinon je devais me mettre au vert.

Nous devenons ainsi très sensibles à la moindre émotion. C'est d'un côté très agréable, mais pas toujours facile à gérer.
Bizarrement, je n'ai pas eu les piques vachardes du style "ce sont les filles qui pleurent !", étant jeune.

Pour savoir si le Déca est efficace encore, il faudrait sa cible en mesurant LH. Celle-ci devrait être effondrée.
Mesurer la testo totale est moins pertinent. La Testo libre difficile à interpréter et quasi inutile, elle implique la SHBG, qui dépend nettement de l'estradiol.

_________________
Libérée, Délivrée...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 28 Avr 2024 10:47 
Hors ligne

Inscription: 07 Oct 2020 17:47
Messages: 620
Bonjour Athalys,

Concernant le déca, j'en ai eu pendant un petit moment et mon recul n'est pas assez conséquent. Donc je ne me lance pas dans des diagnostics comme ça. Surtout une apparition soudaine de nouveaux symptômes.

J'ai eu pendant quelques jours d'affilés comme vous des réveils nocturnes et de la légère dépression.

Mon travail qui peut être assez prenant émotionnellement, m'oblige à ne pas m'affecter émotionnellement. Il y a des jours où on est inspirée d'autres non. Si je "gaffe" on fait part de son erreur. On la rectifie. Et on passe à autre chose.

Pour ce que je vais dire juste après Nadya va peut être me faire des gros yeux. Dans la communauté LGBTQIA+ et chez les transgenres il peut y avoir des "personnalités difficiles" il faut faire avec et attendre la venue de la suivante. Les interactions sociales nous font réagir en bien ou en mal.

Certains trans m'ont mégenré. Il m'arrive de hausser les épaules et indique publique que cela ne se fait pas.

Donc pour revenir aux problèmes : réveils nocturnes et dépressions. Dans un job de fou où je courais tout le temps cela empiétait sur ma consommation et mes bonnes pratiques culinaires.
Il avait été cherché par routine pour cela une carence en Magnésium. Et bonne pioche.
A demander aux prochaines analyses à votre toubib. Pour voir, c'est une carence courante dans la population générale.
A moins que vous n'ayez un plan culinaire d'établi avec un professionnel de santé qui vous a indiqué quoi et combien. Et innocenter la carence en Mg, (re)soupçonner le déca, une mauvaise gestion émotionnelle...

La S7+ew


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 30 Avr 2024 16:39 
Hors ligne

Inscription: 18 Avr 2023 21:49
Messages: 13
Bonjour,

en effet, il faut que j'arrête de m'angoisser d'un rien. :roll:
j'ai fait une petite prise de sang pour me rassurer. ma LH n'a pas bougé. tout est nickel.

merci de m'avoir prêté un peu d'attention :)


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 01 Mai 2024 18:22 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 21 Mai 2018 08:27
Messages: 918
Localisation: Aquitaine
Si la LH est effondrée par le Decapeptyl, c'est parfait.
On peut mesurer en parallèle la FSH, qui s'effondre aussi.

Avec mon CPA, LH et FSH sont non mesurables car en dessous du seuil de mesure du labo.

Pour mon suivi, j'ai utilisé LH, FSH en prime. Quelques rares ( 2 ? ) mesures de testo totale, inutiles en fait avec la LH. Les vieilles habitudes persistent...
À noter que selon les labos il y a les dosages "testo H", pour taux "élevés", et "testo F" pour les "faibles" taux.
En principe avec la carte vitale en 1, c'est d'office la testo H, et si 2, c'est la testo F. Pour nos cas, surtout si on demande la testo, la testo H totale suffit et est moins chère.

Un dosage intéressant : la SHBG. Celle-ci se lie fortement à la testo ( et moins à d'autres hormones ). Elle est stimulée par l'estradiol.

On peut s'intéresser aux androgènes delta4androstenedione et DHEA/DHEAS produits par les surrénales. Il peuvent se convertir en testo et DHT entre autres. Au niveau de la peau ( la plus grande glande endocrine ! ), la conversion peut sauter l'étape testo et passer directement en DHT.

_________________
Libérée, Délivrée...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 14 Mai 2024 02:53 
Hors ligne

Inscription: 18 Avr 2023 21:49
Messages: 13
Nouveau réveil nocturne + morning wood. Ou "comment bien stresser pour rien à trois heures du matin".

Mais bon. Au moins cette fois j'imagine mal que le decapeptyl soit affaibli puisque la dernière injection date de mercredi.

Clairement aujourd'hui je sais pourquoi je suis stressée. J'ai repris le boulot après une petite semaine de vacances et je ne sais pas si les cons s'étaient donnés rendez-vous mais honnêtement je suis tombée sur des cas vraiment odieux.
La perle allant à un qui m'a fait une queue de poisson et lorsque je lui ai fait un petit appel de phare il m'a répondu d'un magnifique doigt... Quoi que. Le collègue de travail qui me klaxonne à la sortie d'entreprise car j'attends que les piétons passent au lieu de les écraser est pas mal aussi...


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 14 Mai 2024 14:27 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2021 13:45
Messages: 681
Localisation: 54
ça c'est le quotidien
en plus les nanas qui te traitent de pouff... quand elles sont au volant

faut positiver, ça fait partie du passing

_________________
Cette force qui nous pousse vers l'infini, il y a peu d'amour avec tellement d'envie


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 14 Mai 2024 17:10 
Hors ligne
Avatar de l’utilisateur

Inscription: 25 Fév 2023 16:14
Messages: 5
Nelly572 a écrit:
faut positiver, ça fait partie du passing

Ça c'est ce qui s'appelle voir le verre à moitié plein ! :D


Haut
 Profil  
 
 Sujet du message: Re: Petit réveil nocturne
Message non luPosté: 15 Mai 2024 13:19 
Hors ligne

Inscription: 14 Sep 2021 13:45
Messages: 681
Localisation: 54
effectivement il y a aussi des noms d'oiseaux pour les filles

_________________
Cette force qui nous pousse vers l'infini, il y a peu d'amour avec tellement d'envie


Haut
 Profil  
 
Afficher les messages postés depuis:  Trier par  
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet  [ 12 messages ] 

Heures au format UTC [ Heure d’été ]


Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum: Aucun utilisateur enregistré et 1 invité


Vous ne pouvez pas poster de nouveaux sujets
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets
Vous ne pouvez pas éditer vos messages
Vous ne pouvez pas supprimer vos messages

Développé par phpBB® Forum Software © phpBB Group
Traduction par phpBB-fr.com